Top 14 - Emmené par ses avants, Toulon fait craquer le LOU [VIDÉO]
Le RCT gagne pour son premier match de la saison à Mayol.
Dans ce choc entre « rouges et noirs », les Toulonnais ont fait parler la poudre grâce à leur huit de devant, et ont beneficié de 3 essais de pénalité !

Les Toulonnais ont montré un bien meilleur visage que la semaine dernière pour leur retour au Stade Félix Mayol. Déterminés, les Varois n’ont pas hésité à bousculer leurs homologues lyonnais dans tous les compartiments du jeu, mais surtout en conquête. Une domination qui va se solder par l’exclusion temporaire de trois Rhodaniens en moins de 5 minutes ! D’abord Mickael Guillard (14e), puis Jonathan Wisniewski (18e), avant celle de Mickael Ivaldi (19e) accompagnée d’un essai de pénalité.

À 12 contre 15, les hommes de Pierre Mignoni résistent et n’encaissent aucun point. Les Lyonnais recollent même au score après la mi-temps, grâce à un essai de Jean-Marc Doussain après un bon travail de l’ex-toulonnais Mathieu Bastareaud, puis une pénalité de Leo Berdeu (15-14). Mais les Varois décident de donner un dernier coup de collier, et font une nouvelle démonstration de leur force. Le pack Toulonnais met les Lyonnais sur le reculoire, et l’arbitre Monsieur Cardona décide d’accorder 2 essais de pénalités supplémentaires à la 67e et 77e. Jean-Marc Doussain se voit sanctionné d’un carton jaune pour le premier, et Felix Lambey pour le second. Le seconde ligne international écope du cinquième jaune de la partie... et laisse ses coéquipiers finir le match à 14. Pas encore rassasiés et en supériorité numérique, les hommes de Collazo vont en profiter pour aller décrocher le point de bonus. Facundo Isa trouve la faille et aplatit juste avant la sirène, score final : 36-14.

Un match qui rappelle forcement des souvenirs du coté de la Rade. En 2014, les Toulonnais avaient décrochés leur billet pour les quarts de finales de HCUP face aux Cardiff Blues de la même manière. Les Gallois avaient vécu un véritable calvaire sur la pelouse de l’Allianz Riviera à Nice, concédant eux aussi 3 essais de pénalité, mais "seulement" 4 cartons jaunes, face aux champions d’Europe en titre. Les Varois l’avaient emporté 43-20, sans savoir qu’ils signeraient cette année là, le back-to-back.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Cardona me fait penser à mon inspecteur du permis de conduire ou à Philippe Lucas...

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News