RUGBY. Top 14. Après le Leinster, la Rochelle condamnée à l'exploit à Toulouse en barrage
Les Rochelais espérent réaliser un nouvel exploit à Toulouse.
Le Stade Rochelais n'a plus battu le Stade Toulousain sur sa pelouse depuis 2017. Une première victoire historique qui n'a plus été imitée depuis.

Irrésistibles en Champions Cup, les Rochelais se retrouvent face à un très gros morceau ce samedi en Top 14 : Toulouse. Champions en titre, les hommes de Mola avaient doublement battu les Maritimes l'an passé pour réaliser le doublé. Cette saison, ce sont les coéquipiers d'Alldritt qui ont soulevé la coupe d'Europe. Et ce, après un superbe match face au Leinster. Si la victoire en demie l'an passé pouvait avoir des allures d'exploit. Celle acquise à Marseille relève de la véritable performance. Les Irlandais étaient favoris dans ce match. Mais ils ont été bousculés comme jamais cette saison. Preuve que les Rochelais sont devenus un grand d'Europe. Mais face à eux, se dressent désormais le club le plus titre dans l'Hexagone et sur le continent. Une équipe qui a eu le temps de se reposer et qui se présente avec tous ses atouts. Les Biarrots en ont fait les frais dimanche soir en encaissant 80 points. Les Rochelais ne sombreront pas de cette manière. C'est une certitude. Mais ils savent que battre Toulouse demande d'être à 200 %. C'est presque une finale avant l'heure pour les protégés de Ronan O'Gara. Et pour cause, le Stade Rochelais n'a plus battu Toulouse depuis 2019 (28-13). Pire encore, la dernière victoire des Maritimes à Ernest-Wallon remonte à 2017 ! Un succès historique puisque c'était la première fois qu'ils s'imposaient à Toulouse.À l'époque, Dusautoir et Johnston jouaient encore et Luke McAlister aussi ! Marchant, Baille ou encore Aldegheri étaient remplaçants. Côté rochelais Victor Vito était déjà là et Alexi Balès et Zack Holmes portaient les couleurs rochelaises. Ce dernier avait d'ailleurs été décisif avec cinq pénalités réussies contre trois pour Bézy. En effet, deux essais avaient été marqués de part et d'autres par Tekori et Marchand pour Toulouse, Qovu et Aguillon pour la Rochelle. C'est donc grâce au pied d'Holmes que le Stade Rochelais avait fait la différence pour un succès 27 à 21.


Les compositions en 2017 :
Crédit image : LNR

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    67961 points
  • il y a 1 an

C' est Eric Bayle qui a écrit cet article? Un champion d' Europe qui vient d' écraser un quadruple champion en finale condamné à l' "exploit" MDR! De plus il n' y a pas besoin de regarder les graphiques du niveau de forme des (nombreux) internationaux Stadistes pour savoir qu' ils sont sur les rotules!!! Encore un titre à la Kon 😳

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
Vidéos