RÉSUMÉ VIDÉO. Du côté de Toulouse, Bayonne était à deux doigts d’un exploit fou
L’Aviron Bayonnais est reparti de Toulouse avec un bonus défensif bien mérité ce samedi 4 février. Score final : 21 à 16.
L’Aviron Bayonnais est reparti de Toulouse avec un bonus défensif bien mérité ce samedi 4 février. Score final : 21 à 16.

Les Basques avaient tout intérêt à cibler ce match face au Stade Toulousain. Pour le premier vrai doublon en parallèle du Tournoi des 6 Nations 2023, Toulouse perdait quelques cadres. Parmi eux, les 3 arrières internationaux européens (Capuozzo, Jaminet et Ramos) manquaient à l’appel. Le pack était privé de plusieurs titulaires et la charnière Dupont-Ntamack se présente également pour défier l’Italie ce dimanche. Néanmoins, la feuille de match restait malgré tout de très haut niveau. La ligne de trois quart des rouge et noir ainsi que leur pack avaient de quoi en faire saliver plus d’un président de n’importe quel club de Top 14.

Ainsi, l’Aviron Bayonnais savait qu’ils avaient l’occasion de faire un coup, mais se doutait aussi que rien n’était joué. Pour leur composition, les hommes de Grégory Patat se déplaçaient avec une équipe compétitive. La formation bénéficiait de quelques changements comparés à son XV idéal, Sireli Maqala n’était pas sur la feuille de match par exemple, mais il y avait malgré tout de quoi avoir de l’espoir. Et ce dernier va tenir durant toute la rencontre. Face au Stade Toulousain, Bayonne ne se défile pas et répond coup pour coup. En atteste l’essai des visiteurs en première période, inscrit quelques minutes après celui des locaux. Bien aidé par l’approximation face aux perches du jeune Max Auriac, revenu de prêt pour l’occasion, ils parviennent même à retourner aux vestiaires en devançant les hommes d’Ugo Mola au tableau d’affichage.

RUGBY. Top 14. Toulouse gagne ''moche'', Bayonne impressionne, les supporters commentent le match sur TwitterRUGBY. Top 14. Toulouse gagne ''moche'', Bayonne impressionne, les supporters commentent le match sur TwitterCependant, un second essai inscrit par Emmanuel Meafou à l’heure de jeu et la précision de Juan Cruz Mallia pour emmagasiner des points seront salvateurs pour les pensionnaires du Wallon. Sur le score de 21 à 16, l’Aviron Bayonnais repart de la Ville Rose avec le bonus défensif. Au coup de sifflet final, un Camille Lopez, encore impérial, se satisfait de ce point glané et envoie le cuir dans les gradins. Après la rencontre, le Toulousain Alban Placines est revenu sur le match des siens auprès de Rugbyrama, il déclare : “Pas mal de détails nous ont manqué. Bayonne nous a beaucoup ralenti sur les phases de ruck et on a eu du mal à mettre notre jeu en place. On avait enfin réussi à débloquer le score avec un essai en fin de première mi-temps mais, malheureusement, on en a pris un juste derrière. C’était assez dur parce qu’on commençait à prendre nos distances. On s’est fait un peu remonter les bretelles à la mi-temps, c’est normal.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • stef7
    120492 points
  • il y a 1 an

@Yonolan
vrai, on finit par dénaturer le top 14 et la valeur des matchs.....
Comme le Stade Français qui aura fait " l' exploit" de battre deux fois le Stade Toulousain l'an dernier. Merci les doublons et ils ont fini où au classement ?????

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News