Charge à l'épaule, plaquage haut ? On vous aide à y voir plus clair ! [VIDÉO]
Charge à l'épaule, plaquage haut, difficile d'y voir clair parfois.
Dans le feu de l'action, il est parfois difficile pour un arbitre de prendre sa décision. Heureusement, celui-ci dispose de la vidéo et d'observables pour l'aider.

Dans une semaine, tous les yeux seront rivés sur le Japon, théâtre de la première Coupe du monde en Asie. Les enjeux sportifs sont énormes si bien que rien de doit être laissé au hasard. Chaque nation se prépare depuis des semaines pour répondre présent au coup d'envoi du Mondial. Mais les joueurs ne seront pas les seuls sous les projecteurs. Les arbitres auront également la pression du résultat. Une mauvaise décision arbitrable peut changer le cours d'un match. Et quand cela se produit en quart, en demie ou en finale, c'est toute la planète ovale qui en parle.Non ! C'est la réponse des fédérations à une révolution du carton rougeNon ! C'est la réponse des fédérations à une révolution du carton rougeCette année, le focus sera mis sur la sécurité des joueurs. Aussi devrait-on voir des officiels plus rigoureux que jamais sur les gestes dangereux. Ce que demandent les supporters comme les joueurs et les membres des encadrements, c'est de la constance dans les décisions. Pour cela, les arbitres seront assistés au Japon par l'arbitrage vidéo. Une manière de garantir que l'exclusion d'un joueur est justifiée. Être dans la peau d'un officiel au moment de sortir un carton rouge n'est pas une chose aisée. D'autant que les observables sont de plus en plus nombreux. Découvrez comment un arbitre prend sa décision grâce à cette vidéo de World Rugby sur les cas de jeu dangereux :


Tout d'abord, l'homme au sifflet doit déterminer s'il s'agit d'un plaquage haut ou bien d'une charge à l'épaule. Pour cela, il doit observer la position du bras du plaqueur au moment du contact avec le porteur de balle. Selon le cas, l'arbitre se pose ensuite plusieurs questions comme l'explique le site de World Rugby :

  • Si le bras de l’épaule qui entre en contact avec le porteur du ballon est derrière le corps du plaqueur ou « replié contre son corps » lors du contact, c'est une charge à l'épaule
    • La tête ou le cou du porteur de balle ont-ils été touchés ?
    • Quel est le degré de danger : faible ou haut ?
    • Y a-t-il des facteurs atténuants clairs et évidents ?
  • Si le bras du plaqueur est devant et entre en contact avec la tête, c'est un plaquage haut. Celui-ci est aussi identifié par un contact clair avec la tête/le cou du porteur du ballon OU si sa tête effectue un mouvement visible vers l’arrière au point de contact.
    • Le contact a-t-il eu lieu avec l'épaule, la tête ou le bras/coude ?
    • Le contact avec la tête/le cou a-t-il été direct ou indirect ?
    • Quel est le degré de danger : faible ou haut ?
    • Y a-t-il des facteurs atténuants clairs et évidents ?

OBSERVABLES À LA VIDÉO INDIQUANT UN PLUS HAUT DEGRÉ DE DANGER

Préparation

  • Il y a un mouvement du bras par le plaqueur avant le contact
  • Plaqueur se relève
  • Il y a un mouvement du bras du plaqueur vers l’avant avant le contact

Contact

  • Le plaqueur tente un plaquage offensif/dominant, par opposition à un plaquage passif, ou « en retrait » du contact
  • La vitesse et/ou l’accélération du plaqueur dans le cadre du plaquage est élevée
  • Bras tendu ou coude entre en contact avec la tête du porteur de balle dans un mouvement de manchette

Suivi

  • Le plaqueur termine le plaquage (par opposition à une libération/action de retrait immédiate)

En résumé :

Crédit image : World RugbyCrédit image : World Rugby

Les facteurs atténuants : ils doivent être clairs et évidents et ne peuvent s’appliquer que pour réduire la sanction d’un échelon.

  • Le plaqueur essaye vraiment de changer la hauteur de son plaquage pour éviter la tête du porteur de balle
  • Le porteur de balle se baisse soudainement (en raison d'un plaquage préalable, trébuche/tombe, plonge pour marquer)
  • Le champ de vision du plaqueur est bloqué avant le contact
  • Plaquage « réflexe », libération immédiate
  • Le contact à la tête est indirect (il commence sur une autre partie du corps puis glisse ou remonte avec pour résultat un contact mineur à la tête ou au cou du porteur de balle)
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Ay74
    14344 points
  • il y a 1 mois

Toutes les charges à l'épaule devraient être interdites, c'est un geste violent qui n'a rien à faire sur un terrain de jeu.
Pour les plaquages, c'est de la logique.

On risque de voir pas mal de cartons surtout en phase de poule. Même prévenus, après 1h de jeu, les joueurs vont perdre de lucidité et feront moins attention.

Genre ils mettent un match de Top14 et c'est le plaquage haut de Holmes sur Imhoff !! Même dans le plaquage haut le stade est cité en exemple 🙂

Tout le monde devrait être ainsi logé à la même enseigne, avec des critères objectifs. Très bien je trouve...

Reste à trouver des arbitres bac +12...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News