Australie - Vivant mal l'après-rugby, Dan Vickerman se serait ôté la vie
Dan Vickerman au moment de raccrocher les crampons en 2012.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
L'ancien international australien Dan Vickerman se serait suicidé la veille d'un forum où il devait parler des difficultés de la vie après le sport de haut niveau.

Décès de Dan Vickerman, ex-international australienLe décès soudain de l'ancien 2e ligne des Wallabies à seulement 37 ans a choqué le monde du rugby. En Australie, ses anciens coéquipiers en sélection nationale ont tous eu une pensée pour celui qui a porté le maillot des Green and Gold à 63 reprises. Certains comme l'ancien capitaine des Brumbies, Owen Finegan, ont révélé que Vickerman avait du mal à vivre l'après-rugby via le Dailymail. "Dan avait exprimé à plusieurs reprises combien sa transition était difficile ... C'est difficile pour un grand nombre de sportifs professionnels, surtout lorsque vous avez passé 10 ans ou plus au sommet du jeu."

Il devait justement en parler lors d'un forum organisé dimanche par le syndicat des joueurs et la fédération australienne. Dans la nuit de samedi, Dan Vickerman s'est cependant oté la vie à son domicile familial. Depuis sa retraite en 2012 suite à des blessures, il n'était pourtant pas resté sans rien faire. Il avait travaillé comme conseiller chez KPMG (une entreprise d'audit et de conseil) avant d'être gestionnaire de portefeuille auprès de la société de gestion de fonds Heathley Limited pendant trois ans. Il y a trois semaines de ça, il avait trouvé un poste dans l'immobilier à Sydney.

L'ouvreur des Wallabies, Quade Cooper a réagi sur Twitter, en indiquant que la réalité n'était pas forcément celle que l'on voit sur les réseaux sociaux. De Raphael Poulain à l'ancien talonneur du RCT Philip Fitzgerald, nombreux ont été les rugbymen à évoquer les difficultés de la fin de carrière, de la reconversion. Si certains parviennent à faire le deuil de leur ancienne vie, pour d'autres c'est plus difficile. Et ce dans n'importe quelle discipline.Crédit vidéo : Francetv Sport

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bordel! 🙁

  • Compte supprimé
  • il y a 3 ans

On peut penser ce qu'on veut de Serge "Vice-président" Simon mais des histoires tragiques comme celle-là montrent à quel point il était dans le vrai en créant son Centre d'Accompagnement et Prévention du Sportif à Bordeaux au début des années 2000. La vie du sportif de haut niveau et l'"après-vie" peuvent profondément perturber et déstabiliser, parfois détruire. Souvenons-nous de Pantani. Ou Cécillon pour rester dans le rugby...

  • sorgina
    50004 points
  • il y a 3 ans
@Arrière intercalé

La comparaison entre Pantani et Cécillon n'est pas très appropriée car il s'agit de deux histoires différentes. Pour Pantani tout le monde sait les produits qu'il prenait et il a donc fait une méchante descente aux enfers. PourMarc, Cécillon c'est totalement différent. Quant à l'après rugby je pense que les joueurs sont bien armés pour affronter la vie "civile" au moins dans le milieu pro.

@sorgina

Mouais... Pantani, c'est pas aussi simple que ça... Il y a des bruits qui courent... Parce qu'à ce niveau, quand tu es à donf' dans le dopage, c'est tout un système qui t'entoure, donc des gens que tu risques de mouiller si ça se passe mal... Et si tu passes du dopage à la dope tout court, tu croises aussi des gens chelous... 10 ans après sa mort, une enquête a été ouverte pour homicide... Même refermée (suicide officiel), les proches et la famille vont valoir une bouteille d'eau non-analysée, la dose énorme de coke dans le corps du coureur, une trace de coup vers l'oreille, un coup de fil passé peu avant le décès... Bref, ils penchent pour de la coke diluée et injectée par un tiers... Donc...
Cécillon, il pète un câble... C'est aussi ce que te diront beaucoup d'autres ex-sportifs de haut niveau... Il faut bien comprendre que le sport de haut-niveau, c'est une bulle, on s'occupe de plein de trucs pour toi, tu dois rester focus sur ta performance... Avec ou sans produits, c'est de l'adrénaline pure, c'est addictif, comme la dope...

On aura une pensée pour tous ceux qui se sont empressés de cracher ou insinuer le mot dopage avant même que l'on ne connaisse les circonstances du décès de Vickerman. Même s'ils ne liront jamais nos commentaires, il y a une famille et des proches qui pleurent l'un des leurs et un homme qui souffrait au point de s'ôter la vie. Ce n'est pas parce qu'on est devant un écran qu'il ne s'agit pas de personnes réelles, un tout petit peu de décence et de recul seraient les bienvenues. Je suis le premier à être inquiet par les dérives du rugby et l'omerta qui les accompagne (dopage, commotions, etc.) et à vouloir que l'on aborde le sujet, mais cela n'autorise pas tout. Il y a un temps pour chaque chose.

@Team Viscères

Tellment dégeulasse... D'autant plus que quand la cause du décès ne fuite pas immédiatement, les morts tragiques sont plus que probable.

@Team Viscères

Je suis évidement de ton avis, en attendant la vraie vérité qu'elle est pas fausse.

@Marc Lièvre Entremont

J'aurais bien cité le commissaire Bialès mais je viens déjà de le faire sur un article voisin 🙁

@Team Viscères

On devrait tous reprendre le commissaire sur ce genre de news ^ ^

  • oZbeck
    26488 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Tu noteras l'emploi du conditionnel aussi, donc là aussi on est toujours sûr de rien.
Mais effectivement, une pensée pour sa famille dans ce dur moment

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
Sponsorisé Blog
News
News