ARBITRAGE. Y avait-il vraiment en-avant sur les essais refusés à Dupont et Tuicuvu ce week-end ?
Alors, en-avant ou non sur ce type de situation où l'on voit clairement que Tuicuvu perdait le contrôle dans un premier temps ?
Lors de Brive vs Toulouse, deux essais refusés pour des en-avants suspicieux ont interloqué les spectateurs. Explications de la règle.

Ce lundi matin, nos confrères de Midi Olympique titraient l'édito de leur rédacteur en chef "L'esprit et la règle", au sujet de la réclamation faite par le CAB concernant les 14 secondes jouées en supériorité numérique par les Toulousains. Là, notre accroche sera la même, le match le même, mais le sujet complètement différent. Lors de ce Brive vs Toulouse de tous les enjeux, deux actions (au bas mot) ont dû vous interpeller. Là, pas de quoi polémiquer de toute façon puisque les 2 équipes se sont vues refuser un essai chacun pour la même situation : en première période, Antoine Dupont recevait une passe basse de Baille en tombant. Le demi de mêlée ne pouvait pas contrôler le ballon mais, dans sa chute et avant qu'il ne touche le sol, le poussait du pied avant d'aplatir dans la foulée. Verdict ? Pas d'essai, donc.

VIDÉO. Top 14. Le match Brive - Toulouse pourrait être rejoué selon Rugbyrama !VIDÉO. Top 14. Le match Brive - Toulouse pourrait être rejoué selon Rugbyrama !En seconde période, Setariki Tuicuvu pensait sonner la révolte briviste de la même manière : après mêlée, le Sud-Africain Nico Lee attaquait la ligne et passait les bras magnifiquement entre Ntamack et Ahki. Et si la passe était à la limite de l'en-avant, il trouvait à hauteur son arrière fidjien... qui ne pouvait à son tour pas contrôler le ballon mais qui, avant sa chute définitive, le prolongeait au pied de manière acrobatique. La gonfle roulait vers l'en-but et, prenant le meilleur à la course sur Lebel, il plongeait sur celle-ci, parvenant à aplatir avant de s'éclater le crâne contre un panneau publicitaire placé dans l'axe de sa glissade. 

 

Verdict ? Bon, on ne vous fait pas de dessin, vous connaissez la résultante. Mais alors pourquoi ces essais ont été refusés alors que jusqu'à preuve du contraire, le ballon n'avait jamais touché le sol sur la perte de contrôle de Dupont comme de Tuicuvu, et donc qu'il n'y avait pas en-avant ? Eh bien au vrai, la directive donnée par World Rugby est toute autre, désormais. Et ce depuis le Tournoi 2021 et ce Pays de Galles vs Angleterre, où les arbitres (tricolores) avaient, dans la même situation, décidé d'accorder un essai aux Gallois qui avait fait polémique. C'est ainsi que le cas fit jurisprudence et que l'instance mondiale, dans la foulée, décida de clarifier son règlement : là, un coup de pied doit être donné "intentionnellement" mais également qu'il "déplace le ballon de manière significative" pour que le jeu continue. Autrement dit, les arbitres ont pour consigne de siffler en-avant pour toute perte de contrôle évidente du ballon. En aucun cas une quelconque tentative de sauvetage de celui-ci par être un jeu au pied désespéré ne peut-être tolérée, quand bien même le ballon n'a pas touché le sol. 

TOP 14. Simon Gillham (président de Brive) : ''Nous avons pris conscience qu'il n'y avait rien à dire''TOP 14. Simon Gillham (président de Brive) : ''Nous avons pris conscience qu'il n'y avait rien à dire''Ici encore, via ces directives et comme pour la réclamation portée par les Brivistes finalement retirée, on arbitre donc plutôt l'esprit du jeu que la règle en elle-même. Et c'est probablement ainsi que le rugby s'en porte le mieux.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Donc ce n'est pas un en avant mais une perte de ballon. Pour être clair l'arbitre devrait avoir un geste different. Car si tu ne connais pas cette règle, voir l'arbitre mimer un en avant alors que la télé montre le contraire... Ca pousse à râler contre l'arbitrage. Même si on ne devrait pas.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
News
News
News