ARBITRAGE. Le plaquage monstrueux de Koroibete sur Mapimpi était-il illégal ?
Le tampon monumental de l’Australien Koroibete sur le Springbok Mapimpi a fait le tour du monde, mais est-ce interdit ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L’image du tampon monumental de l’Australien Koroibete sur le Springbok Mapimpi a fait le tour du monde, mais est-ce interdit ?

Si vous regardiez Australie - Afrique du Sud ce samedi 27 août, vous avez sûrement eu une vive réaction à la vue de ce contact. Peu de temps avant la mi-temps à l’Adelaïde Oval, le champion du monde 2019 Makazole Mapimpi se prend un Marika Koroibete lancé à pleine vitesse. Le puissant ailier australien était en effet venu en courant depuis l’aile opposée afin d’effectuer ce sauvetage miraculeux. Mais ce n’est pas la beauté du geste qui a marqué les observateurs, mais sa dangerosité. Sur ce point-là, prendre un rugbyman de 100 kilos en plein sprint n’est bon pour aucun humain sur cette planète, c’est une certitude. Mais à côté de ça, est-ce une faute ?RUGBY. Et si le All Black Tawera Kerr-Barlow (La Rochelle) jouait pour l'Australie ?RUGBY. Et si le All Black Tawera Kerr-Barlow (La Rochelle) jouait pour l'Australie ?

Sur le terrain, la réaction de l’arbitre a été d’accorder une mêlée en faveur des Australiens. En effet, le ballon échappe des mains de Mapimpi avant que ce dernier ne file en touche. Par conséquent, pour l’arbitre, il n’y avait aucune faute sur cette intervention défensive. Une décision qui est validée par notre arbitre maison Dédé Puiledébut : “Mapimpi saute et l'Australien met les bras pour le plaquer de manière licite. Pour moi, il n’y a pas faute, ça joue.” Alors, on vous voit déjà en train de bondir de votre chaise. Oui, Marika Koroibete met bien les bras sur ce plaquage. Si les premiers angles montrés à la vidéo laissent penser le contraire, certaines images montrent bien que le bras droit du défenseur est engagé, quand l’autre bras ne peut s’enlacer autour de Mapimpi car ce dernier saute afin d’esquiver.

VIDÉO. Un Oscar pour la giflounette ? La simulation de Nic White fait débatVIDÉO. Un Oscar pour la giflounette ? La simulation de Nic White fait débat
En dehors de la puissance de l’impact, c’est un autre facteur qui a donné lieu à ce contact impressionnant. Ainsi, on peut très clairement voir l’ailier sud-africain sauter avant de subir le plaquage de son adversaire. Cependant, s’il est autorisé de plonger afin d’inscrire un essai, mais pas de bondir. Comme l'analyse l’iconique Nigel Owens en 2021 suite à un saute-mouton de Jonny May pour aller marquer face à l’Italie, il est “interdit de sauter pour tenter d’esquiver un plaquage”. Donc, dans tous les cas, Koroibete ne risquait rien sur son intervention défensive. Par ailleurs, le coach des Wallabies Dave Rennie a salué la performance de son joueur. En conférence de presse, il met en avant sa puissance et sa combativité : “Si nous frappons au pied, il poursuit à plein régime. À l’impact, il est brut et son éthique de travail est phénoménale. Je ne connais pas d’autre ailier comme lui. Ce n'est pas un grand homme, mais il est puissant et il se déplace partout. Vous jetez un œil aux numéros qu’il a dans le dos, c’est juste incroyable.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J' essaie d'imaginer ce qui a pu passer dans la tête de Mapimpi quand il voit arriver sur sa droite Koroibete lancé en mode dragster...!

En plus, sauvetage important pour les AUS à ce moment là du match

Pour moi c'est pénalité contre le sudaf, il est interdit de sauter pour éviter un adversaire.
D'ailleurs il serait temps d'être plus sévère sur les plongeons dans les coins pour aplatir (ainsi que les charges à l'épaule des défenseurs pour "pousser" en touche).
Ce sont certes des actions très spectaculaires mais très dangereuses il faut savoir vers quel sport on veut aller.

  • oc
    34412 points
  • il y a 1 mois
@Gonze à l`eau t`es fada !

" plus sévère sur les plongeons dans les coins pour applatir "
Sans le vouloir peut être , tu remets en cause le droit à plonger pour applatir ,
en lui opposant de surcroît les charges pour pousser en touche , qui s'avèrent dans les faits plus fréquentes en terme de cas dangereux et à présent illégalles en tant que simples charges ( id est , sans intention de maîtrise ) :
Pour moi tu prône la cause noble , mais par le mauvais chemin ,
Tu peux plonger vers l'en but pour cramer le défenseur en retard sur toi , tu gagnes au moins une seconde , et elle t'appartiens . Tu ne peux pas le survoler , car il a cramé ta seconde et ..; elle lui appartient désormais /


PS . Les règles déjà pas simple à la base , méritent d' être auscultées une à une , je pense

@oc

Plonger dans l'en-but est autorisé. Par contre plonger pour éviter un placage est interdit mais pas appliqué dans ce cas précis ce qui est pour moi une erreur car très dangereux (l'action dont parle l'article en est un parfait exemple).

Tu as mal compris, je n'oppose pas les deux gestes (plonger et charge à l'épaule) mais les mets dans le même panier : à proscrire !

  • O'Livey
    11577 points
  • il y a 1 mois

Mouais, l'action n'est "techniquement" pas vraiment illégale, l’interprétation de s'il a bien utilisé ses bras est 50/50.
Par contre, la technique est absolument dégueulasse, la tête est du mauvais côté, et y'a aucun contrôle dans son gest. Si Mapimpi plonge en avant au lieu de d'essayer de passer par dessus l'impact, il y'a double KO, rouge, et essai de pénalité. Et Koroibete a absolument aucun de s'adapter, car il n'a aucun contrôle. Je suis franchement gêné par ce type d'attitude au placage.

@O'Livey

"l’interprétation de s'il a bien utilisé ses bras est 50/50."

Après tout seulement 5 arbitres d'un niveau international disent le contraire. A moins que tu sois 7 à toi tout seul ?

"Si Mapimpi plonge en avant au lieu de d'essayer de passer par dessus l'impact, il y'a double KO, rouge, et essai de pénalité."

Et bien non puisque le seul moment où un plaqueur peut plaquer un joueur en l'air c'est si ce dernier plonge pour marquer un essai.

Un carton interviendrait que si le plaqueur plaquait "haut" le joueur qui plonge ou effectuait un geste dangereux comme plonger avec les genoux en avant.

@coupdecasque

"Et bien non puisque le seul moment où un plaqueur peut plaquer un joueur en l'air c'est si ce dernier plonge pour marquer un essai."
Pas vraiment, si un joueur possédant le ballon saute devant un défenseur celui-ci peut tout de même le plaquer. Sinon le rugby se transformerait en 110m haie...

@Gonze à l`eau t`es fada !

Euuh, je crois avoir dit exactement la même chose non ?

@coupdecasque

Et bien non tu dis que le seul moment c'est pour marquer un essai et moi je dis que c'est sur tout le terrain.

@Gonze à l`eau t`es fada !

Aaah oui autant pour moi

  • O'Livey
    11577 points
  • il y a 1 mois
@coupdecasque

Si Mapimpi plonge en avant, c'est qu'il se baisse. Koroibete n'aurait pas la possibilité de s'adapter à un changement, vu qu'il semble être complètement hors de contrôle. Dans ces conditions, il y aurait alors de très fortes chance que le placage soit haut. C'est ça que je voulais dire. Koroibete ne maitrise pas son geste. Là on a eu du bol, Mapimpi essaye de passer par dessus. S'il avait essayé de passer par dessous, l'attitude de Koroibete n'aurait pas pu changer, il aurait été pris haut, d'où le carton rouge.
Je dis pas que j'en sais plus que les 5 arbitres présents à ce moment là. Ils ont pris la décision ensemble. Mais je pense qu'un autre groupe arbitral aurait très bien pu prendre une décision différente.
Mon problème avec ce placage, c'est qu'il est techniquement légal, le résultat est superbe, mais que je ne pense pas qu'on devrait le glorifier. Car il est techniquement mauvais, et extrêmement risqué (pas exactement le terme que je veux utiliser, ce serait plutôt "reckless" en anglais).

@O'Livey

"Si Mapimpi plonge en avant" Justement il ne plonge pas mais saute. C'est interdit car il se met en danger.

https://www.lerugbynistere.fr/videos/video-wtf-comment-eviter-de-faire-un-passage-en-force-0310181104.php

Je comprend en effet ton point de vue, il n'y a pas souvent de plaquage à pleine vitesse qui soit très propre 😁

"un autre groupe arbitral aurait très bien pu prendre une décision différente."
Non je ne pense pas car les matchs sont revus et quand les arbitres font ce genre de faute de jugement WR ou les arbitres responsables précisent pourquoi ils se sont trompés et comment ils auraient du rendre la décision. De plus les arbitres et observateurs ne seraient pas d'accord.

Nul question de le glorifier, certains plaquages doivent être sanctionnés d'autres non, certains sont efficace mais techniquement horrible. Ici Koroibete fait un super plaquage car décisif et Mapimpi doit faire un crochet mais toujours facile à dire 😁

  • O'Livey
    11577 points
  • il y a 1 mois
@coupdecasque

Pardon, j'utilise "si" dans le sens du conditionnel. Bien sûr que ce n'est pas ce qu'il fait. Mais il aurait très bien pu, et franchement c'est même étonnant qu'il ne l'ait pas fait. Alors bien sûr, on est dans le monde de l'hypothétique. Mais dans ce cas là spécifique, on a eu la chance de tomber sur une situation où ça a très bien marché. Ce que je reproche à ce placage, c'est qu'il avait beaucoup plus de chance de finir extrêmement mal (les deux joueurs KO) que comme il s'est passé ici.
Pour le côté 50/50, en fait pour moi il n'y a pas vraiment de bonne ou mauvaise réponse. C'est ça que j'appelle 50/50. Je comprend la décision de l'arbitre de dire que le placage est OK là dessus, mais je ne suis pas tout à fait d'accord. Mais ma réaction aurait été la même s'il avait sifflé pénalité pour ça.

Je pense que l'ailier sud af' a voulu jouer avec la règle. Il sait que s'il continue une course "normale", il se fait découper, alors il décolle, un peu comme certains sur terrain humide plongent au sol 5 ou 6m avant la ligne pour glisser jusqu'à la ligne, et se dit peut-être que s'il est plaqué en l'air, il y aura pénalité, voire +...
Pour la règle, si Nigel le dit, je pense qu'on peut le croire... Mais décidément, je ne connais pas de sport plus compliqué à arbitrer que le rugby!

@lebonbernieCGunther

C'est une clarification - moyennement claire - apportée par World Rugby il y a quelques mois. Le dernier tweet sur le compte d'Esprit de la Règle aborde la question.
Par contre il n'est pas juste de dire que "Koroibete ne risquait rien". Je n'ai pas vu le geste, mais s'il avait été jugé dangereux le fait que l'adversaire commette une faute n'empêchait pas de sanctionner le défenseur d'un carton.

@Ahma de courtoisie

Il le rate à moitié. Il n'y a pas de plaquage véritable, encore moins "monstrueux". Il le déséquilibre au passage, rien de plus.
Une sanction pour plaquage "non complété" éventuellement? C'est la question que je me suis posée sur le moment... Mais pas pour plaquage en l'air, car la situation "en l'air" est créée par l'ailier sud af', selon moi, pour éviter le plaquage. C'est lui qui se met en danger. Et du coup, on revient à la conclusion d'Owens...

@lebonbernieCGunther

Comme je le disais, je n'ai pas vu donc n'ai pas d'opinion sur ce cas spécifique. C'était juste un rappel sur un principe général : une faute préalable d'un adversaire n'interdit pas de sanctionner un geste dangereux.

@Ahma de courtoisie

Il me semble que l'on peut plaquer un joueur qui plonge dans l'embut, la sanction n'arrive que si ce dernier plaquage est dangereux.

Ici l'attaquant se met en danger empêchant le défenseur de plaquer correctement donc dès le direct j'ai eu le même raisonnement que l'arbitre (pour une fois que je comprend une décision c'est champagne)

@Ahma de courtoisie

Oui, oui, je comprends mais pour moi, c'est l'ailier qui se met seul en situation dangereuse.

pas facile de se faire une idée avec une image

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos