RUGBY. Et si le All Black Tawera Kerr-Barlow (La Rochelle) jouait pour l'Australie ?
L'ancien All Black Tawera Kerr-Barlow peut jouer avec les Wallabies.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Sélectionné à près de 30 reprises avec la Nouvelle-Zélande, le demi de mêlée du Stade Rochelais Tawera Kerr-Barlow peut porter le maillot de l'Australie.

RUGBY CHAMPIONSHIP. Les Wallabies contraints de rappeler un ouvreur avec seulement 47 % de victoiresRUGBY CHAMPIONSHIP. Les Wallabies contraints de rappeler un ouvreur avec seulement 47 % de victoiresL'Australie est dans le dur depuis plusieurs mois. Et la double confrontation face à l'Afrique du Sud dans le Rugby Championship ne présage rien de très bon pour les Wallabies. Les hommes de Rennie se cherchent. Et lui, cherche la bonne formule pour rendre compétitif un groupe qui ne manque pas de talent. Dernièrement, le sélectionneur australien a rappelé Bernard Foley pour compenser les absences, mais aussi le manque de rendement à l'ouverture. Les Wallabies semblent avoir du mal à fixer une charnière. À un peu plus d'un an du Mondial, cela pose un problème. Quade Cooper et Tate McDermott seront-ils associer en France en 2023 ? A la mêlée, une option pourrait se présenter à Dave Rennie avant le Mondial français : sélectionner Tawera Kerr-Barlow. Là, vous vous dites certainement : mais il n'a pas joué avec les All Blacks lui ? Et vous avez raison. Le Rochelais compte 29 sélections sous le maillot de la Nouvelle-Zélande entre 2012 et 2017. Il a notamment remporté le Rugby Championship à trois reprises (2013, 2014 et 2016). Sans oublier le titre de champion du monde décroché en 2015 sur le sol anglais. Cependant, le nouveau règlement de World Rugby lui permet de postuler pour autre sélection. En effet, sa dernière sélection remonte au 7 octobre 2017, soit près de 5 ans. De plus, le numéro 9 est non pas né en Nouvelle-Zélande, mais à Melbourne en Australie de parents australiens. Il est donc tout à fait éligible pour les Wallabies. Dont la fédération, on le rappelle, autorise la sélection d'une poignée de joueurs évoluant à l'étranger. " Je suis né là-bas, j’ai beaucoup d’attaches dans ce pays et si le staff m’appelle, j'irai sans hésiter. Ce serait une grande opportunité," a-t-il ainsi confié à Rugbyrama. A désormais 32 ans, il pourrait porter le maillot du pays qui l'a vu naître, dans le pays où se sent désormais comme chez lui.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Faut vraiment mettre une limite pour le changement de selections, il a presque 30 selections avec les blacks, il n'a plus ete pris parce qu'il est parti a la rochelle, pas parce qu'il ne rentrait plus dans les plans.
Cote australien je vois pas trop l'interet d'aller chercher un 9 de 32 ans, ce serait plus interessant de reconstruire en s'appuyant sur des jeunes talentueux

  • NeST
    3053 points
  • il y a 1 mois

Pour moi le problème vient de l'ouverture avec un vrai animateur pour les 3/4.

Devant l'absence de la machine Hooper -le leader du 8 jusqu'à présent - est un problème qui devrait se régler avec le temps. Nic White fait bien le job et je ne suis pas certain que TKB soit une solution. Même s'il est excellent, il ne changera pas le soucis de l'Australie qui est davantage dans le déficit collectif.

Surement une des meilleures recrues que le SR ait pu faire. J'adore ce joueur.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos