XV de France : qui sont les ailiers à installer d'ici la Coupe du monde 2023 ?
XV de France : qui sont les ailiers à installer d'ici la Coupe du monde 2023 ?
On continue notre tour du réservoir tricolore avec les ailiers. Qui sera là en 2023 pour la Coupe du monde ?

2023, c'est déjà demain. Et le XV de France a commencé la transition vers la prochaine Coupe du monde. "Sa" Coupe du monde, puisque le tournoi aura lieu dans l'Hexagone ! Avec un Fabien Galthié déjà présent dans le staff tricolore, et un groupe plutôt jeune envoyé au Japon, la nouvelle génération des Bleus a tout pour prendre le pouvoir dans les quatre prochaines années. 

Bien sûr, beaucoup de choses peuvent changer en quatre ans. Qui se doutait, en 2015, qu'un Fidjien du nom de Raka sorte de nulle part pour jouer la Coupe du monde quatre ans plus tard ? La projection quant au prochain groupe pour 2023 est subjective, mais pas forcément illogique.

Poste par poste, à quoi ressemblera le XV de France pour la Coupe du monde 2023 ?Poste par poste, à quoi ressemblera le XV de France pour la Coupe du monde 2023 ?Après les talonneurs, les piliers, les 2e et 3e lignes, les demis de mêlée, les ouvreurs, et les centres, place aux ailiers pour notre revue d'effectif pré-2023.  (Entre parenthèses, l'âge des joueurs en 2023)

Qui arrête, et qui continue ?

Parmi les présents au Japon, Yoann Huget (36) est celui qui a le moins de chance de continuer sur la scène internationale. Mais tant qu'il ne prend pas sa retraite, il pourra peut-être être utilisé dans les deux années à venir, avant de laisser définitivement sa place, à l'instar de Maxime Médard (36) même si ce dernier était plutôt utilisé à l'arrière en sélection.
En revanche, Damian Penaud (27) et Alivereti Raka (28) devraient vite revenir dès le 6 Nations, et poursuivre jusqu'au Mondial si les performances suivent. On suivra aussi l'évolution de Vincent Rattez, qui aura 31 ans en 2023. Loin d'être rédhibitoire, surtout pour un joueur capable de performer à l'aile comme à l'arrière. Mais le Rochelais n'a jamais vraiment pu s'imposer sur la durée au niveau international.

Qui va revenir ?

Le premier nom qui vient à l'esprit est celui de Teddy Thomas (30), probablement le meilleur ailier tricolore. Son talent est indéniable, et le rugby français manque de joueur capable de marquer sur n'importe quel ballon. S'il est enfin lâché par les pépins physiques, Thomas peut être le facteur X qui manque aux Bleus.

Si on écarte Gabriel Lacroix dont la carrière est mise entre parenthèses, et le duo Fall/Grosso qui aura 34 ans en 2023, il reste deux joueurs déjà capés qui pourraient se réinviter : Xavier Mignot (29) et Noa Nakaitaci (33). Les deux jouent au LOU, et la dynamique lyonnaise a de quoi les faire revenir sur le devant de la scène. 

Qui va arriver ?

Le réservoir fait plus dans la qualité que dans la qualité, en termes de potentiel. Arthur Retière (26) ne pourra pas être ignoré indéfiniment. Parmi les Toulousains passés par les U20, Matthis Lebel (24) apparaît comme très prometteur, mais si Lucas Tauzin (25) ou Arthur Bonneval (28) deviennent titulaires, ils seront candidats à coup sûr.
Gabriel Ngandebe (26), Martin Laveau (27), Gabin Villière (27) et Samuel Ezeala (23) qui souhaite jouer pour la France, doivent être cités, eux qui jouent déjà régulièrement dans l'élite.

Notre prédiction pour 2023 :

(en italique, les joueurs qui ont disputé le Mondial 2019)


Les autres articles : 

XV de France : qui prendra la succession de Guilhem Guirado chez les talonneurs ?XV de France : qui prendra la succession de Guilhem Guirado chez les talonneurs ?XV de France : quel réservoir chez les piliers d’ici la Coupe du monde 2023 ?XV de France : quel réservoir chez les piliers d’ici la Coupe du monde 2023 ?XV de France : le chantier de la 2e ligne sera-t-il résolu d’ici la Coupe du monde 2023 ?XV de France : le chantier de la 2e ligne sera-t-il résolu d’ici la Coupe du monde 2023 ?

XV de France - Le réservoir en 3e ligne est prometteur : comment l'exploiter d’ici 2023 ?XV de France - Le réservoir en 3e ligne est prometteur : comment l'exploiter d’ici 2023 ?XV de France - Dupont, Serin, Couilloud... ou les trois : l'incroyable réservoir des n°9 pour 2023XV de France - Dupont, Serin, Couilloud... ou les trois : l'incroyable réservoir des n°9 pour 2023

XV de France - Trois pépites pour une place : qui sera l'ouvreur des Bleus en 2023 ?XV de France - Trois pépites pour une place : qui sera l'ouvreur des Bleus en 2023 ?

XV de France : qui seront les centres des Bleus d'ici la Coupe du monde 2023 ?XV de France : qui seront les centres des Bleus d'ici la Coupe du monde 2023 ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Et Nakaitaci certes il aura 33 ans mais s il garde sa pointe de vitesse pourquoi pas.
8 matchs en top 14 4 essais. Pas si mal.

  • to7
    12791 points
  • il y a 1 mois

la logique c'est quand même un triangle penaud ramos thomas en l'état actuel des choses, pour moi sur les ailes retières et raka sont en effet les doublures les plus logiques avec un gros plus pour retière compte tenu de sa polyvalence
ngandede et ezeala sont vraiment à suivre tauzin aussi

Retière c'est une énigme qu'il n'ait pas encore été sélectionné, pour son niveau et sa polyvalence.
Thomas mérite d'avoir à nouveau sa chance. Défensivement il est quasiment supérieur à Raka, et aussi bon que lui dans un style différent.
Penaud est incontournable à l'aile. S'il est replacé au centre, il risque de pâtir de la concurrence.
J'aimerai un triangle arrière Thomas- Penaud - Retière ou Penaud - Retière - Jalibert

  • CofCof
    16819 points
  • il y a 1 mois
@Timmaman

Jalibert??

@CofCof

Il peut jouer arrière

  • Ahma
    84706 points
  • il y a 1 mois
@Timmaman

Est-ce que deux matchs à ce poste dans une carrière suffisent à en faire l'arrière de l'équipe de France ?

Tauzin c'est intéressant, mais au vu de ses deux dernières titularisations, il n'est pas impossible qu'il s'impose au poste de 13.
Et de manière assez frappante, il a beaucoup de points communs avec Guitoune : vitesse modéré, crochets de très qualités, jeux avant contact efficace, très bon jeu après contact, bonne lecture du jeu et une belle capacité à franchir. Il risque de garder sa polyvalence un certain temps, mais à long terme, je le vois plutôt en 14 qu'en ailier.

@Vae Victis Brennos

C'était son poste d'origine.

Personnellement, je l'imagine aussi bien s'installer en 13 ou y jouer très régulièrement. Ses qualités correspondent au poste. À l'aile, malgré sa belle saison, je ne le trouve pas dans sa position naturelle.

Au fait, est ce que Penaud va faire de même ? Il me semble avoir pris une autre dimension à l'aile cette saison mais je le vois bien aussi rejouer au centre.

@Bitch Bucannon

Laissez les ailiers à l'aile!
Au centre c'est bouché, à l'aile ya de la place!

@Timmaman

Ce n'est pas nous qui décidons.

Gabriel Lacroix, il devient quoi ?

@FabienPelouse

Il essaie désespérément de revenir après un enchaînement de blessures qui ferait pâlir d'envie Fall. Cet été ils parlaient d'éventuellement un nouveau passage sur la table d'opération comme d'une dernière tentative avant de devoir raccrocher les crampons prématurément.

@Team Viscères

Ah merci, dommage pour lui. J'aimais bien son côté fou fou une sorte de James O Connor du pauvre.

@Team Viscères

Fracture et déplacement du plateau tibial, fissure du ménisque, blessé en janvier 2018 et opéré deux fois déjà... Un an avec une plaque et des vis, le calvaire... Blessé sur un challenge aérien je crois.. Le mec n'a que 25 ans !...

Tauzin si il se remet à jouer comme dans la deuxième partie de la saison dernière avant sa blessure il pourrait vraiment devenir incontournable en équipe de France. Il était vraiment exceptionnel et tout lui réussissait, il battait un défenseur sur presque chaque ballon touché et en plus il est assez impressionnant en défense. Avec penaud ça pourrait vraiment être les deux ailiers de l'équipe de France pour les années à venir.

@lucasdiop

C'est clair... Maintenant, assez d'accord avec Vae Victis, qui l'imagine aussi en 13... Mais la qualité est là pour l'international...

@lucasdiop

Personnellement c’est aussi mon choix! Ce sont tous les deux des créateurs, le premier avec un gros potentiel sur les ballons hauts (meme si on est loin d’une assurance tout risque à la Kearney) et le deuxième très bon en 1vs1 ou défense glissée dans le couloir. Ils ont des cannes, de la technique et de la vista et une envie de gagner chacun de leur duel qui est très impressionnante. Avec Thomas ou Retiere on tient un trio/quatuor de talent pour le présent et l’avenir

  • gjc
    4609 points
  • il y a 1 mois

je pense que les deux Clermontois vont s'installer, notamment parce qu'il n'y a pas beaucoup d'ailiers gauches pour concurrencer Raka
mais j'espère qu'on donnera à Retière et Thomas la possibilité de venir bousculer la hiérarchie

  • Clouz
    352 points
  • il y a 1 mois

Ca n'engage que moi mais je miserais sur :
Penaud, Tauzin, Thomas (s'il s'entend avec Galtier, la présence de Labit peut aider), et Raka (s'il revient à son niveau de la saison 2017/18)

Pour Retière 100% d'accord mais plus à l'arrière, poste trop peu fourni en France (il est tres creatif comme joueur et dans le meme style, il est meilleur que Ramos)

Encore un poste ou Galthié a franchement les mains pleines.

  • gregi
    3686 points
  • il y a 1 mois

Pour les ailiers c'est souvent la politique de l'homme en forme en France, ce serait bien qu'on installe quelqu'un pour une fois, à priori Raka et Penaud partent devant. Teddy Thomas je doute qu'il soit compatible avec Galthié. Ensuite Tauzin devrait avoir sa chance. Pour le reste...

@gregi

La France a eu ses grands ailiers installés sur la durée. La politique de l'homme en forme a touché presque tous les postes, sauf celui de sélectionneur...

  • gregi
    3686 points
  • il y a 1 mois
@Bitch Bucannon

A eu.. Effectivement par le passé les ailiers étaient installés, c'est moins vrai au niveau international dans le rugby moderne

@gregi

Le poste d'ailler est effectivement très lié à la politique de l'homme en forme, mais ce n'est pas exclusivement français. Les Sud af gagnent avec deux ailiers qui débutent la CDM avec une petite dizaine de capes chacun, Ioane se retrouve sur le banc etc.

@Vae Victis Brennos

Oui mais les Boks, c'est dû à la nouvelle politique d'Erasmus, sélectionner les expatriés...Pour les Blacks, autant Bridge a fait le taf, autant Reece a été en dedans... Après coup, plus facile, on peut penser que se passer de Ben Smith et de Ioane n'était pas le meilleur choix, performances + expérience...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News