XV de France : qui prendra la succession de Guilhem Guirado chez les talonneurs ?
XV de France : qui prendra la succession de Guilhem Guirado chez les talonneurs ?
Premier épisode de notre série consacrée au réservoir tricolore pour chaque poste, d'ici à la Coupe du monde 2023.

Le potentiel est là, c'est une certitude. Dans quatre ans, la France accueillera l'édition 2023 de la Coupe du monde. Après deux éliminations en quart de finale de la compétition, les troupes de Fabien Galthié se devront d'atteindre le dernier carré. Voire même de gagner...

D'ici là, les Tricolores devront bien sûr se construire un groupe. Performer dans le Tournoi des 6 Nations, plus remporté depuis 2010. Mais avec quels joueurs ?

Poste par poste, à quoi ressemblera le XV de France pour la Coupe du monde 2023 ?Poste par poste, à quoi ressemblera le XV de France pour la Coupe du monde 2023 ?On commence notre tour des postes, avec celui de talonneur. (Entre parenthèses, l'âge des joueurs en 2023)

Qui arrête, et qui continue ?

C'est bien sûr le principal départ : Guilhem Guirado a décidé de prendre sa retraite internationale. Si ses performances sont pointées du doigt depuis quelques saisons, le Catalan laisse tout de même un vide. Notamment pour le capitanat. Fabien Galthié confiera-t-il le brassard à un capitaine ? Pas sûr. Le bémol, c'est qu'il ne peut y avoir qu'un seul talonneur sur le terrain. En cas de mauvaises performances, où d'un joueur qui pousse derrière, difficile de le sacrifier... Camille Chat en sait quelque chose, lui qui ronge son frein depuis deux ans.

Camille Chat, justement, a tout pour devenir l'un des cadres tricolores dans les années à venir. Le Racingman aura seulement 27 ans en 2023. Péato Mauvaka (26) et Christopher Tolofua (29), pas utilisés au Japon, ont largement de quoi s'imposer dans la rotation. Mais le plus dur commence pour le premier : confirmer. Quant au second, recrue de Toulon, il doit accumuler un temps de jeu qui lui a fait défaut chez les Saracens. C'est bien parti pour le moment.

Qui va revenir ?

On attend beaucoup du retour de blessure de Julien Marchand (28). Capitaine du Stade Toulousain, il aurait été du Mondial sans ce genou qui lui a fait défaut lors du dernier 6 Nations. Peut-être même comme remplaçant de Guirado... Son duel avec Camille Chat sera à suivre de très près. Il n'est pas dit que ce dernier hérite tout de suite du poste de titulaire...

Cinquième joueur déjà capé qui pourrait jouer le prochain 6 Nations ? Pierre Bourgarit (26). Le Rochelais a un potentiel extraordinaire, et son profil se rapproche de celui de Camille Chat. Mais il doit progresser au lancer.

Qui va arriver ?

Avec cinq candidats actuellement âgés de 25 ans ou moins, l'occasion est belle d'installer cette génération de joueurs. Mais entre les blessures et les révélations, la hiérarchie sera forcément différente d'ici 2023. Ainsi, on suivra la progression du champion du monde U20 Maxime Lamothe (25), déjà utilisé à huit reprises par Yannick Bru à Bayonne cette saison.

Valeur sûre du Top 14, Quentin Lespiaucq-Brettes (28) ne doit pas être bien loin : lui est assuré d'être titulaire en club, contrairement à Anthony Etrillard (30) ou Yohan Beheregaray (27). Mais s'ils s'imposent à Toulon et Clermont, il sera difficile de ne pas considérer ces deux derniers.

Notre prédiction pour 2023 :

Camille Chat, Julien Marchand, Pierre Bourgarit ou Péato Mauvaka

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • FRLab
    75546 points
  • il y a 4 ans

On pourrait assister à une révolution. Le brassard serait confié à un joueur qui ne sera pas capitaine. C'est pour déstabiliser l'adversaire?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News