XV de France - Dupont, Serin, Couilloud... ou les trois : l'incroyable réservoir des n°9 pour 2023
XV de France - Dupont, Serin, Couilloud... ou les trois : l'incroyable réservoir des n°9 pour 2023.
Après les talonneurs, les piliers, les 2e et 3e lignes, place aux demis de mêlée pour notre revue d'effectif pré-2023.

2023, c'est déjà demain. Et le XV de France a commencé la transition vers la prochaine Coupe du monde. "Sa" Coupe du monde, puisque le tournoi aura lieu dans l'Hexagone ! Avec un Fabien Galthié déjà présent dans le staff tricolore, et un groupe plutôt jeune envoyé au Japon, la nouvelle génération des Bleus a tout pour prendre le pouvoir dans les quatre prochaines années. 

Bien sûr, beaucoup de choses peuvent changer en quatre ans. La projection quant au prochain groupe pour 2023 est subjective, mais pas forcément illogique.

Poste par poste, à quoi ressemblera le XV de France pour la Coupe du monde 2023 ?Poste par poste, à quoi ressemblera le XV de France pour la Coupe du monde 2023 ?Après les talonneurs, les piliers, les 2e et 3e lignes, place aux n°9 notre revue d'effectif pré-2023. (Entre parenthèses, l'âge des joueurs en 2023)

Qui arrête, et qui continue ?

Le poste de n°9 est traditionnellement très bien fourni en France, puisqu'il est occupé par le patron tactique "officieux". La génération actuellement en place ? Bonne nouvelle : les jeunes sont (déjà) au pouvoir ! Ainsi, Antoine Dupont n'aura que 26 ans en 2023. S'il est maintenu durant les quatre prochaines années, évitant les blessures et les renvois suite à des performances ratées, le Toulousain aura accumulé une expérience certaine. Nouveau venu à Toulon, Baptiste Serin (29) a tout de la doublure parfaite, on l'a vu au Japon. Qui sait, il aura peut-être l'occasion de prendre les clés du camion.
Pour Maxime Machenaud (34), l'équation semble plus difficile à résoudre. Mais le Racingman n'est pas à l'abri d'effectuer quelques piges.

Qui va revenir ?

Néanmoins, deux joueurs qui ont manqué la Coupe du monde vont certainement revenir un jour où l'autre sous le maillot bleu. On surveillera l'évolution de Sébastien Bézy (31), exceptionnel l'an passé, qui jouera à Clermont en 2020. Mais la grosse cote s'appelle évidemment Baptiste Couilloud (26). Le Lyonnais est de la même génération que Dupont. Comme lui, il amène énormément de vitesse pour déstabiliser les défenses adverses. Déjà capé, il pourrait bien devenir une référence internationale, en même temps que le LOU en devienne une sur le plan national.

L'autre joueur déjà international s'appelle Morgan Parra. Comme Machenaud, il aura 34 ans en 2023. Difficile d'imaginer qu'il puisse être rappelé, avec la génération actuelle.

Qui va arriver ?

Des joueurs n'ayant jamais porté le maillot de l'équipe de France, deux noms se dégagent. Le premier, c'est celui d'Arthur Coville (25). Champion du monde avec les U20, capitaine des Bleuets, le Breton est pour le moment loin derrière Dupont, Serin, Couilloud ou Bézy. Mais on l'imagine bien partir en tournée en Argentine l'été prochain, si les Mondialistes sont mis au repos. On suivra aussi le destin de son club (Stade Français), pas vraiment bien embarqué dans sa mission pour le maintien.

L'autre nom est celui de Thibault Daubagna (29). Valeure sûre du Top 14, il a déjà joué pour les Baabaas quand l'équipe était l'antichambre tricolore. Sa prolongation à Pau lui assure une place de titulaire indiscutable en club. Toujours très bon avec l'UBB, souvent cité, Yann Lesgourgues (32) a probablement vu le train passer.

Notre prédiction pour 2023 :

(en italique, les joueurs qui ont disputé le Mondial 2019)


Les autres articles : 

XV de France : qui prendra la succession de Guilhem Guirado chez les talonneurs ?XV de France : qui prendra la succession de Guilhem Guirado chez les talonneurs ?XV de France : quel réservoir chez les piliers d’ici la Coupe du monde 2023 ?XV de France : quel réservoir chez les piliers d’ici la Coupe du monde 2023 ?XV de France : le chantier de la 2e ligne sera-t-il résolu d’ici la Coupe du monde 2023 ?XV de France : le chantier de la 2e ligne sera-t-il résolu d’ici la Coupe du monde 2023 ?

XV de France - Le réservoir en 3e ligne est prometteur : comment l'exploiter d’ici 2023 ?XV de France - Le réservoir en 3e ligne est prometteur : comment l'exploiter d’ici 2023 ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • gregi
    3586 points
  • il y a 1 semaine

Siouplé pas Coville, il a la vitesse d'éjection de Mâchenaud et les jambes de Guirado

  • Clouz
    160 points
  • il y a 1 semaine

Dupont Couilloud ça me parait être du très solide

Seul condition, avoir deux 10 buteurs (ex Ntammack et Carbonnel), dans le cas contraire Serin se tient prêt

En tous cas fini les Machenaud, Parra

@Clouz

On arrête les doubles consonnes au milieu des noms des joueurs!!
C'est Ntamack et Carbonel 😉

On pourrait aussi avoir un 15 buteur.

  • Clouz
    160 points
  • il y a 1 semaine
@Timmaman

Bien vu ! de type Rammos ou Jallibert

(je rigole, Ramos et Jalibert)

  • gjc
    4280 points
  • il y a 1 semaine

continuer avec Dupont et Serin serait idéal pour garder de la continuité à la charnière, surtout qu'il va falloir intégrer de nouveaux demis d'ouverture

mais bien sûr il faut donner du temps de jeu à Bézy et Couilloud car on n'est jamais à l'abri des méformes et des blessures

@gjc

On ne peut pas avoir une continuité si on prend 2 joueurs aux profils différents!

  • gjc
    4280 points
  • il y a 1 semaine
@Timmaman

La continuité dont nous avons besoin est simplement le fait d'avoir un petit nombre de charnières pendant 4 ans pour que les joueurs soient familiers entre eux et avec le reste de l'équipe.

C'est très utile tactiquement d'avoir des profils différents, y compris au sein du même match.

Pour ce poste (comme pour les autres d'ailleurs mais plus encore pour celui-ci que pour les autres considérant l'influence qu'il représente pour l'articulation du jeu !) la question n'est pas tant de prévoir "avec qui ?" que de savoir "pourquoi faire ?"...

  • to7
    12524 points
  • il y a 1 semaine
@MARCFANXV

ça se discute si tu as un très beau projet de jeu mais as les joueurs pour l'appliquer, il vaut peut être mieux repenser ton projet de jeu

tu me rappelle liévremont qui réclamait du jeu de mouvement alors qu'il avait l'un des meilleurs packs du monde et un excellent buteur et que les résultats qu'il a obtenu l'ont été avec un jeu à l'opposé de celui qu'il prônait

si tu prends l'exemple récent d'Erasmus par exemple, je crois qu'il a proposé un plan de jeu qui correspondait (de façon presque caricaturale aux forces de ses meilleurs joueurs)

A coté de ça je suis bien d'accord qu'une équipe de rugby ce n'est pas un alignement playstation de joueurs avec de belles stats et de beaux highlights mais ce n'est pas non plus un projet abstrait auquel des joueurs malléables devraient se conformer, c'est toute la complexité du machin: il faut imaginer un projet qui permette à nos meilleurs talents de s'exprimer au mieux, pour ça il faut bien sur repérer les talents en question

@MARCFANXV

"Pourquoi faire?" et "comment faire progresser ces joueurs?" sont les deux questions qu'on ne se pose visiblement jamais.

@MARCFANXV

Vu le niveau de Dupont, je pense que l'on doit s'appuyer sur lui pour monter notre plan de jeu.
Son remplaçant doit donc avoir le même profil, donc Couilloud me parait idéal.

  • AKA
    45813 points
  • il y a 1 semaine

Comme j' ai déjà dis dans l' article sur notre "réservoir" en 3ème ligne je regarde les meilleurs mondiaux à ce poste, pas ce qui se passe en Top14! Donc qui se hisse à ce niveau ou s' en approche? Personne!

@AKA

Les meilleurs mondiaux à leur poste le sont devenus parce que la sélection leur a permis d'exploser. Tant qu'on n'aura ni projet de jeu ni projet de développement d'un groupe, nos joueurs ne franchiront pas de cap sous le maillot bleu même avec des potentiels de dingue (et on en a un paquet).

  • AKA
    45813 points
  • il y a 1 semaine
@Team Viscères

En partie d' accord avec toi mais le développement doit aller au delà d' un groupe, c' est tout notre rugby qui est à revoir! En attendant c' est le serpent qui se mord la queue...

  • gjc
    4280 points
  • il y a 1 semaine
@AKA

Dupont et Ntamack sont déjà très bons et encore très jeunes, d'ici 4 ans ils peuvent être parmi les meilleurs au monde. Carbonel aussi, il a été le meilleur 10 mondial dans le championnat du monde U20.

  • AKA
    45813 points
  • il y a 1 semaine
@gjc

Pour les 2 premiers le temps passe vite il ne faudra pas attendre 4 ans! Le minot Carbonnel lui n' a pas été encore vu à ce niveau donc on attend... Mais pas trop quand même! 😉

@AKA

Dupont, dans son style, est celui qui se rapproche le plus du niveau international.
Peu de 9 ont son explosivité et sa capacité à casser des plaquages!

  • AKA
    45813 points
  • il y a 1 semaine
@Timmaman

D' accord sur l' explosivité, mais il faut beaucoup d' autre choses...

  • Ahma
    82821 points
  • il y a 1 semaine
@Timmaman

Le fait que ce soient ses principales qualités est justement ce qui l'éloigne du niveau international.

@Ahma

Je ne suis pas d'accord, quand tu regardes par exemple Farell et Barrett, ils sont tous les deux cités parmi les meilleurs 10 du monde, et pourtant ont un profil complètement différent.

Je pense que Dupont a largement sa place au niveau international, dans son style.

  • Ahma
    82821 points
  • il y a 1 semaine
@Timmaman

Penser que l'on va rivaliser avec les meilleures équipes du monde simplement en trouvant deux ou trois joueurs qui ont de bonnes jambes, c'est en partie ce qui explique que l'équipe de France en est là. Tu cites Farrell et Barrett, est-ce que ce sont des joueurs de classe mondiale parce que leurs qualités athlétiques sont supérieures à celles des autres ? Ils sont différents, mais ont en commun d'avoir des qualités techniques hors du commun. Leur compréhension du jeu, la justesse de leurs choix, leur palette technique, leur maîtrise tactique se trouvent plusieurs crans au-dessus de ceux de Dupont.

@Ahma

Je me demande pourquoi Dupont est tellement badé pour sa capacité à faire des différences seul malgré des lacunes tactiques et collectives, pendant qu'un joueur comme Thomas est descendu pour ses lacunes tactiques et collectives malgré sa capacité à faire des différences seul. Sachant que le premier joue à l'un des postes les plus importants tactiquement et collectivement...

  • to7
    12524 points
  • il y a 1 semaine
@Team Viscères

les "lacunes" de Dupont ne sont pas si criantes, il y a beaucoup de joueurs qui aimeraient avoir autant de lacunes au même age.

  • Pianto
    32541 points
  • il y a 1 semaine
@Team Viscères

on peut noter que pendant la coupe du monde, certes, Dupont a joué peu de matchs, il n'a pas fait de différences individuelles, jouant de manière propre, se concentrant sur le plan de jeu, les sorties de camp et faire jouer après lui.
Et je me disais "mais à quoi cela sert-il d'avoir Dupont si c'est pour qu'il fasse le gestionnaire ?"

  • Ahma
    82821 points
  • il y a 1 semaine
@Team Viscères

Facile à expliquer, l'ailièrophobie progresse de jour en jour dans l'Ovalie hexagonale.

  • to7
    12524 points
  • il y a 1 semaine
@Ahma

c'est vrai que parmi les joueurs les plus descendus il y a régulièrement huget, thomas et dernièrement raka, mais c'est aussi un profil particulier de 3/4 aile (penaud, retière médard sont rarement descendus )

le cas de thomas est très particulier même s'il a des points communs avec huget, c'est en effet un peu dingue parce qu'une partie de ce qui est reproché à thomas est ce qui en fait un super finisseur, ce qui est triste c'est aussi que les gens restent sur des premières impressions et ne veulent pas en démordre.
Huget est devenu un excellent défenseur, Thomas a énormément progressé dans ce domaine aussi

  • to7
    12524 points
  • il y a 1 semaine

il va falloir les protéger parce que dupont et son "léger lumbago" qui dure plus d'un mois, je pense qu'il a été un poil sur exploité sur l'année passée

pour moi coville reste un joueur à surveiller, soit ce n'est pas comme couilloud ou dupont un joueur qui fait d'énormes différences tout seul, il n'a pas forcément la facilité technique de serin mais c'était clairement le patron de la génération abdul, un gars capable de garde la tête froide et de faire les bons choix

bezy pour moi c'est un peu une énigme, il est capable de performances complétement folles (comme le quart de finales face au racing) mais aussi de match franchement très moyens

@to7

Assez d'accord avec toi sur Bézy! Pour le quart contre le racing, il est entré en cours de match suite au carton de Holmes et a été monstrueux, mais parce qu'il était revanchard!

  • to7
    12524 points
  • il y a 1 semaine
@Timmaman

après ces derniers temps il fait plus de bons que de mauvais matchs quand même

  • Pianto
    32541 points
  • il y a 1 semaine

On a quand même de la chance d'avoir ces trois là...
J'adorerais qu'on ait le même problème de choix dans le cinq de devant...

Les deux qu'on a vus à la coupe du monde ont des qualités différentes et j'aime assez cette possibilité. Serin est très complet, il est parfois entré pour mettre du rythme, parfois il a fait le gestionnaire, c'est intéressant. De plus il est buteur en club et très régulier, c'est un plus.

Dupont part avec le costume du titulaire, il a été aligné tout le temps sauf USA et Tonga où il était au repos et remplaçant. C'est le taulier.
Je remarque qu'il a changé son jeu dans cette coupe du monde, on l'a moins vu défier la défense, il a été plus concentré sur les fondamentaux. J'ai trouvé ça étrange... Si on veut un éjecteur gestionnaire, il y a mieux que lui, si on l'aligne, il faut qu'il joue son jeu à fond.

Couilloud, je ne l'ai pas autant vu jouer que les autres. ce que j'ai pu voir était très bien, une sorte de mélange des deux, plus dynamiteur que Serin, plus technique que Dupont... J'aimerais le voir jouer dans le tournoi. les performances en club doivent l'amener vers ça. Ce n'est qu'en le faisant jouer qu'on saura.

J'espère qu'on les verra tous les trois cet hiver et que les titulaires ne dépasseront pas 60 minutes de jeu, qu'on ait quelque chose à se mettre sous la dent. L'Italie et l'Ecosse doivent nous permettre de faire jouer ceux qui titillent la place.

Un blessure, un mauvais choix de club, deux contre-performances, une révélation et toutes les prévisions tombent à l'eau. Ce qu'il faut espérer c'est qu'on fasse confiance à une charnière et sa paire de remplaçants et qu'on arrête de changer de titulaires tout les deux matchs. Arriver dans une compète avec une charnière qui a trente ou quarante sélections ça offre un peut plus de garantie que de jeter deux gamins à cinq sélections dans la marmite. Enfin c'est ce que font toutes les équipes qui dominent un peu ce jeux et visiblement ça marche assez bien

  • breiz93
    45362 points
  • il y a 1 semaine

Je vais parler pour ma paroisse, sans remettre en cause les qualités des nominés.
Coville sera handicapé par les résultats du Stade Français, malgré sa bonne expérience internationale, dommage je le trouve vraiment bon.
Bon je suis peut-être un peu chauvin à double titre..., et puis un breton en équipe de France !

@breiz93

Comme beaucoup avant lui et dans de multiple sports, il y à meilleurs....

@breiz93

il risque d avoir une carriere a la lesgourgues vu l age de dupont et couilloud

Dupont et Couilloud. Les deux sont des leaders, avec une âme de capitaine

Regrets pour Lesgourgues qui aurait pu être testé au niveau international, mais cela semble trop tard pour lui

Serin nouveau venu??
33 sélections depuis 2016! Il a rarement été le titulaire (dépassé par Machenaud au début, puis par Dupont), mais a toujours fait le taff.

Sinon, assez d'accord avec vous sur le duo Dupont - Couilloud, avec Retière en appoint au cas où.
J'espère que le staff mettra en place un plan de jeu avec un 9 qui porte le ballon, et un 10 buteur. Dans ce cas-là, Dupont et Couilloud auront leur place.
Je ne comprends pas l'intérêt de prendre des 9 aux profils différents. Si on se fixe un plan de jeu, il doit être respecté, quels que soient les joueurs. Dupont étant notre 9 le plus prometteur, je trouve normal de construire notre équipe et notre plan de jeu autour de lui. Son remplaçant doit donc avoir a peu près les mêmes qualités que lui, donc Couilloud est le candidat idéal.

Coville, capitaine des U20 en 2018, Gimbert, et Coly (que j'avais trouvé pas mal au mondial U20 2019) risquent de ne jamais apparaître en bleu, sauf blessure des 2 futurs grands.

Vous avez oublié Gimbert

@Auré 33

Ca me parait extremement complique sachant qu'il va avoir tres peu de temps de jeu a l'ubb

  • Mat RCK
    1941 points
  • il y a 1 semaine

Tandem Dupont-Couilloud me semble aujourd'hui devant les autres et ils sont aussi différents que complémentaires dans le jeu. Si les petits cochons ne les mangent pas, ils seront les 9 de 2023. Titulaires en club , qu'on leur donne du temps de jeu en bleu

@Mat RCK

Je ne suis pas d’accord. Je trouve qu’au contraire les deux ont plutôt le même profil, bien que Dupont soit plus physique que Couilloud. Ce sont des dynamiteurs, qui au delà de leurs qualités techniques, créent l’incertitude par leur capacité à créer par eux-mêmes des brèches dans les défenses et à venir aux soutiens offensifs à hauteur. La plupart des essais de Dupont viennent de ce genre de situation.
Je trouve en plus que Serin est un parfait complément de Dupont, en plus gestionnaire et plus technique au pied ou à la passe. Et je fais parti de ceux qui apprécient beaucoup ce que montre Serin en Bleu depuis le dernier VI nations.
Quand au fait que Couilloud semble devant Serin là encore je ne suis pas d’accord. Il est très fort là ok. Mais on l’a jamais vu sur plus de 2 matchs en bleu, comme Bézy d’ailleurs. Au contraire de Serin qui amène des garanties à l’instant T et dans le futur. C’est le même truc qu’avec ceux qui disent que Carbonnel doit être 10 et Ntamack 12. D’un côté on a un joueur qui a montré au niveau international mais l’autre non (pas eu l’occasion pour le moment). Personnellement je veux voir ces joueurs évoluer en Bleu pour les juger. Mais tant qu’on aura pas pu les voir dans le contexte international sur un minimum de durée, je mettrai devant des joueurs qui ont prouvé qu’ils avaient ce niveau-là (ça ne veut pas dire qu’aujourdhui ils sont meilleurs ni ne le seront demain)

@roro31400

Après si on part avec Dupont en 9 et qu'on base notre plan de jeu dessus, Couilloud aura toute sa place, et Serin risque d'être écarté au profit de la polyvalence de Retière.

@Timmaman

Ouais enfin retiere ca doit faire 2 ans qu'il a pas joue 9, en 2023 ca fera 6 ans. Sachant que c'est un poste ultra specifique je pense que ce serait du suicide de se reposer dessus

@Yionel ma star

Après il sera juste là en cas de blessure d'un des 2 sur une compétition mais sans plus

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News
Vidéos
News