XV de France - Qui de Dulin, Bouthier ou Ramos pour débuter en 15 ?
Qui du Rochelais, du Montpelliérain ou du Toulousain aura la faveur du sélectionneur ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Alors que le Tournoi approche, Dulin, Bouthier et Ramos semblent promis à une folle lutte à 3 pour s'octroyer le poste d'arrière. Mais qui aura le dernier mot ?

XV de France - Depuis quand le staff n'avait pas eu un choix de riche à l'arrière ?XV de France - Depuis quand le staff n'avait pas eu un choix de riche à l'arrière ?On le rappelait sur notre site en milieu de semaine, le renouveau du XV de France a aussi contribué à faire éclore une plénitude de talents au plus haut niveau et au même poste. Autrement dit, le réservoir de positions clés comme celle de demi de mêlée, de talonneur ou… d’arrière, a clairement été pourvu au possible par l’avènement ou l’arrivée à maturité simultanée de plusieurs garçons. Pour ne pas dire devenu pléthorique. À notre échelle, avoir aussi sur le flanc d’une troisième ligne près d’une dizaine de joyaux qui prétendent potentiellement à une place dans les 23 (Ollivon, Cros, Cretin, Jelonch, Woki, Macalou + Fischer, Camara) aurait relevé de l’ineptie il y a encore 1 an. Mais l’alignement des planètes - équipe de France et clubs performants-capitalisation de confiance-explosion au plus haut niveau - en a décidé autrement, pour le plus grand bonheur de Fabien Galthié et à terme, du nôtre.

À l’arrière, ce sont a priori 3 garçons partant peu ou prou sur la même ligne qui se disputeront l’unique place de garant du fond de terrain en vue du Tournoi 2021. On l’évoquait récemment, Brice Dulin, Anthony Bouthier et Thomas Ramos - dans cet ordre (?) - constituent aujourd’hui un triumvirat de feu susceptible de s’octroyer le poste de numéro 15 en Bleu. Chose qui n’était plus arrivé au XV de France depuis des lustres. Mais alors qui pour débuter dans la peau d’un titulaire et quels sont les arguments de chacun pour y prétendre ? Éléments de réponse ci-dessous.

D’après moi et aussi improbable que cela aurait pu paraître il y a de ça 3 mois, Brice Dulin apparaît aujourd’hui en position de force pour chiper le 15 au nez et à la barbe des deux autres. Quand bien même son regain de forme du côté de la Rochelle lui a redonné une certaine visibilité, on le pensait, à 30 ans, bien loin derrière le duo Bouthier - Ramos, qui semblait installé. Oui mais voilà, la situation inédite sur la mise à disposition des internationaux en fin d’année lui a donné sa chance, et ses performances de folie lors de l’Autumn Nations Cup ont, semble-t-il, complètement rebattu les cartes. De là à débuter en Italie ? Ses qualités aériennes uniques dans l’Hexagone sont en tout cas une vraie assurance tous risques pour le XV de France, comme il l’a démontré en décembre lorsqu’il fut bombardé par les canonniers anglais. De plus, le Brice Dulin maritime a aussi retrouvé des « jambes » et son appétence pour quelques relances électriques et bien senties, lui qui est toujours aussi fort pour se sortir de la pression avec brio grâce à la solidité de ses appuis. Ajoutés à sa patte gauche intemporelle, ce sont autant d’arguments qui pèsent aujourd’hui lourd dans la balance au moment de faire les comptes entre les différents prétendants au poste.

Bouthier renvoyé dans ses 22 ?

Pour autant, le titulaire dans le fond du terrain en 2020 est toujours largement dans les plans du sélectionneur. Qu’on le veuille ou non, Anthony Bouthier (6 sélections, autant de titu’) n’a jamais déçu lors de ses apparitions en Bleu. Certes l’engouement dont il a fait l’objet lors du début d’année dernière est quelque peu retombé à l’automne, où il fut nettement moins imparable dans le fond du terrain. D’autant que du fait des blessures du côté de Montpellier, l’ancien breton joue principalement à l’ouverture (5 fois sur 7) cette saison en club, au milieu d’une équipe mal en point qui plus est. Pas l’idéal pour se mettre en valeur pour le 15 sous le maillot frappé du coq… Mais le joueur de 28 ans a pour lui une profondeur de jeu au pied comme on n’en fait plus en France, et cela constituait jusqu’ici un élément clé du système de jeu de Fabien Galthié, soucieux d’être pragmatique et d’occuper avec force le camp adverse. En ce sens, personne n’a oublié sa vrille de 90 mètres avec rebonds contre l’Angleterre en ouverture du dernier Tournoi. Également plutôt propre dans le jeu en l’air, Bouthier est de ceux qui à défaut d’être brillants, ne sont (presque) jamais décevants. Ce qui devrait lui offrir une place dans les 23, mais rien n’est moins sûr pour les 15.

XV de France - Le coup de pied stratosphérique d'Anthony Bouthier en vidéo !XV de France - Le coup de pied stratosphérique d'Anthony Bouthier en vidéo !

Ramos porté par le Stade Toulousain ?

Quant à Thomas Ramos, saura-t-il faire bouger les lignes en cette année 2021 ? En équipe de France, après les tumultes autour de lui lors du Mondial 2019, le natif de Mazamet n’a jamais vraiment déçu, mais n’a jamais été transcendant non plus. Sans être trop dur avec ce garçon de 25 ans seulement, l’ancien columérin n’a connu que 5 petites titularisations à l’arrière en 14 sélections en Bleu, et, en toile de fond, a chaque fois laissé l’impression que la marche qui sépare le niveau international du reste était encore un peu trop grande. Malgré tout, sans être lancinant, Ramos a quand même inscrit 14 points lors de sa seule titularisation de l’année 2020 en EDF, cruciaux dans la victoire finale en écosse (15 à 22). Surtout, l’arrière surfe sur la dynamique du Stade Toulousain depuis plusieurs semaines et tourne à 13,5 points de moyenne en Top 14 à chaque fois qu’il débute les rencontres. Aussi 4 fois titulaire à l’ouverture cette saison, le buteur stadiste semble avoir franchi un (petit) palier ces derniers mois, quand ses qualités de but et de polyvalence pourraient bien lui octroyer une place au chaud sur le banc du XV de France. Avec son profil de remplaçant idéal, pour le maillot du titulaire, cela semble tout de même compliqué.

Enfin, l’option Mathieu Jalibert semble peu probable mais mérite tout de même d’être évoquée. S’il dispose de vraies qualités de vitesse pouvant convenir à merveille en fond de terrain, le Bordelais n’a néanmoins joué à ce poste que 3 fois et au tout début de sa jeune carrière, lui qui est installé à l’ouverture à l’UBB et en EDF depuis ses premiers pas au niveau pro. Un temps évoquée lors de la prise de fonction de Fabien Galthié, cette éventualité ne semble plus du tout d’actualité tant Jalibert marche sur l’eau en club et semble promis à prendre les rennes du XV de France à l’ouverture. Au moins durant l’absence de Romain Ntamack, blessé.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Cela se jouera entre Dulin qui est devant et Bouthier, car même si Ramos est très bon aussi, dans la tête du selectionneur pour l'instant c'est plus le remplaçant car il peut courir le 10 er le 15 en cas de probleme.

Bonne chance au trois
Go go go les bleus

il y a 6 mois, je n'aurai meme pas pense a Dulin mais apres l'avoir vu jouer une fois avec La Rochelle et les matchs de cet automne, il me semble etre clairement numero un.
je n'aurai jamais cru qu'il puisse revenir a ce niveau, sur ces derniers matchs, il était toujours bien placé, super sur les ballons hauts, bon pied gauche, rapide, vif, top quoi!
bouthier et ramos, c'est propre mais pas excitant, ce qui est mieux que ce qu'on a pu avoir pendant un moment

Moi je vote... Penaud !
Blague à part pour moi il a les qualité parfaites pour faire un arrière incroyable (manque peut être un peu de précision au pied). Mais comme Trinh-Duc n'a presque jamais joué 12 alors que je l'y voyait parfaitement, pour Penaud je ne me fais pas d'illusion.

@Gonze à l`eau t`es fada !

Penaud il lui manque clairement du pied et de la sûreté sous les ballons hauts pour être 15!

@Timmaman

Pour le pied je suis d'accord mais les réceptions c'est un de ses points forts !

Dulin a mis tout le monde d'accord cet automne, à voir s'il garde sa place et réitère ses performances.
Bouthier n'a jamais déçu mais n'a jamais été très flamboyant non plus.
Ramos, je suis étonné à chaque fois que je regarde des matchs du ST. Il est irrésistible ballon en main et très bon au pied. Je n'ai jamais vu ce Ramos là en équipe de France...

  • valdo
    1187 points
  • il y a 9 mois

A l'arrière on n'a pas de problèmes de riches comme aux postes de 9 ou 10 . On a trois bons joueurs mais contrairement aux postes des 9 ou 10 ou de nos troisièmes ils ne sont pas au niveau des meilleurs mondiaux . Des trois Dulin me parait le plus complet et son âge que certains mettent en avant n'est pas pour moi un handicap dans la perspective de 2023 . Ramos a l'avantage de bien buter et d'être jeune et perfectible et représente peut être l'avenir mais d'autres ne manqueront pas d'émerger . Bouthier me semble un peu en retrait et des touches de 80 mètres ne sont pas suffisantes pour prétendre dominer ce poste .

Sur ce qu'il a montré en automne, dulin mérite de débuter le tournoi. Mais bouthier n'a jamais déçu en bleu sans être génial pour autant, alors que ramos semble avoir du mal à reproduire ses performances du ST chez les bleus. Bref, on a beaucoup de bons joueurs sur ce poste mais aucun des 3 ne fait (et ne fera peut-être jamais) l'unanimité, contrairement à de nombreux d'autres postes où des joueurs sortent clairement du lot (dupont, aldritt, le roux, vakatawa, penaud, fickou, ollivon...etc). En espérant que d'ici 2023, l'un de nos jeunes explose et se démarque de la concurrence(cordin, tiberghien...)

Bouthier sur la continuité dans le groupe ou Dulin sur la forme actuelle .....

Les rennes du XV de France, c'est comme ceux du Père Noël, on connait leurs nom ?

@ChausetteAClous

Tu sembles l'écrire avec dédain ...

@Garou-gorille

N’exagérons pas, un brin de moquerie seulement.

@ChausetteAClous

Rennes → des daims

@ChausetteAClous

Rennes, des daims...et sans élan ! 😉
Le calembour ne s'use que si l'on s'en cerf !

@Garou-gorille

San élan, mais j'ai sauté à pieds joints dedans !

  • to7
    16401 points
  • il y a 9 mois

Le choix est délicat tous ont des arguments
sur la forme du moment Dulin semble le mieux placé par son assurance sur les ballons hauts malgré sa petite taille et compte tenu du jeu des anglais
Bouthier n'a jamais déçu mais c'est clair qu'il n'est pas aidé par le MHR qui a d'autres soucis en ce moments et qui risque de ne pas lui permettre de prendre de l'expérience sur des gros matchs en phase finale de championnat ou de CE dans un futur proche

Ramos a pour lui d'être significativement plus jeune, donc encore une marge de progression plus importante, sa polyvalence qui lui permet d'intervenir dans le jeu et une certaine folie dans ses relances, finalement le fait d'être un excellent buteur semble assez secondaire quand on a dans le squad Ntamack, Jalibert, Carbonel ou Serin; naturellement le fait de jouer à Toulouse lui permet (outre d'acquérir de l'expérience des gros matchs), d'avoir une complicité avec Dupont et Ntamack qui pourrait aussi être payante à l'avenir

bref même si Bouthier n'a pas déçu et que ce serait un peu injuste pour lui, à mon sens la logique c'est Dulin titulaire ( si on veut gagner à court terme) et Ramos en doublure le temps qu'il trouve ses marques complétement

je vote Boulin

@LaGuiguille

Quelle affaire !

@LaGuiguille

Sur terrain humide, il ne vaut rien!

@lebonbernieCGunther

Il tend à se noyer sous la pression.

@Team Viscères

Pas de précipitation ! Pour la compo il est dans l'étang

Les 3 sont de très bons joueurs, mais ils sont loin du niveau d'excellence qu'on a la chance d'avoir chez nos flankers ou nos 1/2. Le poste de 15 a été délaissé trop longtemps pour qu'on espère revoir bientôt un Blanco, un Aguirre ou un Sadourny porter le n°15. Pour ma part, je ne vois qu'un seul joueur capable de s'approcher de ce niveau, c'est Jalibert, mais ni le staff, ni son club, ni lui-même ne semblent décidés à ce replacement... Dommage, B. Barrett hymself l'a bien fait, alors, pourquoi pas lui?
Sinon, s'il fallait choisir pour le T6, je continuerais avec Dulin, et Ramos sur le banc.

  • SaintJu
    3852 points
  • il y a 9 mois

Ramos est avant tout un joueur de mains. Or, vu le rugby royalement emm.....t de cet automne, il sera bien plus heureux à Ernest Vallon !

  • gjc
    9001 points
  • il y a 9 mois

C'est très serré, j'aurais pris Ramos et Dulin pour égaliser les temps de jeu, tout en disant à Bouthier qu'il est dans la course pour 2023, et que peut-être c'est un bon moment pour aider son club.
Entre Ramos et Dulin le premier a l'avantage de buter ce qui peut soulager nos ouvreurs encore un peu inexpérimentés en EdF.

Je miserais bien une caouette pas rance sur Dulin qui me semble avoir la côte chez Calepied en ce moment. Certes les Bouthier sont sympas mais ça ne correspond guère à l'idée que je me fais d'un arrière idéal. Mais il faut tenir compte du nouvel engouement galtiesque pour le jeu au pied. Et Ramos semble être le souffre-douleur de ce staff depuis la CdM.

@lelinzhou

Bah Ramos, c'est aussi le polyvalent

@lelinzhou

Dulin a un gros coup de pied, et il est gaucher, ce qui peut etre utile

@Yionel ma star

Oui, s'il ne leur revient pas à l'idée de le remettre à l'aile...

@lelinzhou

Dulin et fickou aux ailes avec jalibert en 15, un reve

@Yionel ma star

Je te mets 1/3 de pouce. Devine pourquoi?

@lebonbernieCGunther

Parce que le reste ne rentre pas?

@Team Viscères

Tant qu'on y est, que penses-tu du titre du nouvel article sur "la passe de 3 des castrais qui veulent enfoncer les montpellierains" ?

@lebonbernieCGunther

Je suis perplexe, je connaissais le cheval de 3 ou la règle de 3 mais pas la passe de 3.

@Team Viscères

😉 !!

@Yionel ma star

Nan, je préfère Waka et Dulin à l'aile et Fickou à l'arrière.

Apres l article Bouthier, Ramos, Dulin,
Celui ci Dulin, Bouthier, Ramos. J ai hâte de lire celui sur Ramos, Dulin, Bouthier.

@Passovale

attends Boulin, Rathier et Dumos

@Passovale

Bien mieux : de vieux souvenirs de lycée me permettent d'affirmer qu'avec trois éléments on obtient 3! (factorielle 3) = six permutations différentes., on peut donc espérer encore 4 autres articles...

@lelinzhou

Avec cette theorie, Pierre Villepreux il te ferait 18 combinaisons... et le dix de der !

@lelinzhou

Exact, bien vu, algèbre combinatoire sur les livres Aleph de seconde ! Ça remonte à loin, du temps de Villepreux et JPR Williams !

@Garou-gorille

Pour toi peut-être, mais Villepreux était juste une année avant moi au lycée...

@lelinzhou

t'aurais pas dû redoubler (et rester dans l'axe)

@Dormeur 15

Ben non, il était plus âgé d'un an, mais je le battais...aux cartes, au bistrot près du lycée...

@lelinzhou

Respect !

@Garou-gorille

Pas de quoi ! Ou alors il faudrait respecter tous les vieux khons au seul prétexte qu'ils sont vieux !

@lelinzhou

ou khons

Définition de lancinant : qui obsède, tourmente, se manifeste par une douleur aigüe.
"Malgré tout, sans être lancinant, Ramos a .."
Quelqu'un comprend cette phrase ?

@Farpaitement

SYNONYMES

"Qui obsède."

L'utilisation peut paraître tirée par les cheveux, mais elle signifie là que Ramos n'est pas un joueur sur lequel on s'attarde trop lorsqu'il joue en Bleu...

Aurait pu être remplacé par "éclatant", mais merci de votre remarque, il peut y avoir débat.

@Theo Fondacci

Merci de m'avoir répondu, je ne m'y attendais pas.

@Farpaitement

C'est une question lancinante. Personnellement je n'ai jamais vu Ramos lanciner sur le terrain, ni vacciner, tartiner, cantiner et rarement lambiner.

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News