XV de France : que sont devenus les joueurs lancés chez les Bleus dans le 6 Nations 2017 ?
Antoine Dupont a débuté chez les Bleus dans le 6 Nations 2017.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Quatre joueurs ont débuté en équipe nationale lors du dernier Tournoi des 6 Nations. Avec des fortunes diverses.

Sept, c'est le nombre de novices présents dans le groupe France pour préparer le test face à l'Irlande, premier du Tournoi des 6 Nations 2018. Matthieu Jalibert et Geoffrey Palis pour les arrières, Adrien Pélissié, Cedate Gomes Sa, Dany Priso, Félix Lambey et Marco Tauleigne pour les avants sont susceptibles de connaître leur baptême de feu en sélection pour la première de Jacques Brunel comme sélectionneur des Bleus. Sauront-ils prendre le bon wagon qui doit les mener jusqu'à la prochaine Coupe du monde ? 

Au sein de l'équipe de France, la concurrence est rude. Et une blessure peut tout remettre en cause, en témoigne l'impressionnante liste d'absents chez les Tricolores. Pourtant, à l'aube d'un nouveau cycle pour l'équipe nationale, les sept "bleus" ont une belle occasion de s'inscrire dans le projet. Feront-ils mieux, ou aussi bien, que les joueurs lancés dans l'édition 2017 du Tournoi ? 

Ils sont quatre à avoir découvert le niveau international, il y a tout juste un an. A l'époque, Guy Novès était encore sélectionneur.

Arthur Iturria (2ème-ligne - vs Angleterre)

Le 2ème-ligne est le premier du quatuor made in 6 Nations 2017 à avoir débuté chez les Bleus. Et c'est par un Crunch que Guy Novès le lance dans le grand bain, le récompensant pour son impressionnante première partie de saison. S'il figure sur la liste Développement - trente joueurs U23 à fort potentiel identifiés par la FFR et le staff tricolore - le Clermontois est encore inexpérimenté. Il n'avait d'ailleurs pas été utilisé à l'automne malgré une première convocation dans le groupe. Face aux Anglais, il joue neuf minutes (en remplacement de Sébastien Vahaamahina) et forme la paire avec Yoann Maestri. Défaite à la clé (19-16).

Depuis ? C'est simple : le joueur formé à Morlaas puis Bayonne... n'a plus enfilé la tunique tricolore, et reste bloqué à une sélection. La faute à des blessures (opération de l'épaule, fracture métatarse et commotion) qui l'ont privé des deux dernières tournées. Désormais placé sur la liste Elite, Iturria a récemment repris la compétition, et le voilà de retour dans le groupe France. Pour une seconde sélection face à l'Irlande ?

Henry Chavancy (centre - vs Irlande)

Comme Iturria, c'est par une défaite que le Racingman débute chez les Bleus. A Dublin, la France s'incline 19-9 face aux hommes de Joe Schmidt et replonge après une éclaircie face à l'Ecosse. Fofana absent de longue date, c'est Chavancy qui est choisi pour couvrir le poste sur le banc. Il entre en jeu à la place de Rémi Lamerat, associé à Gaël Fickou. Ecarté face à l'Italie et le Pays de Galles en suivant, le Racingman fait son retour en juin en Afrique du Sud, où il inscrit un essai

Aligné face aux All Blacks à Lyon, puis face au Japon, Chavancy fait également partie du premier groupe dévoilé par Jacques Brunel. Sera-t-il titularisé avec Lamerat, Doumayrou ou Danty ?

Fabien Sanconnie (3ème-ligne - vs Italie)

Blessés, Damien Chouly et Charles Ollivon doivent laisser leur place. Et c'est le Briviste Sanconnie qui en profite. Lui aussi fait partie de la liste Développement, et Guy Novès le lance dans le grand bain lors du cinquième match, face à l'Italie. Au Stade Olympique de Rome, la France triomphe (18-40, score final) et le 3ème-ligne en profite pour disputer les 80 minutes. Contrairement à Iturria et Chavancy, il sera même reconduit lors du match suivant, face au Pays de Galles, malgré le retour de Chouly dans le groupe.

Il n'a plus porté le maillot bleu depuis, et sa troisième sélection se fait attendre. Gravement blessé aux ischio-jambiers de la cuisse gauche, il est désormais touché au genou. Et le 6 Nations 2018 se fait - pour le moment - sans lui.

Antoine Dupont (Demi de mêlée - vs Italie)

Encore joueur du Castres Olympique, Antoine Dupont débarque en sélection à la place de Maxime Machenaud. Encore dans un rôle de doublure de Baptiste Serin, il entre en jeu face à la Squadra Azzurra, puis contre le Pays de Galles. Deux victoires à la clé. Appelé en Afrique du Sud, puis à l'automne, il compte déjà six sélections, soit le meilleur total des joueurs lancés l'an passé dans le Tournoi.

Aujourd'hui joueur du Stade Toulousain, ses performances en club et son match XXL face aux All Blacks à l'automne doivent lui offrir la tunique bleue. Mais il semblerait que Jacques Brunel en ait décidé autrement. Si Dupont a bien été appelé, le sélectionneur souhaite associer un joueur expérimenté à l'ouvreur Matthieu Jalibert. Morgan Parra forfait, c'est... Maxime Machenaud qui devrait revenir dans la danse. Dupont sera-t-il au moins sur le banc ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Mettre Machenaud à la place de Dupont c'est assez surprenant. Machenaud est un bon joueur mais pas plus. En équipe de France il a toujours été assez quelconque. Pour une fois qu'on a deux 9 vif et créateur- Dupont /Seurin- on va en chercher un autre qui n'a pour specificite que l'ancienneté son nombre de sélection.

@Droitdevant

Je pense surtout que Machenaud est sélectionné pour sa régularité face aux perches.

@Flanquart St Lazare

oui mais avec les irlandais faut surtout un 9 solide et qui va faire le filou et dans ces 3 là c'est pas machenaud que je mettrai en 1er.

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 ans
@schallerthomas17

Ouais, on a perdu là où Dupont aurait pu faire la diff par ses brèches, ou Serin par son intelligence du jeu...

Il va falloir déjà faire mieux que l'an dernier où l'on a terminé 3eme mais second à égalité de points avec l'Irlande mais avec une moins bonne différence de points marqués et encaissés !

tous ces joueurs seraient des titulaires en puissance sans les blessures.

Iturria / Lambey. remplaçant Vahaamahina
Sanconnie / Tauleigne / Gourdon. remplaçants Macalou et Jelonch (ou Ollivon)
Dupont / Belleau. remplaçants Serin et Jalibert
Thomas / Penaud / Fofana / Lacroix / Ramos
remplaçant Lamerat.

la classe.

@Chronicoeur31

Vahaamahina et Lamerat remplaçants..?? Vous mettez le meilleur 2ème ligne Français remplaçant..?? la paire Lamerat/Fofana a fait ses preuves il me semble...d'ailleurs,en 2016,avoir 5 clermontois chez les 3/4 était un bon choix à mon sens et ce,malgré nos défaites face à l'Australie et la NZ
Ramos,trop tendre à mon goût,il me tarde de voir Palis, je préfère
Nakaitaci à Thomas,mais chacun ses goûts...

Surtout pas machenaud

1 Priso 2 Guirado 3 Slimani
4 Lembey 5 Vaha........
6 Macalou 8Tauleigne 7Gourdon
9 Dupont 10 Jalibert
12 Lamerat 13 chavancy
11Thomas 14 Wa..
15 Palis

Notre seule chance c'est vous !!
Alors ne devenez pas les disparus du prochain match ?

@Reminane

Tu as tout faux !
Ça c'est une équipe qu'aurait pu aligner Guy Novès, avant con (vi, c'est exprès,j'aime pas écrire le nom de Laporte) oublie que son objectif était au départ de préparer 2019. Maintenant, selon Moustache , qui n'a pas dû trouver ça tout seul,, l'objectif c'est de gagner le tournoi.

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos