XV de France. Hastoy plutôt que Carbonel pour le 3e test : entre fraîcheur et choix tactique
Le Palois Hastoy va avoir sa chance face aux Wallabies.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié a expliqué en conférence de presse pourquoi il avait titularisé Antoine Hastoy aux dépens de Louis Carbonel.

[COMPOSITION] XV de France. La confiance pour 6 joueurs, Hastoy enfin et 9 joueurs n'auront pas joué[COMPOSITION] XV de France. La confiance pour 6 joueurs, Hastoy enfin et 9 joueurs n'auront pas jouéPour le troisième et dernier test face à l'Australie, le staff du XV de France a choisi de faire une composition mixte. Certains éléments comme Baptiste Couilloud vont enchaîner une 3e titularisation en autant de rencontres. Le Lyonnais est moins fatigué que certains de ses coéquipiers, notamment car il a pu tourner avec Teddy Iribaren. "Des joueurs enchaînent à des postes décisionnaires et on a besoin de les garder pour avoir de l’expérience collective", a commenté le sélectionneur. Quand d'autres, comme Louis Carbonel, laissent cependant leur place pour ce match décisif pour le gain de la tournée.

En ce qui concerne le choix de l'ouvreur, Fabien Galthié a expliqué que la fraîcheur entre les deux joueurs avait pesé dans la balance. Tout en soulignant le côté tactique de sa décision : "Nous avons pris le temps de bien réfléchir sur la fraîcheur mentale et la disponibilité. Louis a fait deux matchs pleins, deux matchs de 80 minutes. Et sur les observations, il nous semblait qu'Antoine Hastoy pouvait apporter de la fraîcheur. C'est toujours des décisions, des intuitions, mais il nous semblait compétitif pour samedi. Il nous a montré qu’il avait le potentiel pour entrer dans l’équipe et apporter ses qualités d’animateur, de joueur de ballon, de meneur de jeu, à la fois devant la défense, mais aussi derrière la défense. On recherche l’espace et quand il est devant, on essaie de le trouver. Idem quand il est derrière. C’est un joueur qui correspond, en tout cas aux entrainements, à ce type de meneur de jeu que l’on cherche : c'est-à-dire qui observe, qui cherche et qui trouve les espaces devant et derrière."

Le Palois va donc avoir un rôle important à jouer face aux Wallabies. Lesquels ont laissé très peu de ballons aux Bleus mardi dernier. Malgré tout, les Tricolores ont montré une vraie efficacité lorsqu'ils ont tenu le cuir. "Ce qui est important, plus que la possession, ce sont les espaces, trouver les espaces. Soit, il y a des espaces devant avec un rideau défensif en place avec plus ou moins de joueurs et une capacité à le fragiliser, cela s’appelle jouer devant la défense. Et après, il y a jouer derrière la défense et c’est là que l’on se dépossède du ballon. C’est un rugby d’attaque sur la vitesse du jeu. C’est un rugby qui permet d’accélérer le jeu, mais aussi conserver de l’énergie et amener parfois l’adversaire dans des endroits qu’il n’apprécie pas. Et lui poser des problèmes autres que défendre face à nous, l’obliger à transiter, ce que font très bien les Australiens aussi."

Le sélectionneur estime à ce titre que les hommes de Rennie sont loin d'être aussi mauvais que certains peuvent le dire. "On entend dire qu’il y a des doutes sur le niveau de cette équipe, mais c’est une équipe qui se déplace très vite et qui occupe vraiment bien les espaces. Qui a une stratégie assumée qui est peut-être différente de la nôtre, parfois du rugby européen, qui pose des problèmes, notamment dans la possession, car elle nous laisse peu la possibilité de tenir le ballon de par son jeu offensif et son jeu défensif. On essaie de jouer intelligemment. Cela s’appelle la tactique."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • to7
    16048 points
  • il y a 2 semaines

ce qui me surprend c'est le choix d'hastoy plutôt que segonds, pas que je pense que le parisien soit supérieur aux deux autres mais il me semble plus compatible avec le projet de jeu actuel de l'edf
beaucoup jugent sévèrement, et injustement les prestations de carbonel qui a eu très peu l'occasion de s'exprimer avec je pense un record dans le peu de ballon qu'un dix peut avoir a exploiter et je l'ai trouvé plutôt bon en défense et sur ses rares ballons, avec de bonnes courses de soutien
hastoy a un profil proche de carbonel, tourné vers l'offensive qui a besoin de ballon pour se nourrir et créer un peu comme jalibert d'ailleurs
pour moi segonds est celui qui a le profil le plus proche d'ntamack, le plus approprié au jeu de dépossession par le jeu au pied du 9 avec un physique un peu plus costaud pour la défense et une approche plus stratégique

@to7

Pas faux... Là où je ne te suis pas c'est sur la défense de Carbonel, il s'est raté plusieurs fois au plaquage, sans parler du cad-deb de Koroibete... Et au pied, pas terrible... C'est dommage, j'aime bien ce joueur... Peut-être l'association avec Couilloud ?...

Hastoy logique là ... Carbonel sort de deux matchs plus que moyens.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
News
Arbitrage
News
News
News
News