XV de France. Cyril Baille, l'homme fort de la gauche
En enchaînant les matchs de haute-volée en Bleu, "Cissou" Baille est devenu un indéboulonnable en équipe de France.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Face à l'Ecosse et comme depuis le début du Tournoi, Baille a été tonitruant. Si bien qu'on voit mal, aujourd'hui, qui lui est supérieur à gauche d'une mêlée...

Évidemment, lorsque nos confrères de RMC Sports lui ont tendu la perche, Cyril Baille l'a balayée d'un revers de main : "je ne me considère pas comme le meilleur pilier du monde", lâchait le Toulousain. Toujours aussi discret, humble et partisant de la première heure du collectif, l'enfant de Lannemezan préfère souligner les points qu'il lui reste à travailler, les références du poste et le travail de ses coéquipiers. Pourtant, aujourd'hui, quel illuminé pourrait bien prétendre devancer le Tricolore de 28 ans ? Joe Moody ? L'ancien lutteur accuse de plus en plus le coup, à 33 piges. Ellis Genge ? Le "Baby Rhino" n'a pas d'équivalent niveau puissance, certes, mais reste friable sur de nombreux points, encore. Dans les années à venir, lorsque l'Irlandais Andrew Porter (26 ans) aura pleinement assimilé tous les rouages de son repositionnement à gauche de la mêlée, il sera à coup sûr le principal concurrent de notre Baille national. Mais pour l'heure, c'est incontestablement "Cissou" qui mène la danse. 

6 Nations. Baille, Villière et Alldritt font l'unanimité dans l'équipe type de la 2e journée6 Nations. Baille, Villière et Alldritt font l'unanimité dans l'équipe type de la 2e journée

Déjà solide face à l'Italie et dément face à l'Irlande, le pilier aux 34 capes a peut-être encore élevé le curseur face à l'Ecosse. Ce samedi, le stadiste a une nouvelle fois impressionné de part sa qualité de déplacement, et sa puissance ballon en main notamment. Il fut encore, derrière Greg Alldritt, l'avant qui a le plus avancé ballon en main à Murrayfield. Parfait au relais de la première percée d'Antoine Dupont (8ème) qui amène l'essai de Willemse, Baille le fut aussi sur celui de Moefana dans la foulée, où sa percussion sur Van der Merwe et son offload avant de sortir en touche sont des modèles du genre. Et que dire de son dynamisme, de son placement ou de son intelligence de jeu à chaque fois que les Bleus ont eu le ballon ? Ou encore de son 9/9 en défense. Par-dessus tout, comme se plaît à le souligner Thierry Dusautoir, "tout ça n'est que du plus et le principal reste que c'est un roc en mêlée, très fort sur les fondamentaux". 

Top 14. Passe à l'aveugle, pivot : quand Baille et Faumuina sont plus techniques que leurs trois-quarts [VIDÉO]Top 14. Passe à l'aveugle, pivot : quand Baille et Faumuina sont plus techniques que leurs trois-quarts [VIDÉO]

C'est ce qu'a d'ailleurs tenu à relever Fabien Galthié en personne, en conférence de presse. "On peut féliciter Cyril. Il se déplace énormément, est très adroit de ses mains et pousse fort en mêlée fermée. Il a par ailleurs une très bonne connexion avec Antoine Dupont, ce qui nous aide beaucoup dans la continuité du jeu." De là à faire de lui le meilleur joueur français de ce début de Tournoi ? Au milieu des Dupont, Alldritt ou Penaud, la concurrence est évidemment rude. Mais à en écouter son mentor, Christian Califano, pour RMC Sports, "Cissou" pourrait bien encore nous surprendre : "C’est impressionnant car je pense qu’il peut encore faire plus. On dit que c’est un joueur complet, mais on dit aussi qu’il peut marquer son temps." En ce sens, une victoire dans le Tournoi pourrait déjà - largement - l'y aider...

RÉSUMÉ VIDÉO. 6 Nations. La France écœure l'Écosse et s'impose largement à MurrayfieldRÉSUMÉ VIDÉO. 6 Nations. La France écœure l'Écosse et s'impose largement à Murrayfield

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • pjj34
    232 points
  • il y a 2 mois

Baille et Marchand nous ont regale. Ne pas oublier les 2eme et 3eme lignes forces de penetration enorme. Et chapeau aux arrieres pour une defense acharnee et des finitions dereve.

  • gjc
    10500 points
  • il y a 2 mois

Si on fait le tour des gauchers de la planète rugby il faut passer par l'Afrique du Sud avec Kitshoff, entre autres. Sinon Porter oui, Wyn Jones le Gallois est très bon aussi, et le jeune Argentin Gallo est hyper prometteur.

Mais c'est vrai que pour le moment Baille est au sommet de son art en mêlée et n'a pas d'équivalent dans son maniement du ballon. Le seul avec qui on peut le comparer est le droitier Furlong qui est aussi impérial en mêlée et habile de ses mains.

Un gars tranquille plutot accessible et assez modeste, bravo cissou continu ton bonhomme de chemin 👍

  • FRLab
    61088 points
  • il y a 2 mois

Genge c'est pas mal non plus dans l'activité, Porter aussi. Sinon pour le mettre au panthéon des piliers il faudrait qu'il puisse jouer à droite aussi. Comme Marconnet en son temps.

@FRLab

C'est malheureusement fini l'époque des polyvalents, la fin des bancs avec un seul pilier a doucement poussé les joueurs à se spécialiser. C'est dommage, parce que c'est là qu'on reconnaissait les véritables monstres...

  • Pianto
    44745 points
  • il y a 2 mois

Il a mis facile deux ans à complètement se remettre de sa grave blessure. Il était étonnant pour son jeune âge avant, il avait déjà très tôt gagné une place de titulaire en bleu.

Mais alors aujourd'hui, wow...
Comme disent les anciens, il cumule les impératifs du poste avec des qualités supplémentaires rares et qui le font passer dans une autre catégorie. Je ne lui vois pas d'équivalent. le plus proche en terme d'éventail de qualités étant Sinckler pour moi, excellent également dans le jeu. Cependant, Baille me parait meilleur dans le combat, la puissance, la défense et surtout la mêlée.

Au fur et à mesure du tournoi, on a un article après chaque match pour nous dire qu'un de nos joueurs est le meilleur du monde à son poste, et le pire, c'est que je suis d'accord à chaque fois. Il en reste quelques uns à placer pour les prochains matchs...

@Pianto

Rien à redire sur l'éloge du gaucher toulousain... Par contre, Sinckler, j'ai beau chercher...

  • Pianto
    44745 points
  • il y a 2 mois
@ginobigoudi

il a en commun avec Baille son utilisation dans le jeu de ligne où il est souvent en pivot pour servir des trois quarts quand on l'attend en percussion, il a une belle vision du jeu et il sait faire des passes quand il le faut.

@Pianto

C'est loin d'être un âne Sinckler.

@Team Viscères

hmmm, ca dépend, tu l'as pas vu sur la photo avec son Bob, Sinckler.

  • dan0x
    24703 points
  • il y a 2 mois

La force tranquille !

Ce qui est impressionnant c'est que sur les bases du poste de pilier, il est à très très haut niveau, mais qu'en plus il est capable d'être très bon ballon en main, ce que ne sont pas ses concurrents.
Par contre derrière lui chez les bleus, Gros est propre, sans plus et en 3e homme le staff n'a trouvé personne pour l'instant.

@Timmaman

Il jouait centre etant jeune !

@Timmaman

Ne pas oublier , pour comparer les talents de Baille et de Gros , qu'ils ont presque 6 ans d'écart .
Gros aura 23 ans en mai. La maturité d'un pilier est tardive ; vers 26-28 ans et si Baille est en plein dedans , Gros a un avenir prometteur devant lui .

@Timmaman

Assez d'accord avec toi. Mais je te trouve un poil dur avec Gros.
Il n'a pas toutes les qualités de Baille mais il a fait une très belle rentrée (c'est par exemple un de ceux -sauf erreur - qui arrachent le ballon sur le premier essai de Penaud).
Ce qui est rassurant, c'est que l'ensemble de la première ligne "finisseuse" n'a pas à rougir lors de ses entrées, loin de là !
Après, en dehors de Gros et Baille, on a qui en pilier gauche de bon niveau ?

@Flanquart St Lazare

Gros est en effet très propre comme doublure, et il souffre probablement de la comparaison avec Baille qui est stratosphérique (c'est un peu le syndrome Dupont, tu as beau être bon quand tu passes après un ovni tu parais terne).

À gauche il y a Castets qui pour moi était appelé à constituer la doublette avec Baille en sélection, à voir s'il peut surmonter sa grave blessure de l'année dernière et revenir encore plus fort (pour Baille ça avait pris du temps, d'ailleurs Castets était passé devant lui à un moment au Stade). Le point positif pour lui c'est qu'il revient alors que le Stade Français est en bonne forme, c'est plus facile pour revenir.
Derrière ce sont des joueurs avec du potentiel mais encore jeunes pour des piliers.

@Flanquart St Lazare

J'avoue, un peu dur sur Gros.
Je mettais plus en avant le manque de 3e pilier gauche.
J'avais fait le point en début de rassemblement sur tous les "3e choix" appelés depuis que FG est là:
On a eu Kolingar (ANC 2020 + T6N 2021), Paiva (T6N 2021 + Automne 2021) Neti (T6N 2021), Walcker et Forletta (Australie 2021), Priso (Automne 2021 et T6N 2022) et enfin Biwizu et Rey (T6N 2022). Wardi semblait suivi mais n'a pas encore été appelé.
Kolingar semblait s'installer petit à petit, mais son début de saison n'a pas dû convaincre le staff, qui a préféré rappeler Paiva, puis Priso cet automne (et ce tournoi lors du Covid de Biwizu et Rey), Biwizu et Rey pour ce tournoi.
En U20, je trouve que Perchaud est très bon et très actif, joueur à suivre d'ici 2/3 saisons.

  • oli 30
    8745 points
  • il y a 2 mois
@Timmaman

Kolingar a le potentiel, question de forme du moment, mental ou travail je l'ignore mais il a largement le potentiel pour prendre la relève.

  • jojo7
    6258 points
  • il y a 2 mois

L'homme fort de la gauche ?.......Nostalgie ? 😊 Décidément !!!!! 😍

  • AKA
    57360 points
  • il y a 2 mois
@jojo7

La force tranquille???😁😁😄

L'homme fort de la gauche n'aura aucun mal à obtenir 500 signatures des supporters de l'EDF.

@duodumat

il a decide de ne presenter qu'en 2027, le premier pilier double champion du monde a devenir president!

@duodumat

Ne mélanchons pas tout !

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News