XV de France. 5 à 6 Bleus dans le XV mondial selon Moscato, mais de qui parle-t-il ?
Dupont et Penaud auraient à coup sûr leur place dans une dream team aujourd'hui.
D'après Vincent Moscato, 5 à 6 Tricolores sont les meilleurs à leur poste. Dit-il vrai ? De qui parle-t-il ? On a émis les possibilités.

Antoine Dupont

Qui d'autre ? À son poste, pas de débat, le Toulousain a été élu meilleur joueur du monde en 2021 et collectionne les distinctions individuelles comme celle du meilleur joueur du dernier Tournoi des 6 Nations. Fort, puissant, rapide, exceptionnel en défense et doté à la fois d'un jeu au pied de déplacement et d'une technique individuelle hors du commun, on ne vous refera pas le portrait du joueur probablement le plus complet de la planète. Derrière lui, ses anciens concurrents pour l'hégémonie - Faf de Klerk et Aaron Smith notamment - semblent avoir une longueur de retard aujourd'hui, très clairement. Le NZ, bientôt 34 ans, ne joue plus derrière un pack aussi dominateur que par le passé quand De Klerk s'est un petit peu embourbé entre les blessures, accrochages et l'aspect stéréotypé de son jeu. Dupont en 9, c'est validé.

RUGBY. VIDÉO. Il vous manque ? Voici une compilation d’Antoine Dupont dans ses œuvresRUGBY. VIDÉO. Il vous manque ? Voici une compilation d’Antoine Dupont dans ses œuvres

Grégory Alldritt

Après un passage à vide en début de saison dernière et une épaule douloureuse, Greg avait rechargé les batteries à l'automne pour arriver frais comme un gardon en 2022. Résultat, il fut le numéro 8 conquérant des Bleus auteurs du Grand Chelem et de La Rochelle championne d'Europe. Pour cette nouvelle saison en Top 14, l'ancien auscitain semble être reparti sur les mêmes bases, à l'image de sa prestation XXL face à Montpellier le week-end dernier. Toujours aussi puissant (1m91 pour 113kg) et adroit de ses mains, c'est surtout son abattage impressionnant, aussi bien en attaque qu'en défense, qui marque les esprits à chaque sortie. À 25 ans et grâce à sa régularité, l'homme aux 31 capes s'affirme comme l'un des meilleurs 8 du monde, il est vrai. Le meilleur ? Ardie Savea, Duane Vermeulen, et Billy Vunipola ne l'entendent pas forcément de cette oreille. Mais entre Savea qui reste - selon nous - le numéro 7 ultime et les deux autres, performants mais plus dans leur état de grâce non plus, il se pourrait bien qu'Alldritt soit aujourd'hui le plus légitime pour intégrer ce fameux XV mondial. Le Gers sur le toit du monde on vous dit ! 

RUGBY. 731m, 113 courses, 28 défenseurs battus, Grégory Alldritt survole la Champions Cup [STATISTIQUES]RUGBY. 731m, 113 courses, 28 défenseurs battus, Grégory Alldritt survole la Champions Cup [STATISTIQUES]

Damian Penaud

Dam's, c'est la nonchalance à l'état pur. Le gars qui a toujours la tête en l'air, qui donne toujours l'impression de s'en foutre royalement mais à qui recevoir le ballon semble donner un peps d'enfer. C'est bien simple, sur chacune de ses prises de balles, l'ailier casse on ne sait combien de plaquages et semble pouvoir traverser le terrain plus que quiconque lorsqu'il parvient à dérouler ses grands compas et à placer son raffut autoritaire. Il est vrai que ses qualités athlétiques (1m92 pour 97kg) sont quasiment uniques, si bien qu'il arrive de se demander si l'Auvergnat n'a pas un peu de sang fidjien en lui. À Clermont, il l'a prouvé toute la saison dernière encore : il a y bien une ligne de 3/4 avec lui et une sans lui. En Bleu, ses 18 essais en 34 sélections prouvent qu'il est également un finisseur invétéré, qui n'a de limites offensives que sa capacité de concentration et d'envie. Est-il le meilleur sur l'aile droite ? Il peut y avoir débat. Si le Néo-Zélandais Will Jordan est pour nous plus complet, et qu'un Cheslin Kolbe au top de sa forme est injouable dans son couloir, Penaud, dans son style, n'a clairement pas d'équivalent. Même si Louis Rees-Zammit pourrait, un jour, venir le chatouiller.

RUGBY. Comment l'équipe de France exploite les formidables qualités de Villière et Penaud ?RUGBY. Comment l'équipe de France exploite les formidables qualités de Villière et Penaud ?

Paul Willemse

De qui pouvait bien vouloir parler Moscato ensuite, lorsqu'il évoquait 5 à 6 joueurs susceptibles d'intégrer un XV mondial ? Probablement de Paul Willemse, entre autres. Si le Montpelliérain est blessé au genou depuis quelques mois (il reprend d'ailleurs ce week-end), il a prouvé la saison dernière qu'il était LA poutre du XV de France. Un joueur aussi gros pousseur en mêlée et "impactant" en défense que crucial en attaque, où ses 128 kilos sont un sacré point d'ancrage. Arrivé à maturité l'an dernier, comme en témoignent ses capitanats réguliers en club, le garçon de 29 ans n'a que peu d'égaux à son poste... Mais il en a quand même ! Et notamment l'exceptionnel Will Skelton (2m03 et 140kg) de La Rochelle, probablement moins au four et au moulin en défense mais meilleur pivot en attaque. En 5, le géant des Springboks Lood de Jager (2m05) peut également postuler, tandis que James Ryan et Scott Barrett sont de sacrés clients également. Allez, s'il fallait trancher, le Tricolore serait au moins dans le groupe des 23, c'est une certitude.

TOP 14. Paul Willemse est-il dans le TOP 5 des meilleurs 2èmes lignes du monde ?TOP 14. Paul Willemse est-il dans le TOP 5 des meilleurs 2èmes lignes du monde ?

Julien Marchand

Si seuls 5 Français pouvaient postuler pour intégrer une sélection mondiale, probablement que, de par son profil très "international", Julien Marchand en ferait également partie, en fermant la marche. Peato Mauvaka a montré que son talent était immense et ses performances toujours au rendez-vous tout au long de la saison dernière, mais dans le rôle d'impact player, personne ne semble avoir son niveau. C'est pour cela que Marchand, excellent au grattage, leader dans l'âme et agressif comme il le faut, doit être titulaire selon nous, à raison de 50 minutes par match, pas plus. Reste que malgré des performances dignes du plus haut niveau, le Toulousain ne fut pas dans les mêmes standards qu'en 2020/2021 la saison dernière. Et que dans son profil de talonneur bulldozer et gratteur, le Sud-Africain Malcolm Marx a selon nous montré cet été que sa densité (117kg) n'avait pas d'équivalent...

VIDEO. Face aux Blacks, Malcolm Marx a remis tout le monde d'accord dans la hiérarchie mondiale des talonneursVIDEO. Face aux Blacks, Malcolm Marx a remis tout le monde d'accord dans la hiérarchie mondiale des talonneurs

Tous les autres...

Quant à Ntamack, Fickou, Atonio ou Villière, ils ont tous - encore - prouvé la saison dernière qu'ils étaient désormais des références mondiales. De là à les classer numéro 1 à leur poste respectif ? La concurrence est si rude, à l'ouverture (Barrett, Smith...), au centre (De Allende, Am, Ioane, Ahki...), à droite de la mêlée (Furlong) qu'à l'aile gauche (Van der Merwe, Koroibete...), qu'il est difficile d'affirmer que nos Français auraient la majorité des voix au moment de constituer une dream team mondiale. À l'inverse de Cyril Baille, non cité plus haut pour évoquer le cas Marchand, mais qui était sans contest possible la tête d'affiche de la gauche la saison dernière...

XV de France. Cyril Baille, l'homme fort de la gaucheXV de France. Cyril Baille, l'homme fort de la gauche

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

ET MERLING NE SORTI PLUS UN MOT ,le silence c'est le plus grand des mépris.
Le mensonge prend l'ascenseur et la vérité l'escalier .
Plus que quelques marches ............

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News