VIDEO. Tchik tchak, chistéra et cartons rouges : retour sur l'explosif derby francilien de 2017 !
VIDEO. Tchik tchak, chistéra et cartons rouges : retour sur l'explosif derby francilien de 2017 !

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Quelques semaines après l'annonce d'une fusion finalement avortée, les deux équipes se retrouvent pour un derby explosif.

Le contexte

Nous sommes (presque) au terme de la saison 2016/2017. Le Stade Français Paris et le Racing 92 sont les deux derniers champions de France en titre, mais luttent pour se qualifier. Et ça tombe plutôt bien : sur la pelouse de Jean-Bouin, les joueurs de la Capitale accueillent ceux de la banlieue pour un derby explosif. Pour Paris, il est doublement interdit de perdre. D'abord parce qu'une défaite les empêcherait d'accrocher le top 6, malgré une remontée fantastique au classement.

Ensuite, parce qu'il s'agit du dernier match de Pascal Papé. Bon, il s'agira en fait de son dernier match tout court.

Ah, oui, au passage : quelques semaines auparavant, les deux clubs annonçaient leur volonté (depuis abandonnée) de fusionner...

Le match

La raison ? Un carton rouge reçu dans le premier acte ! Tout avait pourtant parfaitement commencé pour les Parisiens. Après la demi-heure de jeu, le Racing est à l'attaque, mais joue sans vitesse et sans conviction. Sergio Parisse profite d'une passe à l'intérieur téléphonée de Dan Carter pour intercepter le cuir, et filer à dame, 50 mètres plus loin. Paris mène, 13 à 6.

Mais juste avant la mi-temps, une bagarre éclate, avec échange de coups de poing. Pascal Papé et Wenceslas Lauret sont les fautifs : c'est donc l'expulsion...

A 14 vs 14, le match s'emballe. Chavancy perce, avec Masoe au relais. Et Carter se rachète avec une superbe passe chistéra après contact pour envoyer Casey Laulala à dame, juste avant les citrons. Le second acte sera du même acabit, à commencer par l'essai en coin de Djibril Camara, roi du tchik tchak. Jonathan Danty enfonce le clou avec un superbe coup de pied qui surprend toute la défense ciel et blanche...

En fin de rencontre, les fans du jeu d'avants seront récompensés par un essai en force de Ben Tameifuna. Mais rien à faire, Paris l'emporte 27 à 23, et peut croire à la qualif (spoiler : le Stade terminera finalement 7e, mais gagnera le Challenge Européen).

Les équipes

L'effectif des Soldats Roses a drastiquement changé ces dernières années. Du XV de départ, seuls Jonathan Danty et Laurent Panis évoluent encore au club, le premier ayant déjà déclaré qu'il partirait cet été. Et sur le banc, Paul Alo-Emile est le seul rescapé.

Chez les Racingmen, ils sont en revanche huit à être toujours là, quatre ans plus tard.

Stade Français Racing 92
15 : Bonneval 15 : Dulin
14 : Waisea 14 : Rokocoko
13 : Doumayrou 13 : Chavancy
12 : Danty 12 : Laulala
11 : Camara 11 : Imhoff
10 : Plisson 10 : Carter
9 : Genia 9 : Machenaud
8 : Parisse 8 : Masoe
7 : Nicolas 7 : le Roux
6 : Ross 6 : Lauret
5 : Papé 5 : Nakarawa
4 : Gabrillagues 4 : Grobler
3 : Slimani 3 : Tameifuna
2 : Panis 2 : Chat
1 : Van der Merwe 1 : Afatia
16 : Bonfils 16 : Lacombe
17 : Seneca 17 : Vartanov
18 : Flanquart 18 : Carizza
19 : Lakafia 19 : Claassen
20 : Dupuy 20 : Hart
21 : Sinzelle 21 : Talès
22 : Steyn 22 : Thomas
23 : Alo-Emile 22 : Gomes Sa


Le résumé vidéo

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News