Top 14. Transferts. Arme fatale de l'USAP, Bautista Delguy va connaître un troisième club en France
Bautista Delguy devrait rejoindre Clermont.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Titulaire indiscutable à Perpignan, l'ailier argentin Bautista Delguy, devrait quitter la Catalogne cet été. Une autre écurie de Top 14 serait prête à racheter son contrat qui court jusqu'en 2023.

Bautista Delguy, l'un des principaux atouts offensifs de l'USAP cette saison, pourrait quitter la Catalogne en fin de saison. En effet, Midi Olympique annonce ce lundi, que l'international argentin (25 ans, 22 sélections), devrait rejoindre Clermont à la fin de cet exercice. Le contrat de l'ailier à Perpignan se termine pourtant en juin 2023, mais les dirigeants auvergnats seraient prêts à le racheter, afin de renforcer leurs lignes arrière. Pour rappel, Kotaro Matsushima ou Bastien Pourailly, quitteront l'ASM en fin de saison. 

Top 14. USAP. Ne cherchez plus... Bautista Delguy est l'atout offensif numéro 1 de PerpignanTop 14. USAP. Ne cherchez plus... Bautista Delguy est l'atout offensif numéro 1 de Perpignan

Bautista Delguy, passé également par l'UBB l'année dernière, est sûrement l'un des ailiers les plus imprévisibles du championnat. Auteur de quatre essais en treize matchs sous le maillot sang et or, il était probablement le meilleur joueur de l'USAP derrière. Son départ serait donc un gros coup dur donc pour la formation catalane, qui perdra également en fin de saison Melvyn Jaminet, qui a déjà annoncé sa venue à Toulouse. En revanche, assez discret sur le marché des transferts, Clermont s'attache là les services d'un redoutable attaquant

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • alan75
    1213 points
  • il y a 1 mois

Adieu Roussillon... hello picaillons !

  • Kyb
    11744 points
  • il y a 1 mois

Ok. Donc lui-aussi avait une clause de sortie dans son contrat. Ca fait deux en quelques mois et les deux sont dans le top5 (3 ?) des joueurs-clefs de la saison.
Donc on baisse culotte et on doit encore avoir le sourire ?
Franche colère, là, plus contre la direction que contre le joueur lui-même (qui se la joue donc néanmoins mercenaire).

  • Luern63
    8523 points
  • il y a 1 mois
@Kyb

Les meilleurs joueurs ont tous des clauses sinon ils ne signent pas. Le problème dans le sport pro c'est que c'est l'employé qui dicte souvent sa loi et non l'employeur.
Si l'USAP a accepté une close libératoire don devoir est de rspecter le contrat dans le cas contraire l'USAP peut s'opposer au transfert légalement.

  • Kyb
    11744 points
  • il y a 1 mois
@Luern63

On en reparle quand vous serez relégables ou tout juste promus (ce que je ne vous souhaite pas, évidemment) ?
Comme je le disais, ma colère est tournée vers notre direction qui ne la joue clairement pas franc-jeu avec nous depuis plusieurs années et qui passe son temps au bricolage sous des couverts de coups de poker.

  • Luern63
    8523 points
  • il y a 1 mois
@Kyb

On a eut notre lot de rupture de contrats anticipé ces derniers temps. Kayser, Timani, MacIntyre, Azema, Lopez donc je comprend la frustration des supporters mais ce que je voulais souligner c'est que si il existe des clauses libératoires on ne peut pas s'étonner qu'elles soient activées. Et les présidents n'ont bien souvent pas le choix car c'est ça ou rien... Un international ne signera jamais un contrat sans clauses libératoires en cas de descente ou en cas de sollicitations par un club majeur sous conditions de rachat du contrat.
Ne confondons pas l'amour du maillot par les supporters et l'intérêt professionnel des joueurs.

  • Kyb
    11744 points
  • il y a 1 mois
@Luern63

Je ne m'en étonne. Ce qui m'étonnait (agaçait), c'est que le Président nous colle devant le fait accompli avec 0 communication sur la clause. Ca sert à protéger la saison, soit, mais ça nous prend aussi pour des... Pour le reste, on est d'accord à 100%.

  • Luern63
    8523 points
  • il y a 1 mois
@Kyb

C'est certain c'est qu'à l'heure actuelle il est plus facile de négocier avec un joueur quand tu es Toulouse ou Toulon que quand tu es Perpignan ou Biarritz.
Et le problème des clubs de bas de tableau c'est que leurs meilleurs joueurs ont tous des clauses libératoires ce qui fait que parfois ils n'ont même pas intérêt à aider le club à se sauver. De plus dès qu'un club est en difficulté les autres clubs entrent en contact avec les joueurs suceptibles de partir en cas de relégation. Pour l'ambiance y'a mieux mais c'est la dure loi du professionalisme.
Les supporters sont souvent durs avec les présidents mais ça doit être sacrément compliqué à gérer...

  • Kyb
    11744 points
  • il y a 1 mois
@Luern63

C'est pourquoi, on le soulevait dans un autre topic, il y a un réel problème concernant les clubs promus : pas suffisamment protégés vers un souci d'équité.

Le terme "racheter" ne va pas trop avec la politique du Président Guillon... il le paye en St nectaire et en truffade le type?

  • alan75
    1213 points
  • il y a 1 mois
@beberarverne

Ouf ! Merci les gars, un temps j'ai cru qu'il venait au Stade Français... 😄 😄 😄

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News