Top 14. Pour sa première, le public rochelais a ‘‘fait chaud au cœur’’ d’Antoine Hastoy
Attendu par les supporters, le talentueux ancien ouvreur de la Section Paloise a fait ses débuts dans son nouveau pré.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Attendu par les supporters, le talentueux ancien ouvreur de la Section Paloise a fait ses débuts dans son nouveau pré.

Si l’herbe est souvent plus verte qu’ailleurs, ici, Antoine Hastoy a troqué ce vert pour du jaune et noir. Ce samedi 3 septembre, l’international français a disputé son premier match officiel dans l’enceinte effervescente du bord de l’Atlantique. Avec une victoire arrachée en fin de match face au MHR, il livre son sentiment autour de son premier match auprès de Sud-Ouest. En rapport à l’iconique publique du Stade Rochelais, il déclare : “C’est parfait, j’espère que ça en appellera d’autres. Le public est top, tout le match, on sent vraiment que ça apporte, ça pousse, ça fait chaud au cœur.” Par la suite, il a livré un témoignage plus global autour de son arrivée chez les Maritimes et confie : “Les repères sont là, même s’il faut continuer à travailler pour avoir beaucoup plus d’automatismes. Je ne suis pas à 100 % physiquement, mais je me sens plutôt bien. Ça va aller avec l’enchaînement des matchs, je suis confiant.TOP 14. Antoine Hastoy, la cerise sur le gâteau du recrutement XXL de La RochelleTOP 14. Antoine Hastoy, la cerise sur le gâteau du recrutement XXL de La Rochelle

De la confiance, le maître à jouer rochelais devra en avoir. Pour cause, les anciens prétendants à son poste, Ihaia West et Jules Plisson, ont peiné à convaincre près de l’Atlantique. La principale faiblesse mise en avant était notamment la faible réussite des buteurs face aux perches. En effet, lors de la saison 2020/2021, où le Stade Rochelais perd deux fois en finale, cet aspect du jeu ne collait pas aux ambitions de Ronan O’Gara et ses joueurs. À titre d’exemple, les taux de réussite, cette saison-là, des deux buteurs cités précédemment excédaient difficilement les 75%. Un tel taux d’échec ne leur permettait pas de figurer parmi les 15 canonniers les plus fiables du championnat. Même si le trophée européen permet de faire taire les débats, l’effectif devait être encore plus renforcé pour aller chercher le titre manquant : un Brennus qui brillerait de mille feux sur le vieux port. Pour cela, l’arrivée d’Antoine Hastoy, meilleur marqueur de Top 14 la saison passée, pourrait leur enlever bien des soucis.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • math1907
    19594 points
  • il y a 3 semaines

Un bon match de La Rochelle.
Je pense que le déficit de préparation c'est pas mal ressenti sur le physique des joueurs du MHR.
On est pas mal heureux du déchet de début de saison sur la première mi-temps de LR qu'il aurait normalement due créer un écart impossible à combler.
En seconde mi-temps le MHR a retrouvé son attitude et sa faculté à se battre malgré la supériorité de ses adversaires pour rester Au contact.

C'est finalement une bonne entrée en matière sur l'attitude.
Être capable de l'emporter jusqu'au bout et prendre un point chez le champion d'Europe est plutôt positif.

Petite aparté.
Ruiz a réussi à imposer une attitude et une forme de communication envers le corps arbitral et j'espére que Carbonel se mettra à niveau rapidement sur ce point.
Sa course aux basques de Raynal n'était pas nécessaire !!!!

Une bonne saison à La Rochelle qui risque d'être Un sacré client cette saison !!!

@math1907

Le MHR sera aussi un sacré client. Bonne saison à vous

Il a fait un très bon match. Pour moi c’est la recrue de l’été pour le SR. La saison dernière, le SR a perdu un bon nombre de match du fait delà maladresse des buteurs face aux perches. Mais West a été décisif en coupe d’Europe et ça personnellement je m’en souviendrais longtemps.

Ah ça, si La Rochelle avait perdu, il aurait pu avoir chaud aux fesses ?

@Amis à Laporte

Nous ne sommes pas des sauvages.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Transferts
News
News