RUGBY. Top 14. L'aberrante performance de Lucas Dessaigne (ASM) face à La Rochelle
Lucas Dessaigne réalise un très bon début de saison en Top 14.
Face à La Rochelle, Clermont s'est appuyé sur une défense de fer pour l'emporter. Un mur symbolisé par Lucas Dessaigne, auteur de 29 plaquages et d'un 100%.

Au rugby, il y a les artistes et les besogneux. Cette tirade, tout le monde la connaît et elle représente bien notre sport, qui fait place aussi bien à des "talentueux" qu'à des "ferrailleurs". Lucas Dessaigne est assurément de la deuxième catégorie, lui qui aime s'occuper du travail de l'ombre, à savoir la défense et les zones de contest. Marquer un essai ? "Ça ne me fait rien de particulier", expliquait-il la semaine dernière pour La Montagne.fr, à l'issue de celui qu'il venait d'inscrire face à Toulon. Lui son dada, c'est donc la défense et encore la défense. Donner corps et âme pour protéger son en-but et arrêter les offensives adverses. Un véritable soldat, en somme.

Entraîneur à 21 ans, KO, Lapandry, découvrez Lucas Dessaigne, pur produit de la formation auvergnateEntraîneur à 21 ans, KO, Lapandry, découvrez Lucas Dessaigne, pur produit de la formation auvergnate

À 23 ans, le flanker de l'ASM prouve justement toute sa valeur à son staff en ce début d'exercice. Après son grand match face au RCT et son titre de meilleur plaqueur clermontois, le natif de Riom a récidivé, mais cette fois-ci avec encore plus d'abattage. En tout, 29 plaquages à son crédit face à La Rochelle et surtout, aucun manqué, soit le plus haut total pour un joueur à 100% de réussite depuis qu'Opta analyse cette donnée. Soit depuis plus de 10 ans. De quoi un peu mieux comprendre pourquoi les Maritimes se sont cassés les dents sur la défense asémiste toute la soirée. Et qui marque aussi d'une pierre blanche le superbe début de saison de Lucas Dessaigne. 

TOP 14. RÉSUMÉ VIDÉO. Grâce à un Plisson des grands soirs, l'ASM s'offre le scalp de La RochelleTOP 14. RÉSUMÉ VIDÉO. Grâce à un Plisson des grands soirs, l'ASM s'offre le scalp de La Rochelle

Au sein de cette jeune génération d'avants du côté de Clermont, il semblerait que la hiérarchie soit en train d'être bousculée. Déjà aligné sur 17 feuilles de match l'an dernier (pour 5 titularisations), Dessaigne enchaîne cette saison. Et alors qu'Alexandre Fischer avait la faveur des coachs lors des précédents exercices, il se pourrait qu'entre ses pépins physiques à répétition et les performances de son cadet, les cartes soient redistribuées. Qu'à cela ne tienne, gardons un oeil sur Dessaigne cette saison, qui pourrait bien être celle de sa définitive éclosion...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Performance aberrante ? Mot utilisé à mauvais escient…

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
Ecrit par vous !
Vidéos
Ecrit par vous !
News
News
News
Transferts
News