Ecrit par vous !
TOP 14. Les Bleus en forme dès l’entame, de bon augure pour le XV  de France
Ntamack est devant Jalibert pour le moment.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Dupont, Bourgarit, Fickou ou encore Ntamack, tous ont brillé sur les pelouses du Top 14 ! Très encourageant pour l’équipe de France, avant les tests de novembre.

Notre beau championnat vient à peine de reprendre et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Bleus sont au rendez-vous ! Les habituels cadres du XV de France, n’ayant pas tous été appelés par Fabien Galthié pour disputer la tournée en Australie, ont donc pu exprimer tout leur talent lors de cette première journée de Top 14. À commencer bien entendu par la charnière du Stade Toulousain Dupont-Ntamack, auteur d’une performance solide face au Stade Rochelais. Le demi de mêlée international a été notamment très précieux en défense (9/10 au plaquage), en rattrapant de nombreux coups, tandis que le jeune ouvreur a débloqué le match par une course de plus de 50 mètres qui donna la victoire aux siens. Des prestations XXL donc, qui auront eu raison des Maritimes, emmenés par un Pierre Bourgarit des grands soirs. Tranchant sur chaque prise de balle, mais aussi présent sur chaque point de rencontre, le talonneur de 23 ans a constamment fait avancer son équipe. Très propre en touche, le Gersois a prouvé une nouvelle fois qu’il est un candidat plus que sérieux pour le XV de France, et ce, malgré une concurrence féroce.

Si Deflandre a accueilli de nombreux internationaux ce week-end, ce n’est pas le seul stade à avoir eu ce privilège. En effet, Jean-Bouin nous a gratifié d’un magnifique duel de centres, entre d’un côté Laumape-Nayacalevu, et de l’autre, Fickou-Vakatawa. Une confrontation qui valait son pesant d’or, mais qui a vu la paire de centre de l’équipe de France prendre le dessus, et particulièrement dans le secteur défensif. Car si le All Black n’a pas pu s’exprimer comme il le souhaitait, c’est en grande partie grâce (ou à cause) des deux centres du Racing 92 qui ne lui ont laissé que très peu d’espace. Bien muselé par Fickou tout le long du match, Laumape (à l’image de son équipe), n’aura pas réussi à apporter de la continuité dans son jeu.VIDEO - Mais au fait, qu'ont donné les débuts de Ngani Laumape en Top 14 ?VIDEO - Mais au fait, qu'ont donné les débuts de Ngani Laumape en Top 14 ?

Des nouvelles rassurantes donc, pour nos Tricolores à deux ans du mondial 2023. D’autant plus que derrière eux ça pousse ! En témoigne le Full House de l’ouvreur briviste Enzo Hervé face à Perpignan, ou encore le doublé du jeune ailier Ethan Dumortier contre Clermont. Des performances qui confortent l’idée que la France possède un énorme vivier de bons joueurs, et que beaucoup peuvent prétendre porter le maillot des Bleus. Des choix qui seront très durs à faire, d’autant plus qu’avec les retours des joueurs ayant participé à la tournée estivale, nul doute que nous reverrons dès ce week-end des tricolores flamboyants dans les différents stades de France.TOP 14. Il a brillé pour le LOU avec un doublé, qui est Ethan Dumortier ?TOP 14. Il a brillé pour le LOU avec un doublé, qui est Ethan Dumortier ?

Alexis Brochot
Alexis Brochot
Cet article est rédigé par Alexis Brochot, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Pouliche
    2985 points
  • il y a 2 semaines

Bourgarit, il faut vraiment qu'il change certains tic qu'il a en match. Il se fait pénaliser, certes, ça arrive souvent au joueurs qui mettent la main dans les rucks, mais il passe beaucoup de temps avec l'arbitre, à discuter sur des choses indiscutables... Mais il a été extraordinaire sur ce match contre Toulouse, mais peut-être que ce petit défaut va l'empêcher de monter en grade et de devenir le numéro 2 indiscutable au talon. Vu que Chat, enchaîne les blessures

@Pouliche

Pour moi, il est numéro 2 indiscutable sur sa forme du moment. Très bon dans le jeu courant . Et il me semble que Marchand a pas mal discuté sur ce match également !

  • Ledranob
    12193 points
  • il y a 2 semaines
@Pouliche

Sans reprendre la méchante allusion d'Ovale Masqué sur une grosse quantité d'eau présente au niveau du cerveau de ce très bon talonneur, je trouve son comportement et ses mimiques désapprobatrices insupportables.
Son tempérament fougueux est excellent pour le combat , mais quand c'est stop , surtout par arbitrage : c'est STOP !
Il ne sait pas encore se modérer et avoir un minimum d'humilité .
Accepter une décision de l'arbitre et se reconcentrer est la marque des plus grands : en est il ?.

  • O'Livey
    7175 points
  • il y a 2 semaines
@Pouliche

Pour sa défense, il avait l'air assez inhabituellement remonté. En tout cas plus que d'habitude. En temps normal, il a pas plus de problème de discipline, ou de mauvaise attitude vis à vis de l'arbitre, que n'importe quel autre talonneur. Excepté sur ce match, la seule fois où je l'ai vu avoir un problème de discipline, c'est quand il se prend un rouge contre Sale il y a 2 ou 3 saisons, pour avoir mis une "fourchette" à Curry, en fait un accident tout à fait semblable à celui de Haining sur Haouas contre l'Ecosse en 2020: alors que le temps est arrêté, une échauffourée éclate, Bourgarit se ramène et attrape Curry à la tête par l'arrière. Y'a aucune violence hein, c'est juste il pose la main sur son visage, mais malheureusement, comme il y va un peu à l'aveugle (Curry lui tourne le dos), la main va au niveau des yeux. C'est vraiment pas méchant, ni volontaire (même l'anglais dis, après coup pasque faut pas déconner non plus, qu'il y a rien), mais c'est extrêmement c0n et complètement dispensable, donc c'est rouge. Au passage, je me demande si c'est pas cet incident qui a autant fait grincer lorsque Haining fait son geste sur Haouas (et surtout s'en tire sans sanction, alors que Bourgarit prend quand même 6 semaines).

@Pouliche

Barlot est pas loin derriere

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
News