Top 14. Le management de Christophe Urios peut-il permettre à Bordeaux-Bègles d'être champion ?
Christophe Urios joue-t-il avec le feu ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Christophe Urios, le manager de l'UBB, s'est montré sévère avec certains de ses cadres. Une méthode à double tranchant, qui pourrait cependant permettre à l'UBB de décrocher le Brennus.

L'Union Bordeaux-Bègles s'est brillamment imposée ce dimanche soir, en barrages de Top 14. Les Girondins ont pris l'ascendant sur le Racing 92 en seconde période (36-16), et peuvent désormais se tourner vers la prochaine échéance, à savoir une demi-finale face à Montpellier. Et même si tous les voyants sont au vert actuellement, force est de constater que l'UBB marche sur des œufs et qu'un simple accroc en interne pourrait faire imploser un groupe sous tension. Car, c'est bien de cela que tout le monde parle actuellement. Ces derniers temps, Christophe Urios s'est permis de critiquer ses cadres, Cameron Woki et Matthieu Jalibert, lesquels, n'ont pas caché leur agacement suite à la sortie de leur manager. Jalibert, a par exemple affirmé que le groupe ''ne jouait pas pour Christophe (Urios NDLR)'', alors que Woki y est allé d'une célébration, on ne peut plus explicite, plaçant son index sur la bouche. Ce à quoi n'a pas manqué de rétorquer Urios, assurant qu'il était le seul patron aux commandes. Une guerre d'égo et un management qui pose question, à moins d'une semaine d'une demie décisive. Alors Christophe Urios joue-t-il avec le feu ? 

Top 14. UBB. ''Le patron c'est moi, personne d'autre'' : Urios réagit sèchement à la célébration de Cameron WokiTop 14. UBB. ''Le patron c'est moi, personne d'autre'' : Urios réagit sèchement à la célébration de Cameron Woki

''J’ai froissé les joueurs et j’ai pris un risque. C’était ciblé évidemment, mais ça, c’est la vie. Ma crainte, c’était de savoir si on allait se remobiliser. Mais je crois qu’il fallait le faire. Je me suis le vestiaire mis à dos. C’est la première fois que ça m’arrive : tous contre moi pour aller à la guerre [...] Je n’ai jamais eu à coacher un groupe comme ça''. Ces mots ? Ce sont ceux de Christophe Urios au sortir de la victoire contre le Racing, en conférence de presse. Une stratégie à double tranchant, qui peut permettre à une équipe de se transcender, ou qui peut a contrario, diviser. Force est de constater que cela a plutôt eu un effet bénéfique, Jalibert et Woki sortant chacun une prestation XXL face aux Franciliens. Mais cette méthode peut-elle tenir à long terme ? Rien n'est moins sûr. Une chose est en tout cas certaine. Christophe Urios, champion de France avec Castres en 2018, connaît les secrets pour décrocher le Bouclier de Brennus. Et piquer dans leurs orgueils ses joueurs clés, afin de tirer leur quintessence rugbystique, peut permettre à ce groupe d'être champion. Dans le passé, il n'est pas rare que des équipes se soient resserrées, pour ne faire qu'un face à leur encadrement, pour finalement aller glaner un titre. En réalité, tout cet abattage médiatique, semble être une stratégie bien élaborée par le coach girondin, afin de mettre ses joueurs face à leurs responsabilités, quitte à se mettre, lui-même, en porte-à-faux. TOP 14. Une finale Toulouse vs UBB ? Impossible selon cette statistique !TOP 14. Une finale Toulouse vs UBB ? Impossible selon cette statistique !
Alors certes, cette méthode peut avoir ses effets positifs à court terme. Mais peut-elle s'avérer bénéfique sur plusieurs années ? Difficile de répondre par l'affirmative. Cette sorte de mission commando, comprenez ''seul contre tous'', peut être efficace dans une telle situation, où il reste au maximum deux matchs et un titre à aller chercher. Mais sur l'ensemble d'une saison, cela semble impossible. Quoi qu'il en soit, l'UBB compte dans ses rangs des hommes de caractère. Une qualité plus qu'un défaut, vous en conviendrez. Mais à la fin de saison, il semble impératif que toutes les parties aient une franche discussion, afin de repartir du bon pied. Car ne soyons pas dupes. Une saison entière avec de telles guerres d'ego semble courue à la catastrophe. Dans le cas contraire, Christophe Urios, l'a déjà annoncé : ''Si ça ne va pas, je partirai de Bordeaux''. 

TOP 14. L'Union Bordeaux-Bègles : enfin dans la cour des grands ?TOP 14. L'Union Bordeaux-Bègles : enfin dans la cour des grands ?

Lien Vidéo

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Dupont9A
    10932 points
  • il y a 1 semaine

Mdr 🤣🤣🤣

Urios 🗣 il n'y a pas d'incendie c'est vous qui l'avez creer" En parlant des médias.

Il est fort mdr🤣 il ment et il fait machine arrière

Mais qui c'est servit des médias ?
La poignee de main avec Jaja elle est belle nest ce pas ? Son discours est top a Jaja on ne jouent pas pour Crhistophe..

Woki il à ré signé ? L'ambiance est bonne ?
Son signé devant la Tv après l'essai c'est au sommet ?
Écoutez son discours de fin de match c'est suffisant pour comprendre le fond.

  • Timmaman
    27288 points
  • il y a 1 semaine

Sujet déjà débattu sur l'autre article racontant à peu près la même chose. On verra sur le long terme....

Un article très closer état d'âme et autre truc truc ... mais franchement quel intérêt ?

@noComment

Christophe va-t-il changer de club?
Cameron quitter-t-il celui qui l'a révélé au plus haut niveau?
Mathieu osera-t-il etre infidèle a la ville qui l'a vu naitre?
Tout vous sera dévoilé dans le prochain numero de l'UBB a la plage!
ou en finale!

Urios vient d'en rajouter une couche en disant que Lucu lui ,ne s'était pas "chié" dessus ...heureusement, le groupe vit bien à l'UBB 😀

  • Dupont9A
    10932 points
  • il y a 1 semaine
@pascalbulroland

Exactement et donc il ne se sert pas des médias pour faire passer ses messages 🤣 c'est eux qui ont mit le feu d'après lui 🤣

  • Jako33
    20640 points
  • il y a 1 semaine
@pascalbulroland

Franchement, il dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. J'adore Jalibert et Woki, mais celui qui brille par ses performances, sa régularité, et son humilité, c'est Lucu aussi bien à Bordeaux qu'en EdF dans l'ombre de Dupont!

@Jako33

C'est la formation biarrote ça 😉

@Jako33

Tout à fait, d'ailleurs j'ai écris suite à la victoire de dimanche , que quand Lucu est en forme, son équipe va bien...
Je le trouve même plus influent sur son équipe que son ouvreur...mais ce n'est que mon avis

@pascalbulroland

un certain nombre de bordelais le pensent aussi

1 chance sur 2 !

Si Urios n était pas là on finirait par s ennuyer. Mais là, après plus d une semaine, on peut peut-être passer à autre chose ?

Etonnant que la question se pose au moment où UBB est à deux matchs de le faire...

C'etait un risque enorme de le faire mais en meme temps c'etait le bon moment, meme avec une defaite comme ca aurait ete les vacances apres, ca aurait pu permettre de calmer les tensions, alors que faire ca en plein milieu de saison c'est du suicide

En tout cas à titre perso ça me ferait bien plaisir de le revoir décrocher le brennus

C. Urios aurait même ajouté : "Comme l'a dit Confucius, on ne fait pas d'homme l'être sans casser des yeux". Une pensée profonde à méditer et qui pourra être développée dans un prochain article.

@La petite Huguette

Confucius, c'était pas le dernier pour mettre l'ambiance! la dernière fois que je l'ai rencontre en troisième mi-temps, il en tenait une grave!

  • loufenec
    18529 points
  • il y a 1 semaine

Hors sujet, quand on sait tous que la finale sera Castres - Montpellier 😉

  • Pianto
    45256 points
  • il y a 1 semaine

oui.

une autre question ?

@Pianto

On peut dire non ?

  • Pianto
    45256 points
  • il y a 1 semaine
@Bib And Dôme

Si tu réponds "non" c'est que tu penses que c'est impossible, si tu penses qu'il y a au moins une chance sur un milliard, la réponse est "oui".

Note bien que si la question avait été "le management de Christophe Urios va-t-il permettre à Bordeaux-Bègles d'être champion?" j'aurais été beaucoup moins affirmatif...

  • oc
    30008 points
  • il y a 1 semaine

Christophe a mal dormi cette nuit , il s'est retourné au moins deux fois sur lui-même .

@oc

j'ai senti les secousses jusqu'ici ! 😉

@Bib And Dôme

je croyais que c'était un tremblement de terre, ton explication me semble plus probable

Stop !

  • duodumat
    26409 points
  • il y a 1 semaine

Tout est dit.
Le seul problème : l'utilisation des media !
Lorsqu'on les utilise ainsi les media sont capable du pire, car jeter l'huile sur le feu c'est leur gamelle, leur raison de vivre.
Urios a joué avec le feu il risque d'en payer les conséquences et l'UBB aussi.

En réponse à votre titre, est-ce que le turboboulard (cher à Ovale masqué) de ses cadres peut-il permettre à l'UBB d'être champion..?

@pascalbulroland

Tout dépend si ça leur donne une forte confiance en eux ou un trop plein de confiance.
Je mettrais quand même une pièce sur le MHR, essentiellement par anti Jallibertisme primaire, mais l'UBB peut être impressionnante quand les joueurs sont dans un bon jour.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News