TOP 14. La métamorphose de Castres : Du jeu ordinaire à un rugby des plus spectaculaires !
Grâce à cette victoire, le CO se place à la cinquième place du classement du Top 14. Crédit photo (Canal +)
Opposé au RCT ce dimanche soir, Castres a remporté la partie après de belles envolées offensives. Cette saison, les Tarnais proposent un jeu de mouvement, et restent candidats au Brennus !

Victoire face à Toulon, et Top 6

C'était la grosse affiche de cette 15ᵉ journée, le CO recevait Toulon, une rencontre qui nous rappelait forcément des finales de Top 14 ! Côte à côte au classement, les deux équipes affichaient la même intention, se consolider une place dans le Top 6 ! 

Alors si on pouvait croire à une rencontre fermée et cadenassée par l'enjeu, nous avions eu tort. D'un côté comme de l'autre, les relances ont été de qualité, et les temps de jeu interminables ! Comme observé plusieurs fois déjà cette saison, Castres est aux antipodes du plan de jeu proposé il y a encore quelques années. 

Face au RCT, les hommes de Davidson ont attaqué les premiers, et après plusieurs tentatives de manquées, l'ancien de la rade, Levan Chilachava, inscrivait le premier essai. Quelques minutes plus tard, après une bonne phase d'occupation, ce fut au tour de Louis Le Brun de tromper la défense toulonnaise, suite à une formidable combinaison en sortie de mêlée. À ce moment-là (23ᵉ minute), à 14-0, nous pensons tous au troisième essai et à un point de bonus offensif en ligne de mire, mais non. 

Malgré les consignes du staff tarnais, le CO préférait s'en remettre à la botte de Lebrun à deux reprises, au lieu d'aller en touche. Ces deux échecs ont alors gardé Toulon dans le match, et les deux équipes se quittaient à 14-3 à la mi-temps. 

Et bingo, au retour des vestiaires, la bande à Mignoni a frappé en premier, par l'intermédiaire de Wainiqolo (14-10). Mais voilà, ce soir-là, Castres était serein et le doute n'avait pas sa place à Pierre-Fabre ! Lebrun règle la mire au pied, 17-10. Ensuite, à plus de vingt minutes de la fin, Levan Chilachava réitère et plante son deuxième essai personnel. Toutefois, il sera annulé quelques minutes plus tard à la vidéo. 

Ce n'était que partie remise, car à la 66ᵉ minute, le Fidjien Raisuqe réalise un magnifique pas de l'oie aux abords de la ligne d'en-but, et inscrit bel et bien l'essai de la victoire. En fin de match, le All Black Fainga'anuku sauve l'honneur et marque entre les poteaux, mais le score ne bougera plus, victoire des locaux 25-17. 

TOP 14. VIDÉO. Pau domine Bordeaux, une stat' folle transforme le match en exploitTOP 14. VIDÉO. Pau domine Bordeaux, une stat' folle transforme le match en exploit

L'équipe la plus spectaculaire du Top 14 ? 

Dire qu'il y a encore deux ou trois saisons, Castres avait la forte réputation de ne proposer qu'un jeu minimaliste, avec des points forts uniquement (ou presque) en conquête. Désormais, les Tarnais peuvent se targuer d'être l'une des équipes plus joueuses du championnat. 

Premièrement, ce qui est impressionnant chez le CO, c'est déjà un pack polyvalent, capable de phase de jeu spécifique au poste comme les rucks ou les mauls, mais également de jouer comme des trois quarts. Évidemment, en tête de peloton, le Fidjien Nakarawa prouve un peu plus chaque week-end que c'est un magicien de ce sport ! Toutefois, il n'est pas le seul à savoir négocier des décalages et aligner une passe sur le pas. 

Le rugueux Staniford est, lui aussi, à même de jouer avec grâce avec la balle ovale. Les deux compères forment d'ailleurs l'un des meilleurs attelages du Top 14, et certainement le plus complémentaire. Ensuite, le plus canadien du Tarn, Tyler Ardon, est un délice à voir jouer, et sait à peu près tout faire sur le pré. Lors du deuxième essai de son équipe, ce dernier négocie un lancement de jeu en première main avec beaucoup de pragmatisme. Il est aussi un gros porteur de ballon. 

Derrière, le CO à des arguments de jeu à chaque poste ! La charnière Arata / Le Brun en a été l'exemple hier soir, mais lorsque Popelin évolue à l'ouverture, rien ne change ! Les centres sont aussi de magnifiques créateurs, à l'instar de Cokagi, de Botitu ou encore du néo-zélandais Goodhue. Aux ailes, Nathanael Hulleu prouve un peu plus chaque week-end qu'il est taillé pour le Top 14. Ses compères fidjiens, Raisuqe et Nakosi sont bien évidemment des armes redoutables, et les premiers à relancer du parking, comme diraient certains. Enfin, Popelin et Dumora sont la touche finale d'une équipe qui crée sans cesse du mouvement ! 

Depuis le début de la saison, la grande force des Castrais est les passes après contact, dit "offloads" ! Dans le sillage d'un Nakarawa maître en la matière, ce geste technique est la principale raison des avancées castraises. D'ailleurs, face au RCT, 13% des passes du CO sont des offloads en première mi-temps, soit 11 unités pour 82 passes au total. 

Le week-end prochain, les hommes de Jérémy Davidson recevront une fois de plus à Pierre-Fabre ! Ils seront opposés à une équipe affaiblie de l'UBB, qui reste sur un échec face à Pau. Ce sera alors l'occasion de s'implanter durablement dans le Top 6 et de faire un grand pas vers la qualification. 

RUGBY. ‘‘Dupont a une sacrée chance’’, une légende de France 7 analyse l’arrivée de Dupont au SVNSRUGBY. ‘‘Dupont a une sacrée chance’’, une légende de France 7 analyse l’arrivée de Dupont au SVNS

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Beaucoup trop de superlatifs dans cet article! En janvier, le CO a aligné une belle série de défaites en top 14 ( je ne dirai rien de la CE ...), le jeu était-il des plus spectaculaires? Dans le match contre l'ASM ?
Cela fait 2 victoires de suite; il serait bon de savoir patienter et de voir sur la durée...

Dernier bémol: le CO ne subit aucun impact du VI nations contrairement à beaucoup d'autres clubs du top14 !

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News