VIDEO. Top 14. En 2011, La Rochelle/Toulouse, c'était vraiment David contre Goliath
Toulouse s'était imposé de justesse sur la pelouse de Marcel-Deflandre.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Il y a un peu plus de 10 ans, La Rochelle et Toulouse connaissaient des spirales diamétralement opposées. Ces derniers par le biais de Nicolas Bézy, s'imposaient à Deflandre dans les dernières minutes.

Nous sommes le 11 février 2011. À cette époque, les deux équipes ne boxent pas dans la même catégorie. Toulouse truste les premières places du classement et bataille pour décrocher un titre de champion de France. De son côté, La Rochelle tout fraîchement promu dans l'élite tente d'assurer son maintien en Top 14. Une autre époque. Car depuis de l'eau a coulé sous les ponts et les deux formations font partie des meilleures sur le Vieux Continent. Retour sur cet affrontement haletant. 

Le match : Bézy crucifie La Rochelle

Nos voilà donc à Deflandre en cette glaciale soirée d'hiver 2011. Les 15 000 supporters rochelais se font entendre et espèrent bien voir leur équipe faire tomber l'ogre toulousain. Un remake de David contre Goliath en somme. Le début de rencontre s'apparente à un duel de buteur entre l'arrière maritime Gregory Goosen et l'ouvreur toulousain Frederic Michalak. Le premier inscrira deux pénalités auxquelles répondra par deux fois le second, d'une pénalité et un drop. Score de parité donc au quart d'heure de jeu. Avant que Toulouse n'inscrive un essai magnifique made in Fidji. Nous jouons la 19e minute. Sur un renversement petit côté dans leur 40 mètres, Rupeni Caucaunibuca adresse une merveille de chistera sur le pas pour Vilimoni Delasau, lequel se défait de plusieurs défenseurs pour s'engouffrer dans la défense rochelaise. Après un numéro de soliste sur son aile, ce dernier sert de nouveau Caucaunibuca. Rup's allonge alors la foulée pour plonger en Terre promise. Mais les locaux ne tarderont pas à réagir. Goosen d'une pénalité ramène son équipe à quatre points avant qu'Heymans d'un drop ne remette les locaux à un essai transformé (9-16). Mais La Rochelle porté par son public, réagit avec un ballon porté victorieux peu avant la demi-heure de jeu conclu par Faasalele. 

Une pénalité de chaque et aux citrons les deux équipes sont dos à dos (19-19). La seconde période sera beaucoup moins fructueuse, Gregory Goosen manquant deux pénalités et Frederic Michalak une. Les Rochelais dominent, une domination cependant stérile. Ce n'est qu'à la 79e minute, sur une ultime pénalité der Nicolas Bézy que Toulouse décrochera un succès sur le gong et punira les locaux. Les Toulousains finiront la saison en trombe, terminant premier de la saison régulière et étant sacrés champion de France en disposant de Montpellier en finale (15-10). De son côté, La Rochelle ne pourra éviter la relégation, avec une treizième place à sept points de Brive douzième et premier non-relégable. 

Les compositions

Peu de joueurs présents lors de cette rencontre sont encore en activité. On remarque entre autres que Romain Sazy faisait déjà partie de l'effectif rochelais puisqu'il était titularisé en troisième ligne, son poste de formation. Rémi Lamerat de son côté était aligné au centre de l'attaque toulousaine et avait même écopé d'un carton jaune peu avant la pause. Tout comme son vis-à-vis, le regretté Seru Rabeni qui avait été contraint de passer 10 minutes ''au frigo''. À la Rochelle, Thomas Combezou aujourd'hui à Castres était positionné à l'aile alors que Piula Faasalele évoluait en seconde ligne sous les couleurs jaunes et noirs, lui champion de France avec Toulouse en 2019. 

La Rochelle
1
Toderasc
2
Pani
3
Leupolu
4
Faasalele
5
Grobler
6
Djebaili
8
Soucaze
7
Sazy
9
Neveu
10
Talès
11
Ninard
12
Roux
13
Rabeni
14
Combezou
15
Goosen
16
Bordoy
17
Bares
18
Jacob
19
Som


20
Dambielle
21
Gaugau
22
Dall'Igna
23
Garcia
Toulouse
1
Human
2
Lacombe
3
Lecouls
4
Maestri
5
Albacete
6
Lamboley
8
Sowerby
7
Nicolas
9
Vergallo
10
Michalak
11
Lakafia
12
Lamerat
13
Caucaunibuca
14
Delasau
15
Heymans
16
Basualdo
17
Poux
18
Millo Chluski
19
Bouilhou


20
Bézy
21
Imperial
22
Picamoles
23
Johnston

Le résumé du match : 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Amusant de se (re)voir passer à la télé plus de 10 ans après 😊

Caucaunibuca et allonger sa foulée dans la même phrase, ne serait-ce pas un oxymore ?
Il a juste fait du Caucaunibuca et il n'existe aucun mot dans la langue française pour définir cela.

  • cahues
    142315 points
  • il y a 3 mois

Une pensée pour Seru Rabeni trop tôt disparu.

Le match était arbitré par P.Gauzère qui prend sa retraite cette saison et autre fait marquant : un sourire de Novès à 1'35 sur la vidéo.

Et pourtant déjà à l'époque on n'alignait pas Jauzion pour leur laisser une chance...

@Team Viscères

Il fut un temps où Lamerat aurait pu devenir le nouveau Jauzion 😒

@Cochondanslemais65

N'abusons pas. Il aurait pu lui succéder, mais personne ne peut devenir Jauzion.

Derniers articles

News
Transferts
News
Transferts
News
Réseaux Sociaux
News
News
Vidéos
Vidéos
News