TOP 14. BARRAGES. Will Skelton vs Many Meafou, choc XXL au milieu des poids-lourds
Will Skelton et ses 140kg vont enfin trouver un adversaire à leur mesure (physique) face à Meafou.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Many Meafou et Will Skelton devraient croiser le fer d'emblée ce samedi, en barrage de Top 14. Un choc de poids-lourds, un vrai, entre deux gabarits monstres.

"La Rochelle est une petite ville. Nous ne sommes pas censés jouer ces matchs-là." Au sortir de la finale européenne remportée par les Maritimes face au Leinster voilà une dizaine de jours, Will Skelton lâchait une phrase qui résonne encore dans le microcosme rugbystique. Mais un téméraire pourrait-il également lui dire que voir des bonhommes qui dépassent allègrement le double-mètre et approchent du quintal et demi s'affronter n'a rien de bien plus "censé" ? Car ce samedi, sur les bords de la Garonne, il est presque effrayant d'évoquer que deux golgoths parmi les golgoths, deux bestiaux, que dis-je, deux titans vont croiser le fer en barrage de Top 14. On a coutume de dire que seules les montagnes ne se rencontrent pas et pourtant ; elles vont bel et bien le faire sur la pelouse d'Ernest-Wallon.

Will Skelton : ‘‘La Rochelle est une petite ville, nous ne sommes pas censés jouer ces match-là’’Will Skelton : ‘‘La Rochelle est une petite ville, nous ne sommes pas censés jouer ces match-là’’Deux copies conformes de 2m03 et 140kg hors taxes, l'une dans le camp rochelais, l'autre dans le camp toulousain. Ce qui les séparent ? Oh, trois fois rien, si ce n'est 6 ans, 19 capes, 1 Rugby Championship, 1 Super Rugby et quelques broutilles comme 3 coupes d'Europe et des championnats d'Angleterre. Pour le reste, ce sont deux véritables copies dotées d'une force brute sans équivalent et très certainement du plus gros gabarit de la scène mondiale, tous championnats professionnels compris. Tous deux sont d'ailleurs nés en Nouvelle-Zélande de parents samoans et ont grandi en Australie, qui leur a ensuite donné leur nationalité. Vous l'aurez imaginé, la principale différence entre Emmanuel Meafou et Will Skelton n'est donc pas palpable, mais se situe plutôt au niveau de l'expérience. Le Toulousain ayant montré ses limites actuelles il y a peu, en demie de coupe d'Europe face à la machine si bien huilée du Leinster. Quand le Rochelais, lui, ferait aujourd'hui figure de favori pour le titre de meilleur numéro 5 de la planète.

Will Skelton, portrait d’un colosse devenu indispensable au Stade RochelaisWill Skelton, portrait d’un colosse devenu indispensable au Stade RochelaisEn clair, l'aîné est simplement un produit fini, chose que n'est pas - encore - celui que l'on croirait être son petit frère australien. Même si Meafou, pas encore 24 ans, est très certainement meilleur que ne l'était Skelton au même âge. Il lui reste beaucoup de travail dans ses déplacements, bien sûr, dans la gestion de ses efforts, aussi, et de sa discipline. Mais son potentiel reste gigantesque, ses charges frontales et ses plaquages désintégrants ô combien précieux lorsque son équipe peine à avancer. Demandez plutôt aux côtes de ce pauvre Conor Murray.

Sa marge de progression ? C'est justement en cela qu'affronter le cador dans son profil sera une superbe opportunité pour lui afin de se jauger, face à la preuve vivante qu'un garçon avec un tel physique peut devenir un joueur complet, juste et capable de répéter les efforts pendant 80 minutes. Tout en gardant sa force de pénétration. Et c'est aussi en cela que le choc des titans promet de faire des étincelles, eux qui ne se sont jamais affrontés directement (en tant que titulaires) dans la cage. Alors sur un match, qui du maître ou de l'élève aux dents longues l'emportera ? Qui du Wallaby ou de celui qui rêve des Bleus prendra l'ascendant sur l'autre ? Beaucoup ont certainement leur idée sur la question. Mais dans ce cas échéant, celui qui parviendra à ne pas trop en faire aura certainement un pied d'avance sur l'autre. Qui peut correspondre à beaucoup, lorsque l'on chausse du 56...

Le rêve bleu de l'Australien du Stade Toulousain Emmanuel MeafouLe rêve bleu de l'Australien du Stade Toulousain Emmanuel Meafou

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Dupont9A
    11235 points
  • il y a 3 semaines

Avantage Skelton mais des fois on sait jamais le scenario du match n'est jamais écrit d'avance

Il y a de quoi faire oublier Merle, l'homme et demi !
Sur que Skelton est plus complet que Méafou actuellement. Mais quand tu vois les progrès de Méafou en 1 an, titulaire véritable que depuis cette saison, là où il n'était utilisé que comme impact player avant, il a beaucoup progressé dans le replacement justement, en attaque où il touche beaucoup de ballons et en défense où il gratte, et plaque comme ses confrères de 2 ème ligne...

@Jacques-Tati-en-EDF

Si cette progression se répète l'année prochaine, il est clairement dans le groupe pour le tournoi 2024.

@Fidjien sous prozac

Il semble qu'en EDF on ait clairement fait le choix d'un 4 très mobile ganre Woki ou Flament. En 5 ça se jouera entre Willemse, Tao ou lui en fonction de leur évolution et forme. C'est clair. Méafou a compris que pour être au niveau il lui faut progresser dans certains domaines.

@Jacques-Tati-en-EDF

Willemse aura 31 ans à l'issue de la CdM 2023, Taofifenua 33 ans.
Ça paraît improbable de repartir sur un cycle de 4 ans avec ces deux là.

Il faudra au moins un nouveau.

@Fidjien sous prozac

Ok, pour 2024... J'avais mal lu !! Certainement pour Méafou surtout s'il continue de progresser.

  • Melano46
    4510 points
  • il y a 4 semaines

Skelton est très au dessus de Meafou pour le moment. Skelton est capable de tenir 80' sans problème là où Meafou est cuit avant la 50ème. Et puis techniquement, il n'y a pas photo. Pour le moment ... car Meafou a indubitablement une belle marge de progression.
Avantage La Rochelle samedi.

@Melano46

Meafou c’est Skelton avant les saracens. C’est un dire un gros potentiel mais pas forcément la compréhension que pour être un joueur complet et athlétique, ça se joue sur mais surtout en dehors du terrain et de la salle de muscu.

Pfff j’en prends un pour taper sur l’autre.

@Yellowblack

Ça mériterait un ralenti pour observer l’impact! En tout cas les aussies ont 2 beaux bébé en 5.

@Yellowblack

Je prends R.Taofifénua pour taper sur les deux !

@Jacques-Tati-en-EDF

Je retrouve ici des anciens d’un autre site cool

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
Transferts