Top 14. Annoncé en partance de Clermont, mais où pourrait bien évoluer la légende Morgan Parra ?
Morgan Parra et Clermont, la fin d'une sacrée aventure ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Bourgoin, Paris, l'UBB... Entre suppositions réelles et décalé, découvrez où est-ce que Parra pourrait bien continuer sa carrière, en guise d'ultime défi.

Vous souvenez de l'époque où François Trinh-Duc et Morgan Parra étaient les (seuls) golden boys du rugby français ? Ça remonte, hein ! À deux époques différentes bien sûr pour le rugby français, rien à voir avec la multitude de cracks aux gueules d'ange que l'on connaît aujourd'hui, entre les Dupont, Ntamack, Jalibert, Jaminet et on en passe... Pourtant, aujourd'hui largement trentenaires, ceux qui formaient la charnière des Bleus lors du dernier Grand Chelem tricolore - en 2010 - ont tout de même effectué une sacrée carrière, bien qu'on jurerait qu'elle aurait pu être plus grande sans les blessures, les coups de mou et les coups de gueule. À ce propos, à l'aube de leur retraite, FTD s'est lui offert un dernier tour de piste du côté de l'UBB, quand "le Merdeux" pourrait bien lui aussi décider de se lancer un ultime défi, loin de Marcel-Michelin...

Top 14 - Avec 42 coups de pieds réussis d'affilée, Morgan Parra fait tomber un record vieux de 12 ans !Top 14 - Avec 42 coups de pieds réussis d'affilée, Morgan Parra fait tomber un record vieux de 12 ans !

En effet, l'emblématique demi de mêlée emblématique auvergnat pourrait quitter Clermont dès l'été prochain. Morgan Parra touche le plus gros salaire de l'ASM et, en fin de contrat en juin, il n'aurait toujours pas trouvé d'accord pour prolonger chez les Jaunes et Bleus. D'après RMC Sport, son CV circulerait actuellement du côté de Jean-Bouin, même si rien ne dit que les dirigeants parisiens soient intéressés par un garçon qui fêtera bientôt ses 33 ans. N'empêche que si l'homme aux plus de 2000 points avec Clermont quittait le club, ce serait une énorme onde de choc pour les Jaunards. Arrivé dans le 63 en 2009, Parra représente aussi quelque part l'âme historique de l'ASM. Et c'est pour tout ce qu'il symbolise, donc, que l'on a réfléchi aux clubs qui seraient susceptibles d'accueillir "la Ronce", comme on l'appelle. Attention, sérieux comme second degré sont de rigueur. 

Le Stade Français

Si comme évoqué ci-dessus, personne ne peut aujourd'hui affirmer que le club de la capitale soit intéressé par le profil de Parra, son CV, lui, circule bien sur le bureau des dirigeants parisiens. Aujourd'hui, le Stade Français se cherche des leaders et surtout un "papa" capable d'encadrer sa ligne de 3/4, et notamment sa charnière, relativement jeune entre les Segonds (24 ans), Barré (19 ans), Coville (23 ans) ou Hall (25 ans). En ce sens, ils sont peu, en France, à pouvoir offrir les mêmes garanties de leadership et d'expérience que le demi de mêlée aux 71 sélections. Reste, au-delà de l'âge, l'aspect financier. On sait que Parra (qui touchait près de 700 000 euros en Auvergne) a des prétentions salariales toujours importantes. Et après les nombreux échecs sur lesquels avaient pourtant tablé des centaines de milliers d'euros les dirigeants du club de la Porte d'Auteuil, pas sûr que ceux-ci soient prêt à retenter l'expérience... À moins que l'agent du joueur et lui-même ne sachent trouver les bons mots. Ceux qui permettraient aussi au Merdeux de se rapprocher de sa famille (essentiellement basée en Moselle), ainsi que de celle de sa compagne...

Le CS Bourgoin-Jallieu

Et si Parra revenait finalement au bercail, au sein du club qui l'a révélé ? L'histoire serait magnifique, histoire de boucler la boucle en beauté. En Isère, 13 ans après l'avoir quittée, le double champion de France retrouverait Pascal Papé, qu'il a longtemps cotôyé avec les Bleus et rejoindrait surtout l'autre demi de mêlée le plus rapide de l'histoire de France, à savoir Sébastien Tillous-Borde. Les deux hommes ont en effet repris les rênes des Ciels et Grenats à l'intersaison, l'ancien deuxième ligne étant désormais le directeur sportif et son compère le manager du CSBJ. L'arrivée de Parra à la mêlée n'aurait alors pas d'égal pour guider le CSBJ vers sa mission ProD2, objectif affiché du club d’ici à 2 ans. Et puis deux dynamiteurs côte à côte (Parra et Tillous-Borde) en Nationale, cela aurait une sacrée gueule, non ?

Les Crusaders

Les NZ sont beaux, les NZ sont grands, les NZ sont forts, mais les NZ connaissent-ils bien l'histoire de France ? Pas certain... En ce sens, leur ramener "le Petit Napoléon" sur l'archipel maori pourrait les y aider un peu, et Parra être l'ambassadeur de cette conquête vers le pays de ceux qui possèdent "la plus belle marque du monde" : les All Blacks. Les conquêtes, les défis, l'enfant de Metz a toujours aimé ça. Et même si certains argueront sûrement que le profil du Clermontois ferait tâche au milieu de l'attaque de feu des Crusaders, celui-ci apporterait toute sa rigueur et sa science du "savoir gagner, même moche" aux quintuples champions en titre du Super Rugby. Tout en nous livrant quelques secrets sur la réussite insolente des Néo-Zélandais... Après tout, que celui qui n'a jamais rêvé d'une charnière Parra - Mo'unga nous jette la première pierre ! 

Super Rugby. VIDÉO. Mo'unga fait le show et les Crusaders s'adjugent le choc face aux Blues (27 à 43)Super Rugby. VIDÉO. Mo'unga fait le show et les Crusaders s'adjugent le choc face aux Blues (27 à 43)

L'USAP

Parra - Lopez, Lopez - Parra, c'est comme Batman et Robin ou Maëva Ghennam et les extensions, l'un ne va pas sans l'autre. En juin 2022 l'ASM tourne une importante page de son histoire et Camille Lopez s'en va du côté de l'USAP pour qu'Aimé-Giral ait quand même droit à un magicien malgré le départ du prodige Melvyn Jaminet. De fait, son compère de la charnière clermontoise le suit du côté de la cité catalane, pas besoin d'en savoir plus. Avec ces deux-là, 33 ans au moment de leur signature, Perpignan ne préparera évidemment pas l'avenir. Mais comme tout promu, l'essentiel est bien souvent plus à la survie à l'instant T, plutôt qu'à la construction sur le long terme. Et en ce sens, quel illuminé pourrait bien affirmer qu'une charnière Deghmache - Tedder serait plus efficace que Parra et Lopez pour aider le club à se maintenir en Top 14 une deuxième année consécutive ? Pour les photos torse nu à Cannet en revanche, on repassera. 

L'UBB

Enfin, à nouveau un peu de sérieux pour clôturer tout ça. Selon nous, Bordeaux serait la destination idéale pour Parra histoire de se lancer un dernier défi, sur 2 saisons peut-être. Entre un Jules Gimbert très peu utilisé (et actuellement blessé au genou) et un Yann Lesgourgues qui ne semble plus vraiment satisfaire Christophe Urios, l'on se dit que le Clermontois serait le candidat idéal pour faire ménage à deux avec Maxime Lucu et amener une expérience considérable à l'UBB. Il faut en effet savoir que l'équipe girondine est l'une des plus jeunes du Top 14 - avec 25,3 ans de moyenne d'âge - et ne dirait probablement pas non à un garçon possédant la bouteille de Parra pour verrouiller ses fins de match et asseoir ses ambitions de titre. On l'a vu la saison passée, outre les aléas, c'est probablement le manque de vécu à ce niveau-là qui empêcha les Bordelais de l'emporter en demi-finale du championnat face au Stade Toulousain. D'autant qu'il retrouverait en Gironde l'un de ceux avec qui il fut champion de France en 2017, Rémi Lamerat, tout en ayant peut-être dans un coin de la tête l'idée de faire prolonger d'un an François Trinh-Duc... Vous vous souvenez de ceux qui furent autrefois les golden boys du rugby français ?

nc

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Morgan n'a plus rien à prouver en France. Et selon la liste proposée dans l'article, je choisirais à sa place l'exotisme et le défi des Crusaders, sans hésiter!

vous aviez pas dit Pau pour Lopez?

À Bourgoin Jallieu, génial, sauf qu'ils vont mettre l'abonnement à 2000 euros pour pouvoir le payer. 🤣🤣

À Laragnasse et nulle part ailleurs !

Il va remplacer Kockott à Castres !!!

Faire passer Parra pour un joueur "qui fait gagner moche" fallait oser... Sinon le Puy de Dôme c'est 63!!!Bref un nouvel article du Nistère...

  • RNP
    5758 points
  • il y a 3 semaines
@beberarverne

J'allais le dire "Arrivé dans le 69" ... ils vous en veulent au Nistère ou quoi 😉

@RNP

Ben non, Clermont dans le 69, c’est comme Castres dans l’Aveyron, c’est juste une blague…

  • RNP
    5758 points
  • il y a 3 semaines
@RCDcenter

Va falloir faire une carte de France révisitée pour qu'on s'y retrouve 😉

@RNP

Sur, avec l’agglomération de communes Biarritz-Lille

  • RNP
    5758 points
  • il y a 3 semaines
@RCDcenter

C'est vrai que c'est sympa, à la sortie du stade, tu t'achètes une petite flamiche au Maroilles et tu peux aller la manger sur la plage 😉

@RCDcenter

On a bien le Paris Dakar en Amérique latine, alors Clermont dans le 69, ce n’est pas si grave…

@RNP

Oh non je ne pense pas... c'est juste que le stagiaire n'est pas bon cette année !

  • RNP
    5758 points
  • il y a 3 semaines
@beberarverne

Ou alors un auvergnat s'est tiré avec la copine du stagiaire cqfd

@beberarverne

Le soucis en lisant le bynistruc, est qu’on a l’impression qu’il n’y a que des stagiaires ...

  • RNP
    5758 points
  • il y a 3 semaines
@Sent Junian

En même temps, c'est surtout pour les kon.neries entre amateurs qu'on lit le truc 😉

  • Pukeboy
    8603 points
  • il y a 3 semaines

Clermont dans le 69? Ou avez vous des infos sur un départ à Lyon que vous ne voudriez pas dévoiler?

  • Manu
    14599 points
  • il y a 3 semaines

à Toulouse pour remplacer Balès qui s'est offert aux Crusaders, mais le club de Bozolles-sur-Ginette veut, quoiqu'il en coûte, recruter le double champion France/Europe.

  • Timmaman
    17523 points
  • il y a 3 semaines
@Manu

C'est quoi le but de ta croisade contre Balès? Tu en parles systématiquement !
Oui ce n'est pas Dupont, mais il reste un 9 correct de Top 14 !

  • RNP
    5758 points
  • il y a 3 semaines
@Timmaman

On a perdu Bubulle (copyright Ovale Masqué), faut bien qu'on se trouve une nouvelle mascotte 😉

  • Manu
    14599 points
  • il y a 3 semaines
@Timmaman

Je l'adore. Dès sa première année à Toulouse, le club fait le doublé. C'est tout sauf une coïncidence.

@Manu

C'est un peu notre Rado à nous, sauf que ce n'est pas un gros con de raciste.

  • Manu
    14599 points
  • il y a 3 semaines
@Team Viscères

Faux, je l'ai entendu dire chez Tonton, place St-Pierre, qu'il allait brûler ou plutôt mettre le feu chez les basques.
Il a aussi dit que tanga n'avait rien dans le slip.

Parra ? Mais à Pau bien sûr !!!!

@Amis à Laporte

Sans ironie, ce serait quelque chose de voir Parra en vert et blanc. Mais Le Bail vient de prolonger. Daubagna c'est l'enfant du pays et je le vois mal partir de si tôt. Et enfin Alexis Levron vient tout juste d'arriver de Bretagne. Vaut mieux ironiser en fait.

  • jojo7
    4589 points
  • il y a 3 semaines
@Amis à Laporte

Vous souhaitez la perte des palois !

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
News