Top 14 - 37 pénalités sifflées lors de la Rochelle vs Toulon, c'est moche
Festival de coups de pied entre La Rochelle et Toulon en Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le match de Top 14 entre La Rochelle et Toulon a été le théâtre d'un nombre de pénalités important. Pas simple de s'adapter aux nouvelles règles.
37
Ce serait, selon le Midi Olympique, le nombre de fautes sifflées par Romain Poite lors du match de Top 14 entre le Stade Rochelais et Toulon samedi. A raison de 19 pour les locaux et 18 pour les visiteurs. Autant dire que le match a été extrêmement hâché. Une purge pour les spectateurs comme pour ceux qui étaient devant leur télé.

Coronavirus - World Rugby valide 10 modifications temporaires des règlesCoronavirus - World Rugby valide 10 modifications temporaires des règlesAlors la faute à qui ? A quoi ? On peut mettre ça sur le dos du trop plein d'envie, du manque de repères de joueurs qui n'ont pas pu jouer pendant des mois, et qui n'ont pu bénéficier d'une préparation optimale en raison du coronavirus. Des joueurs qui doivent s'adapter à de nouvelles règles dans les rucks et autour. Vainqueur, le 3e ligne Grégory Alldritt estime  via L'Equipe qu'il va falloir un certain temps d'adaptation à tout le monde. "Ce sont des règles qui ne favorisent pas le jeu, elles favorisent la défense plutôt que l'attaque." Il les considère même comme "assez compliquées". Seuls le travail et le temps leur permettront de faire progressivement baisser les erreurs et donc les coups de sifflet. "À nous de voir comment on peut travailler là-dessus, d'essayer de faire des matches où on peut enchaîner plus de deux temps de jeu."

Côté toulonnais, le boss Patrice Collazo analyse via le Midol : "Avec ces nouvelles règles, on ne peut pas jouer de chez nous. Si on le fait, on s'expose." Le RCT comme le Stade Rochelais ont donc évité les relances de 80m. "Parce que l'arbitre favorise la défense donc autant éloigner le danger." Toulon a joué au pied mais n'a pas été assez bon dessous. Les hommes de Collazo ont été indisciplinés et punis face aux perches. Que les supporters se rassurent, il a également fallu un temps d'adaptation aux nations du sud cet été.Samedi rugby, bonne nuit les petits ?Samedi rugby, bonne nuit les petits ?En juin dernier il y avait eu 58 pénalités sifflées lors de la première journée du du Super Rugby Aotearoa où seulement deux matchs ont été joués. Dont 40 fautes dans la zone de plaquage et 12 concernant la ligne de hors-jeu. Progressivement, les joueurs et les arbitres se sont mis au diapason. On était passé à 49 lors de la deuxième journée. Le spectacle avait peu à peu repris le dessus.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jak3192
    57545 points
  • il y a 1 semaine

58 pénalités sifflées sur 2 matches à la 1ere journée
49 sifflées à la 2eme ... sur combien de matches ? toujours 2 ?

Si tel est le cas, ça baisse...
mais ça baisse comme les bisous grace à vilain COVID: de loin 😷

Enfin, je trouve

  • cahues
    121545 points
  • il y a 1 semaine

Pour assimiler toutes ces règles (anciennes et nouvelles) les arbitres et joueurs devront faire preuve de patience.Vu les sanctions il sera particulièrement appréciable et capital de posséder un buteur talentueux dans l'équipe.

Il faut faire la juste part des choses, sur ce match il y avait les "fautes COVID" et les autres...
Vous vous focalisez sur un ensemble au lieu de le décortiquer !
Vous seriez capable , avec un temps d'inactivité de compétition à jouer comme ci de rien n'était ???

Après 6 mois sans jouer ( je ne parle pas des matchs amicaux ) , je ne suis pas surpris par tous les déchets de jeu et ces matchs si triste...
Les conditions d'entrainement vis à vis du coronavirus n'ont pas aidé non plus...
Espérons de plus belles rencontres le week-end prochain...
Ne boudons pas le plaisir de revoir du rugby dans notre pays...ça manquait !

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News