RUGBY. TOP 14. Toulouse peut-il continuer longtemps sans un vrai 5 ?
Arnold et Flament pourraient bien être alignés ensemble à plusieurs reprises cette saison.
Dimanche soir, Ugo Mola a aligné une deuxième ligne plutôt mobile, avec l'association Brennan-Arnold. Un choix tactique sûrement, puisque Meafou, lui, était sur le banc.

Ce week-end, sur la pelouse de l'UBB, le Stade Toulousain s'est imposé de justesse face aux Girondins, grâce notamment à l'entrée de son banc. Car ne nous y méprenons pas, en première période, les ouailles de Mola ont souffert face à des Bordelais plus incisifs. Empruntés dans le jeu, et dominés dans la plupart des collisions pendant une grande partie de la rencontre, les Stadistes ont néanmoins profité des entrées de Mauvaka, Retière, Jaminet ou encore Meafou pour faire la différence. En parlant de ce dernier, certains observateurs ont été surpris de voir le jeune deuxième ligne débuter sur le banc. D'autant qu'avec les départs de Rory Arnold et de Tekori à l'intersaison, l'on s'attendait à voir Meafou porter le numéro 5 face à l'UBB, lui qui est actuellement le seul vrai spécialiste du poste dans l'effectif toulousain. En effet, plus dense que le numéro 4 (qui se veut plus mobile), le 5 est le véritable moteur de la mêlée. Il faut donc un joueur très costaud, à l'image d'un Paul Willemse, ou encore d'un Will Skelton. Or, mise à part Meafou, Toulouse ne possède pas d'autres joueurs de ce registre dans son groupe. Bien sûr, Richie Arnold peut tout à fait endosser ce rôle (lui qui fait tout de même 127 kg pour 2 mètres 08), mais son profil se veut plus hybride. L'on a d'ailleurs longtemps pensé que le club de la Ville Rose allait recruter à ce poste, celui-ci ayant perdu deux éléments en seconde ligne. mais pour l'heure, rien ne semble indiquer une possible arrivée...

TOP 14. Jalibert marabouté, Ntamack, Tambwe, ce UBB/Toulouse a enflammé TwitterTOP 14. Jalibert marabouté, Ntamack, Tambwe, ce UBB/Toulouse a enflammé TwitterUn choix tactique ?

À l'heure où nous écrivons ces mots, il n'y a que 4 vrais deuxièmes lignes dans l'effectif du Stade Toulousain : Flament et Brennan (qui ont clairement un profil de 4), Richie Arnold (capable de jouer 4 et 5), et Meafou (un pur 5). Autrement dit, la profondeur de banc à ce poste est très limitée, d'autant que Flament risque d'être régulièrement appelé avec le XV de France. Néanmoins, la polyvalence de certains joueurs pourrait combler ce manque : l'on pense au Sud-Africain Elstadt, ou encore au jeune Yannick Youyoutte. Problème, ces deux joueurs sont pour l'instant indisponibles, l'un étant avec les Springboks, l'autre étant blessé. En cas de pépins, Ugo Mola pourrait donc faire appel à de jeunes espoirs, comme par exemple Clément Vergé. Mais malgré tout, aucun ne peut véritablement dépanner au poste de numéro 5. Alors, vraie erreur du staff toulousain, ou choix tactique ? Car en alignant un numéro 5 un peu moins dense, Ugo Mola donne à son pack une mobilité supplémentaire, afin de pouvoir jouer davantage un jeu de mouvement. D'autant qu'avec des joueurs comme Cros, Jelonch ou Tolofua, la troisième ligne de Toulouse est loin d'être frêle. N'avoir que Meafou en véritable 5 serait donc un choix, tout comme le fait de le faire commencer sur le banc sur certaines rencontres. De plus, une nouvelle règle (ou plutôt une nouvelle directive) pourrait avantager cette stratégie : désormais, les talonneurs doivent mettre un pied en avant, afin de stabiliser la mêlée. Mais au-delà de tenir davantage l'édifice, cette règle va également réduire l'impact des premières lignes. De ce fait, le rôle du numéro 5, bien que toujours très important, va certainement être quelque peu réduit...

Top 14. Contre Lyon, le Stade Toulousain alignera la plus grande deuxième ligne de l’histoireTop 14. Contre Lyon, le Stade Toulousain alignera la plus grande deuxième ligne de l’histoireNéanmoins, et même si cette règle pourrait diminuer le rôle du 5 dans une équipe, aligner deux deuxièmes lignes mobiles risquent d'avoir son lot de points négatifs. Le principal étant une perte évidente de puissance, dans un rugby de plus en plus frontal. Par ailleurs, le pack toulousain a été mis à mal ce dimanche face à l'UBB, et la puissance de Meafou n'a pas été de trop pour les coéquipiers d'Antoine Dupont. À voir donc comment va se dérouler la saison de Toulouse, et si le club va se décider à engager un autre joueur à ce poste, qui reste très peu fourni pour le nombre de matchs à jouer...

TOP 14. TRANSFERT. Coleman, Orie... Quel pourrait être le numéro 5 idéal recherché par Toulouse ?TOP 14. TRANSFERT. Coleman, Orie... Quel pourrait être le numéro 5 idéal recherché par Toulouse ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

En fait le choix devient bizarre quand on voit Toulouse prendre Jaminet et Campuozo en 15. Pour moi il y a un arrière de trop et un deuxième ligne de moins. Nous verrons si Mola a fait le bon choix, je l'espère pour lui, mais effectivement en cas de blessure/absence, ça risque d'être difficile.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
News
News
News