RUGBY. Top 14. Nouvelle organisation à l'ASM avec Aurélien Rougerie et Didier Retière
Aurélien Rougerie est le nouveau team manager de l'ASM.
Jean-Michel Guillon, le président de l’ASM Clermont Auvergne a dévoilé ce jeudi matin les nouveaux rôles d'Aurélien Rougerie et Didier Retière.

Du nouveau à l'ASM. Ce jeudi, le président de Clermont Jean-Michel Guillon a annoncé que le directeur technique national de la Fédération Française de Rugby, Didier Retière, allait occuper le poste de directeur du développement sportif. Et ce, "en liaison directe avec le président auvergnat, comme l'indique le communiqué officiel. Il sera un élément clé de la restructuration du club dans son organisation sportive." Aux côtés de Jono Gibbes, il devra également gérer le recrutement du club et travaillera aussi de concert avec le centre de formation. Des missions qui doivent servir à pérenniser le club. "Il sera un appui sûr et bénéficie d’une expérience et d’une reconnaissance dans le milieu qui seront de précieux avantages pour le club dans les missions qui lui seront confiées", a commenté Jean-Michel Guillon. Lequel a aussi annoncé qu'Aurélien Rougerie était désormais Team Manager. "Le retour d’Aurélien Rougerie dans une mission plus proche du collectif est aussi une nouvelle opportunité pour le club de bénéficier de son leadership de manière plus concrète et quotidienne." Il sera en charge de l’organisation et du management du quotidien des joueurs. Cette nouvelle organisation condamne Neil McIlroy, arrivé au club en 2003, après 19 années de bons et loyaux services. Ce dernier ne fait plus partie des plans du club comme il l'a confié à La Montagne. "Quand je vois les départs qui ont eu lieu ou qui vont avoir lieu, je me dis aussi que c’est sans doute le bon moment pour moi de partir." L'Écossais ne compte pas rentrer en Écosse pour autant car sa vie est en France désormais.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'avoue être toujours un peu dubitatif à la lecture de la constitution de staffs pléthoriques fussent ils constitués de mecs au parcours presque sans tache. Il s'agit d'avoir des contours de missions bien définis pour que la parole ne se dilue pas, pour que l'action des uns soit parfaitement en symbiose avec l'action des autres. C'est une tendance lourde de multiplier les compétences (mais aussi les noms !) qui semble se dessiner depuis qqs années. J'imagine que les clubs y trouvent leur compte. C'est en tout cas ce que je souhaite pour ASM. Après, je me dis que si par "mauvais alignement des planètes", les choses ne voulaient pas fonctionner, vient parfois le moment épique où on s'interroge sur : " Qui est responsable de quoi ?"...

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
Vidéos
News
News
News