RUGBY. Top 14. Enzo Benmegal (Racing 92) pas encore 20 ans déjà impressionnant
Top 14. Enzo Benmegal (Racing 92) a été précieux lors de la victoire sur Castres.
Le jeune ailier Enzo Benmegal a brillé lors de la victoire du Racing 92 sur Castres en Top 14. Sa fougue et ses qualités athlétiques ont marqué les esprits.

RUGBY. Le meilleur ailier du TOP 14 peut-il venir de Géorgie ?RUGBY. Le meilleur ailier du TOP 14 peut-il venir de Géorgie ?Lors de la première journée de Top 14, plusieurs jeunes joueurs ont fait parler la poudre. Du côté de Lyon, Davit Niniashvili a été particulièrement en vue face à Brive. Quelques heures plus tard, sur la pelouse ultra-rapide de l'Arena, Enzo Benmegal, pas encore 20 ans, participait à la victoire du Racing 92 face à Castres. "Il nous a sortis du pétrin", n'hésitait pas à dire le vétéran Henry Chavancy à l'issue du match. Menés 18 à 19 en fin de partie, c'est lui qui a dynamité la partie et permis aux siens de marquer par l'intermédiaire d'Olivier Klemenczak. À la retombée du ballon sous une grosse chandelle de Dumora, l'ailier a pris le meilleur sur Zeghdar et Combezou grâce à ses appuis et à sa vitesse. Malgré son jeune âge, il a montré qu'il pouvait être décisif pour son équipe. "Il a une incroyable capacité d'accélération, il sait jouer au rugby", analysait Laurent Travers en conférence de presse via L'Equipe. Il terminera la rencontre avec plus de 90 mètres parcourus au compteur.


Le Racing 92 a-t-il déjà trouvé le remplaçant de Teddy Thomas ? S'il est sans doute encore un peu tôt pour le dire, sa prestation pleine de fougue n'est pas passée inaperçue. C'est lui qui a permis à la formation francilienne d'inscrire son premier essai par Ibrahim Diallo. Il aurait d'ailleurs très bien pu y aller tout seul et s'offrir son premier essai en championnat diront certains. Mais lui a préféré la jouer collectif. "Il m'a dit que s'il n'avait pas fait la passe, il n'aurait certainement plus joué de la saison", a raconté le Tricolore. Il devrait à n'en pas douter avoir d'autres occasions de briller en tant que titulaire ou bien en sortie de banc. "A son âge, quand il y a une opportunité, il le sait, il faut la saisir parce que des opportunités, il n'en aura pas trois. Il faut franchir un cap et rééditer. Lui n'a pas été frileux." À lui de faire ce qu'il faut pour s'installer dans la durée. Samedi, le jeune Espoir jouait seulement son deuxième match avec les pros. L'an passé, celui qui a été formé à l'Union Rugby Centre 78 avait connu sa première titularisation face à l'USAP et joué une heure lors d'une défaite 30 à 13. Mais c'est un joueur sur lequel le Racing 92 compte à l'avenir. Mais pas que.

Aligné avec la formation francilienne lors du Super Sevens l'an passé et cette saison, il fait partie des jeunes éléments qu'on pourrait potentiellement voir sous le maillot tricolore dans les années à venir. Cet hiver, il avait été retenu par le staff de France U20 en vue du Tournoi des 6 nations puis il avait été convoqué avec France U20 Développement en vue d'une tournée en Irlande en avril. S'il n'a pas encore joué dans les catégories de jeunes, il est suivi de près par les différents staffs. Et pas qu'à XV puisque France 7 l'a aussi déjà appelé pour préparer des tournois. Il faut dire qu'avec de tels appuis et une pointe de vitesse annoncée à 38 km/h, il dispose de toutes les qualités pour faire des ravages au Seven, tout comme son frère, Alix, aligné avec Monaco 7s et ancien espoir du Racing 92. Ce ne serait pas la première fois qu'un joueur du Racing 92 fait le bonheur de France 7. Cette discipline pourrait d'ailleurs très bien lui servir de tremplin pour développer ses qualités et son sens du jeu avant de faire son retour à XV. Reste à savoir si le club ciel et blanc pourra se passer de ses services, surtout s'il continue à punir les défenses.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ébouriffant, le garçon !

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News