RUGBY. TOP 14. Embouteillage à la charnière pour l'ASM, est-ce qu'Urdapilleta enverra Plisson et Belleau en tribunes ?
Qui d'Urdapilleta, de Belleau ou de Plisson s'imposera à Clermont la saison prochaine ? Crédit Photo : screenshot (Canal +)
Cette année, l'ASM a connu l'une des pires saisons de ces derniers temps, encombré de blessures et de contre-performances. Urios a donc fait le choix de ramener une ancienne connaissance.

7 joueurs pour 2 places seulement !

Si Clermont n'a pas assuré l'essentiel cette année, les dirigeants et le staff auvergnat semblent préparer au mieux la saison prochaine ! Le club est l'un des plus actifs sur le marché des transferts, avec pas moins de 11 arrivées enregistrées ! De plus, des départs importants tels que celui de Penaud, d'Iturria ou encore de Cancoriet ont libéré de la masse salariale. De ce fait, un recrutement précis et de qualité a été effectué, et la récente signature d'un joueur pose quelques interrogations. En effet, comment Benjamin Urdapilleta va réussir à s'adapter, à 37 ans, dans un effectif déjà bien fourni ? Le numéro 10 argentin a décidé de relever un ultime défi, et de rejoindre Urios, son mentor. À ses côtés, Jules Plisson et Anthony Belleau seront toujours en place, et batailleront pour une place sur la feuille de match. À noter également que le jeune et prometteur Gabin Michet, qui était en prêt à Nevers, revient en Auvergne afin de grappiller du temps de jeu. Au niveau des demi de mêlée, Enzo Sanga remplace Kevin Villard qui part en prêt du côté de Mont-de-Marsan. Le titulaire en puissance, Baptiste Jauneaud, semble avoir relégué Sébastien Bezy sur le banc des remplaçants, et ce dernier devrait faire office de doublure pour la saison prochaine. 

Urios connaît bien Urdapilleta !

Comment se fait-il qu'avec déjà deux anciens ouvreurs du XV de France, Urdapilleta et la direction de Clermont se soient mis d'accord ? Eh bien, sans aucun doute que Christophe Urios a joué un rôle majeur dans cette transaction ! Le stratège auvergnat connaît bien le bonhomme. Malgré ses 37 bougies au compteur, et une perte de vitesse dans le Tarn, Urdapilleta reste un animateur et buteur hors pair. De plus, le joueur du CO a signé pour une unique saison (avec une option d'une supplémentaire), ce qui laisse imaginer que la saison prochaine représente son dernier défi, dans une carrière déjà bien remplie. Ensemble, les deux hommes ont partagé 7 saisons, et ont trouvé du succès dans chaque club ! À Oyonnax, le binôme a remporté le titre de champion de France de Pro D2 en 2013, puis ils ont soulevé le bouclier de Brennus en 2018 avec Castres ! L'histoire serait plus que belle si les deux hommes parvenaient à gagner un nouveau titre en Auvergne. 

RUGBY. Les arbitres pour la Coupe du monde connus : seulement 2 Tricolores, première historique pour Joy NevilleRUGBY. Les arbitres pour la Coupe du monde connus : seulement 2 Tricolores, première historique pour Joy Neville

Belleau et Plisson auront leur mot à dire 

Bien que les deux ouvreurs de Clermont n'aient pas réalisé la meilleure saison de leur carrière, ils restent de très bons joueurs, avec de l'expérience. De plus, ces deux-là ont partagé le poste tout au long de l'année. Belleau passant cependant devant la hiérarchie. Ce dernier a réalisé 19 titularisations pour 30 matchs, contre 11 pour 27 rencontres jouées pour Plisson. Interrogé par le Midi Olympique au sujet de sa saison, et de ses ambitions pour le prochain exercice, Anthony Belleau s'est livré avec franchise : "À titre personnel, c’était une, (il hésite), longue saison. J’aurais préféré qu’on performe plus, moi le premier, mais je garde des ambitions très élevées. Je travaille dur pour que les voyants soient au vert." Puis, au moment d'évoquer la venue d'Urdapilleta, le ton de l'ancien Toulonnais devient plus solennel, et témoigne d'une grande motivation : "Je vais dire la phrase bateau : « La concurrence doit nous tirer vers le haut », mais c’est clairement un coup de pied aux fesses. Je dois me retrousser les manches, continuer à travailler, et montrer au coach qu’il s’est trompé." Reste plus qu'à savoir qui de ces trois ouvreurs de métier portera le maillot de titulaire la saison prochaine !

RUGBY. Le Castrais Rory Kockott a proposé ses services à une formation de Top 14RUGBY. Le Castrais Rory Kockott a proposé ses services à une formation de Top 14

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Se posaient peu ou prou les mms questions l'an dernier à pareille époque pour le poste d'arrière au stade Toulousain...

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News