RUGBY. Top 14. Castres brise sa mauvaise série contre La Rochelle dans un finish haletant
Dans un match tendu, Castres s'impose contre La Rochelle, marquant un tournant après des défaites en Top 14. Le Stade Rochelais aurait pu l'emporter. Crédit image : Screenshot Canal +
Dans un match tendu, Castres s'impose contre La Rochelle, marquant un tournant après des défaites en Top 14. Le Stade Rochelais aurait pu l'emporter.

Castres et La Rochelle donnaient le coup d'envoi de cette 21e journée de Top 14 samedi à Pierre-Fabre. Une semaine après leur élimination en quart de finale de la Champions Cup, les Maritimes avaient à coeur de faire un gros match. Ronan O'Gara attendait plus de ses ouailles et particulièrement de ses leaders. "On n'a aucune idée de notre niveau", avait lancé le coach irlandais après la fessée reçue à Dublin.

Face à des Castrais toujours difficiles à manœuvrer devant leurs supporters, les Rochelais passaient un vrai test de caractère. Entre deux équipes pas vraiment en confiance, les premiers instants de la partie ont été marqués par du jeu au pied. Lequel a aussi permis au CO d'ouvrir le score sur pénalité (3-0, 5e) dans cette entame hachée par les erreurs. O'Gara a cependant pu apprécier l'envie de Skelton ou encore de Danty ballon en main. Mais la précision n'était pas au rendez-vous avec trois fautes sifflées à l'encontre des visiteurs.

Les Castrais ont allumé la première mèche par Seguret qui a cassé le rideau défensif et mis les cannes jusqu'à la Terre promise. Plaqué mais relâché, le centre s'est relevé pour marquer. Toutefois l'arbitre en a décidé autrement en sifflant un double mouvement au grand dam de ses coéquipiers, du staff et des supporters tarnais. A la 18e, un bon jeu au pied de Dumora récupéré par ses soins aurait pu déboucher sur une belle occasion d'essai. Mais un en-avant est venu stopper cette offensive. Si les locaux ont manqué de réalisme, ils ont au moins eu le mérite d'essayer de produire du jeu face à des Rochelais une fois plus très attentistes.

Des Rochelais timides mais réalistes

Ce n'est qu'à la 20e que les visiteurs ont enfin mis la main sur le cuir et enchaîné les temps de jeu sous l'impulsion d'un Skelton en mode bulldozer. Et c'est un peu contre le cours du jeu que le Stade Rochelais a marqué le premier essai. Derrière une bonne prise de balle de Tanga, Iribaren a tendu le bras pour poser le ballon sur la ligne. Du moins, c'est qu'a vu l'arbitre avant de demander la vidéo. La décision terrain étant essai, il est resté sur sa décision puisqu'aucune image ne montrait qu'il avait tort.

D'un en-but à l'autre, une touche mal négociée par les Rochelais à 5m de leur ligne a vu Delaporte récupérer l'ovale et entrer en Terre promise pour une réaction immédiate (10-7, 26e). Une réalisation qui a fait beaucoup de bien aux Tarnais à l'instar de cette énorme poussée en mêlée à 30e. Laquelle a débouché sur une pénalité, mais Dumora a été trop court. Cependant, ce n'était que partie remise puisque Lebrun a validé une nouvelle domination des avants quelques minutes avant les citrons (13-7, 35e). Sauf qu'au moment de changer de camp, c'est La Rochelle qui était devant (13-14) grâce à un énorme réalisme et à l'essai de Seuteni sur l'un des rares ballons maritimes. Le centre ayant pris le meilleur sur Hulleu avant de mettre les cannes. 

Les Castrais ont lancé le second acte avec beaucoup d'envie à l'image d'un Séguret une fois plus incisif en bord de touche. Puis c'est Arata qui a mis les siens dans l'avancée avec un bon départ au centre du ruck. Une séquence qui a débouché sur le jaune de Lavault (49e). Un moment important pour les Castrais qui se devaient d'être enfin réalistes et efficaces. Mais ils ont manqué de précision avec une faute dans le ruck, laissant filer une très belle occasion en supériorité numérique. D'autant plus rageant que les Rochelais étaient particulièrement indisciplinés (11). Mais le CO n'a pas su en profiter face aux perches avec un nouvel échec. 

Castres galère face à des Maritimes indisciplinés

C'est le moment qu'a choisi O'Gara pour faire entrer une partie de son solide banc avec Alldritt, Botia et Atonio. Une période charnière dans cette partie tendue et serrée au tableau d'affichage (55e, 13-17). Si les Rochelais ont parfaitement géré l'infériorité numérique en marquant trois points sans en encaisser. Ils ont continué d'enchaîner les fautes. Ce qui a permis au CO d'avoir la possession et d'investir le camp adverse. Arata en a profité pour marquer. Mais comme en première période, l'essai a été refusé. Une action cocasse puisque c'est Cocagi, porteur de balle, qui a été sanctionné pour un plaquage dangereux sur Danty.

Toutefois, on était clairement sur un temps fort des locaux, pourtant à 14. Et c'est finalement Hulleu qui a permis à Castres de marquer son deuxième essai en jouant au pied derrière la défense. Cette fois-ci, Dumora a réglé la mire pour donner trois points d'avance (20-17). Un avantage de courte durée puisque Favre a été à conclusion d'une bonne séquence marquée par de très belles courses (20-24). À moins de dix minutes de la sirène, la victoire n'avait cependant pas choisi son camp. D'autant que Hulleu s'est offert un doublé à la 74e. Néanmoins, un seul point séparait les deux équipes à ce moment-là après l'échec de Dumora (25-24). Une avance finalement suffisante. Après avoir perdu ses quatre derniers matchs en Top 14, Castres tenait enfin une victoire.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je ne reconnais plus mon club de cœur. Des cadres hors de forme ( à part Skelton), des fautes de crabos, bref vivement la saison prochaine car celle-ci va se terminer rapidement si ils continuent à jouer comme cela. Et on peut dire merci à l’arbitre car l’addition aurait pu être plus salée.

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News