RUGBY. Top 14. Agression à Biarritz : un membre du staff de Bayonne en garde à vue
Un membre du staff de Bayonne serait en garde à vue.
Selon les informations de Sud Ouest, l'entraîneur de l’Aviron Bayonnais, Antoine Battut, et l'ancien préparateur physique, Cyril Gomes sont en garde à vue à Biarritz.

Ce mercredi, Sud Ouest nous apprenait qu'un membre du staff actuel ainsi qu'en ancien employé du club étaient visés par une plainte pour violences aggravées. "L’entraîneur de l’Aviron Bayonnais, Antoine Battut, et le préparateur physique, Cyril Gomes (parti du club en juillet), sont en garde à vue au commissariat de Biarritz, après une violente agression sur un infirmier, au service des urgences de la clinique Aguilera, mardi 23 août, au petit matin". Le premier cité aurait rapidement été identifié. Selon les informations du site basque, ils accompagnaient un ami blessé aux urgences. Le ton serait monté entre l'infirmier et les deux hommes. L'un d'eux aurait pris la fuite alors qu'un coup de poing aurait été donné. "Les auditions des victimes, témoins et auteurs se poursuivent autour de la qualification de violences aggravées".

Le club bayonnais a réagi via un communiqué intitulé "Un membre du staff impliqué dans un incident nocturne." S'il condamne ses agissements supposés, il précise qu'ils auraient eu lieu dans un contexte privé lors d'une période de congés. La formation de Top 14 pourrait cependant prendre des dispositions.

L’Aviron Bayonnais Rugby Pro a appris qu’un membre du staff sportif est impliqué dans un incident survenu dans la nuit de lundi à mardi.   

Le club tient à préciser que cet événement s’est déroulé dans une période de congés.

La Direction du club, qui recevra au plus vite le salarié concerné, condamne fermement ces faits qui se sont déroulés dans un contexte privé.

Soucieux de laisser la justice effectuer son travail, le club ne fera aucun commentaire supplémentaire et prendra toutes les dispositions qui s’imposent.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Des mecs bourrés et agressifs qui finissent aux urgences au petit matin, quoi de plus banal !
Quand l'agresseur bourré est entraîneur en Top 14, c'est plus em....ant pour le club et l'image du Rugby en général .

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
Transferts
News
News
News
News
News