RUGBY AMATEUR. ''Financièrement ce n’était pas possible'' : Blagnac a enfin trouvé son point de chute !
Blagnac sera bel et bien en Fédérale 1 la saison prochaine. Crédit photo (Blagnac Rugby)
Après des semaines catastrophiques et des mauvaises nouvelles à la pelle, il semblerait que les "Caouecs" soient fixés sur leur avenir. Un nouveau départ s'organise.

La Fédérale 1 comme point de chute

Au mois de janvier dernier, nous apprenons tristement que le club de Blagnac déposait le bilan, et allait être rétrogradé la saison prochaine. Depuis, aucun n'a été réalisé par l'équipe fanion, bien que les espoirs et l'équipe féminine ont pu continuer de jouer. 

Désormais, le BSCR tourne la page de la Nationale 1 et se penche vers la cinquième division du rugby français, la Fédérale 1. Le trou financier de plus de 900 000€ a mis du temps à être comblé, et le club ne peut pas évoluer à un échelon supérieur. 

Le co-président du club, Bruno Delpech a expliquer la situation de Blagnac et sa relégation en Fédérale 1 : "La Fédération voulait qu’on reparte en Nationale 2, mais nous ne pouvions pas, financièrement ce n’était pas possible. On n’a pas les moyens d’assumer de longs déplacements donc on préfère redémarrer un peu plus bas. Il faut savoir qu’un déplacement c’est entre 7000 et 9000€, ce n’est pas possible aujourd’hui." (Midi Olympique)

Néanmoins, cette décision doit encore être validée par la Commission compétition qui est gérée par la Fédération Française de Rugby. Bruno Delpech semble tout de même confiant: "Ce devrait être une formalité. En général ce genre de commission statut pour des demandes de maintiens ou de montée, dans notre cas, c'est pour une rétrogradation." 

Pour démarrer cette saison de Fédérale 1, le club devrait pouvoir compter sur une dizaine de joueurs présents cette saison en Nationale 1, principalement des joueurs de la région. En plus de cela, Christophe Deylaud, qui est revenu aux commandes, a fait appel aux anciens joueurs attachés au club, et notamment à une génération de jeunes joueurs qui avait été plusieurs fois championne de France dans les catégories espoir !

Toulouse à la rescousse 

Désormais, la présidence de Blagnac a aussi évolué, et si Luc Vignolles ne sera plus à la tête du BSCR, les décisions ne seront plus prises en solitaire. Pour cela, pas moins de quinze personnes, essentiellement des anciens et anciennes de Blagnac, voteront "à main levées" pour les décisions du club. 

De l'autre côté la Garonne, le Stade Toulousain et Didier Lacroix prêtent aussi main forte à Blagnac, qui représente un allié, spécialement dans la formation. Le président de Toulouse apporte de précieux conseils selon Bruno Delpech : "Didier agit un peu comme un grand frère, on a eu plusieurs réunions ensemble. Le Stade toulousain souhaite nous aider, au moins sportivement. Ils nous ont accueillis à bras ouverts" (Midi Olympique)

L'année prochaine, Blagnac devrait donc se retrouver dans la poule toulousaine de Fédérale 1, aux côtés d'équipes telles que l'Isle Jourdain, le Toec Toac, Mazamet, Castelsarrasin ou encore Castelnaudary. 

RUGBY. La Fédérale 2 a rendu son verdict : Quelles sont les affiches des barrages ?RUGBY. La Fédérale 2 a rendu son verdict : Quelles sont les affiches des barrages ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • stef7
    119734 points
  • il y a 1 mois

Les problèmes financiers du rugby ne sont pas nouveaux et là c'est comme l'iceberg on ne voit qu'une partie........ tous les échelons sont touchés et il n'y a que les dirigeants qui sont aveugles, comment laissent-on des clubs creuser des trous pareils ?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News