RUGBY. L’ovalie rend hommage à Doddie Weir, légende écossaise décédée à 52 ans
Depuis l’annonce de son décès samedi 26 novembre au soir, les hommages se multiplient autour de Doddie Weir.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Depuis l’annonce de son décès samedi 26 novembre au soir, les hommages se multiplient autour de Doddie Weir.

Jusqu’au bout, le courage aura été son leitmotiv. À seulement 52 ans, Doddie Weir est décédé à la suite d'une sclérose latérale amyotrophique, plus connue sous le nom de maladie de Charcot. Du début des années 90 au milieu des années 2000, le généreux deuxième ligne aura su se faire apprécier du public anglophone. Avec 61 caps au compteur, il aura disputé 3 Coupes du monde en 1991, 1995 et 1999. En 1999, il remporte même le Tournoi des V Nations avec l’Écosse. Encore à ce jour, ce titre est le dernier glané dans l’histoire du XV du Chardon.

AFRIQUE DU SUD : Disparition du champion du monde Joost Van der Westhuizen, victime de la maladie de CharcotAFRIQUE DU SUD : Disparition du champion du monde Joost Van der Westhuizen, victime de la maladie de CharcotEn plus de ses sélections sous le maillot de l’Écosse, il a également expérimenté le blason légendaire des Lions Britanniques et Irlandais. C’était en 1997 et la formation disputait une tournée en Afrique du Sud. Il faisait partie des 5 Écossais sélectionnés, au côté de Gregor Townsend et Rob Wainwright. À cette occasion, il fut le centre d’une archive iconique au sein de cette sélection si particulière. En effet, il avait été surpris en boîte de nuit la veille d’un match. Lorsque l’encadrement en a eu connaissance, ce dernier a dû s’expliquer devant l’intégralité du groupe. Quand le staff lui demanda des explications, il répondit : “Une erreur d’identité.” Sa réponse fit exploser de rire l’intégralité de la salle et ce dernier ne put s'empêcher de surenchérir : “Mon père est venu ici pour la tournée, vous l’avez peut-être confondu avec moi.

Depuis une décennie, l’ancien joueur de Newcastle est devenu la coqueluche des supporters écossais. Toujours vêtu d’un costume tartan, il incarnait la joie de vivre et la bonne humeur. En 2018, ce dernier s’était entretenu auprès du Midi Olympique pour évoquer sa maladie. Durant l’interview, il s’exclama : “Changeons de sujet ou on va tous chialer ! Je ne veux pas inspirer la pitié !” Régulièrement présent aux matchs de l’Écosse, il ne s’était pas fait oublier du rugby international. Il avait notamment été mis à l’honneur lors du match entre sa sélection et les All Blacks le 13 novembre dernier. Par ailleurs, l’annonce de sa mort a beaucoup ému le monde du rugby. Du Top 14 en passant par les différentes instances internationales, beaucoup lui ont rendu un vibrant hommage.

Le Rugbynistère tient à témoigner tout son soutien et ses plus sincères condoléances à la famille du défunt ainsi qu'à ses proches.

VIDEO. Moment très spécial avant Ecosse/All Blacks avec l'hommage appuyé à Doddie WeirVIDEO. Moment très spécial avant Ecosse/All Blacks avec l'hommage appuyé à Doddie Weir

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • alan75
    3072 points
  • il y a 2 mois

Sa présence à Twickenham était très émouvante.

R.I.P...

Une des pires maladies qui soient, et pourtant il y a du choix...
Reposez en paix Monsieur Weir

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
News
Transferts
News
News
News
Sponsorisé News