EXCLU. Rugby. ''Je veux créer du lien'', jeune retraité, Benjamin Fall s'éclate dans sa nouvelle activité !
Benjamin Fall se plaît dans sa nouvelle vie de coach sportif privé ! Crédit photo : screenshot (L'Equipe)
Après 10 ou 15 ans de carrière au plus haut niveau, difficile est la transition vers de nouveaux horizons. Pour Benjamin Fall, ce nouveau chapitre est dans la continuité d'une carrière appréciée pleinement.

Une vie bien remplie 

Après 14 saisons à visiter les pelouses du Top 14, et les quatre coins du monde avec l'équipe de France, la carrière de Benjamin Fall s'est terminée en 2021, à Oyonnax. Sortie par la petite porte, l'ailier du XV de France aurait aimé soigner sa fin de carrière, mais "les aléas ne nous permettent pas de tout contrôler". Désormais, Fall est situé proche de Saint-Tropez, et mène une tout autre vie. Ce dernier nous a expliqués plus en détail sa nouvelle activité : "Pour moi, un nouveau chapitre s’est ouvert début avril. Je fais du coaching privé, dans le golfe de Saint-Tropez, où je me déplace chez les particuliers, avec des équipements dédiés à la préparation physique et la remise en forme." Sur les réseaux sociaux, nous avons aperçu des photos d'un utilitaire, avec les coordonnées de l'ancien ailier du Racing 92, il nous a donc éclairés : "J’ai pris le parti de me déplacer chez n’importe quel client avec lequel je travaille. Cela permet un meilleur suivi, le client n’a à se soucier que de sa séance, et j’apporte tous les équipements nécessaires à son bon développement." Loin des programmes de musculation en ligne, Benjamin Fall privilégie les rencontres et aime travailler avec la personne, en face-à-face. L'international français est aussi revenu sur la perception de son nouveau business : "J’attache une importance particulière à la proximité, je veux créer du lien et pour cela, je ne travaille pas à distance. Je prends en compte la forme du jour, les aléas du quotidien, et cela permet donc de garder un niveau de concentration élevé tout au long de la séance. Je prends également en compte l’aspect mental, ainsi que nutritionnel. J’apporte des connaissances sur ces deux aspects-là qui sont également très importants pour moi."

RUGBY. Top 14. La vie sans Antoine Dupont ? Le Stade Toulousain s'y prépare déjà !RUGBY. Top 14. La vie sans Antoine Dupont ? Le Stade Toulousain s'y prépare déjà !
Au niveau de sa clientèle, Fall ne se contente pas de ses anciennes relations créées dans le monde du rugby ! Sportif de haut niveau, anciens athlètes ou bien monsieur et madame tout le monde, le coach sportif accueille sans préjuger : "Je reste dans le Var, proche du golfe de Saint-Tropez. En ce moment, j'ai des golfeurs, des anciens sportifs et je bosse aussi avec Clément Grenier (joueur de foot).  Dans l'ensemble, ça reste des personnes lambdas, pas forcément des sportifs de haut niveau. Souvent, ils ont un objectif de perte de poids, j'essaye alors d'amener ma philosophie, ma manière de travailler avec des machines que je connais."

"Le rugby m'a beaucoup aidé dans ma reconversion !"

Pour la majorité des joueurs de rugby ayant gouté aux joies de la professionnalisation, la retraite peut être brutale ! Pour Benjamin Fall, l'après rugby a été intelligemment anticipé, et sur les dernières saisons de sa carrière, l'ancien Tricolore a préparé son avenir : "Nous savons qu’une carrière de rugbyman professionnel dure 15 ans, 20 ans pour les plus chanceux. Cependant, ce qui te fait vivre pendant 30 ou 40 ans, c’est ce que tu fais après. Quand j’étais encore joueur, j'ai passé un BPJEPS métiers du sport, et j’ai eu mon diplôme de préparateur physique à Montpellier. J'ai été logé à la même enseigne que tous les étudiants, et j’ai mis un point d’honneur à être présent lors de chaque cours. J’ai aussi voulu rentrer dans le monde professionnel après ma carrière, avec des connaissances fraîches, pour ne pas avoir le temps de m’ennuyer." 

Malheureusement, Benjamin Fall n'a pas pu soigner sa sortie, et c'est par la petite porte que celui qui compte 14 sélections chez les Belus a raccroché les crampons. Avec sincérité et bienveillance, le natif de Langon nous a expliqué son point de vue sur sa fin de carrière, et non, le rugby ne lui manque pas : "Le chapitre rugby s’est refermée pour moi, c’est toujours quelque chose de délicat. J’apprécie tous les moments passés, mais ça reste un métier assisté. Je m’en suis toujours détaché pour garder les pieds sur terre, lorsque tu en sors vraiment, c’est là que tu te dis que tu as eu une vie folle, déconnectée de la réalité. Il faut vite retrouver des passions, ne pas tomber dans un engrenage négatif, ou dans ce truc où tu tergiverses. Pour moi, le rugby ne me manque pas, quand je le regarde, je me dis il y a quelques années, c'était moi ! Je me dis comment j'ai pu faire ce sport ? Cette vie-là ne dure qu’un temps est le but du jeu et de faire fructifier ta vie de rugbyman à bon escient pour la suite."

RUGBY. XV De France. De retour au meilleur moment, ce Tricolore veut monter dans le train de la Coupe du mondeRUGBY. XV De France. De retour au meilleur moment, ce Tricolore veut monter dans le train de la Coupe du monde

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • jojo7
    12866 points
  • il y a 1 an

Mon dieu que vous êtes méchants ! 😊

Derniers articles

News
News
News
News
News
Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News