RUGBY. COVID. Comment la LNR peut-elle gérer la phase retour du Top 14 ?
Quelles sont les outils dont dispose la LNR pour les reports des matchs ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Avec l'avènement du variant Omicron, ainsi que l'inconnue de la suite de l'épidémie de Covid, la LNR devra prendre des mesures pour la suite de la compétition.

Le variant Omicron bat son plein et la métropole se trouve de plus en plus paralysée. Le championnat de Top 14  n'échappe pas à cette dure réalité. Avec déjà quatre matchs du Boxing Day reportés à une date indéterminée, quelles seraient les options sur la table de la LNR en cas de nouveaux reports ?

Plus de doublons

C'est la première idée qui vient à l'esprit, dans un calendrier déjà surchargé. Pour un sport aussi physique que le rugby, il est impossible d'enchainer les matchs comme au football et donc les seules solutions sont de caser les rencontres non disputées pendant le Tournoi des 6 Nations 2022. Les premières (5/6 février) et troisièmes journées sont déjà prévues comme des doublons cette saison. Trois week-ends sont ainsi disponibles pour rattraper des retards. Ce qui évidemment va poser la question pour des fournisseurs du XV de France de l'équité du Top 14, Toulouse et Bordeaux en tête.

Des matchs en semaine

René Bouscatel l'avait évoqué dans Rugbyrama la semaine dernière. On se souvient des clubs comme Montpellier qui avaient dû enchainer plusieurs matchs en semaine pour rattraper plusieurs rencontres en retard. Une réponse de secours si une équipe était amenée à jouer plus de trois matchs de retard d'ici au Tournoi (ce qui parait tout de même assez peu probable), ou bien après le mois d'avril. Car avec les phases finales de Coupe d'Europe (qui commenceront par des huitièmes de finale et non des quarts comme habituellement), il n'y aura plus de possibilités de report pour les équipes engagées sur les deux tableaux. Seules les équipes éliminées de Coupe d'Europe pourront rattraper d'éventuels matchs les week-ends de Champions Cup. On vous laisse imaginer les rotations d'effectifs si ce genre de cas arrivait.

RUGBY. Top 14. Débuts de casse-tête pour Bouscatel et la LNR après les reportsRUGBY. Top 14. Débuts de casse-tête pour Bouscatel et la LNR après les reports

Système de péréquation

Vous aviez sans doute durant votre scolarité, après un sombre devoir de mathématiques, profité de la bonté de votre professeur qui, magnanime, avait remonté les notes de la classe (car les jugeant trop basses) pour obtenir une moyenne acceptable qui n'aurait pas effrayé les parents, et ainsi perpétué la paix sociale. La péréquation existe déjà au niveau amateur, avec en quelque sorte le même principe. Si en dernier recours, toutes les équipes n'avaient pas joué le même nombre de matchs (notamment celles qui prétendent au Top 6), il n'y aurait d'autre choix que cette règle de trois, qui calcule en fait la moyenne des points obtenus par match. Mais la question des points gagnés en fonction de l'adversaire joué (ce n'est pas pareil d'affronter le Stade Toulousain ou recevoir Biarritz et Perpignan) soulèverait (encore) un problème d'équité... pas simple.AMATEUR - La péréquation, quèsaco ? On vous explique pour y voir plus clairAMATEUR - La péréquation, quèsaco ? On vous explique pour y voir plus clair

Victoires sur tapis vert

Qu'on se le dise : cette solution parait très peu probable. Elle est utilisée pour la Coupe d'Europe qui est une compétition courte avec peu de matchs (et donc qui a besoin d'un dénouement et d'une situation claire et rapide pour les phases finales), alors que le championnat est long et permet de rattraper des retards. Le format de Champions Cup permet de donner aux clubs une marge suffisante pour la qualification (16 places disponibles sur 24 équipes engagées), alors qu'un match décisif gagné sur tapis vert pour le maintien en Top 14 serait dramatique pour le vaincu. Peut-être une fin envisagée en ultime recours.

Il n'y aura donc pas de solution miracle et la suite de la compétition risque d'être faussée. La chance appartiendra à ceux qui seront le plus épargnés par la covid. Ce dernier aura encore cette saison une forte influence sur les phases finales. N'oublions pas que Toulouse avait été l'an dernier un des clubs qui avait le mieux traversé cette difficile période.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Avec les mains dans les poches ?

Système de péréquation différentielle à n inconnues !
S = {ø}

  • cahues
    148414 points
  • il y a 2 semaines

Courage René !. Un optimiste, c'est un homme qui plante deux glands et qui s'achète un hamac.

@cahues

Oui sauf qu' un homme qui plante deux glands s'enchaîne...

N'importe comment.
Autrement exactement comme d'habitude, donc aucune inquiétude à avoir.

La question est moins de savoir comment elle va gérer que de se demander si ça va être gérable, (avec en plus les retards en CE) parce que bricoler une puta*n de solution à la khon à l'arrache ne sera jamais "gérer".

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News