RUGBY. Cobus Reinach : ‘‘À 13 ans, je pesais 33 kg et on m'a fait passer demi de mêlée’’
Cobus Reinach est rapide comme l'éclair, mais il n'est pas le joueur le plus véloce du championnat. C'est Damian Penaud qui tient ce palmarès avec 37,2 km/h enregistré en 2019.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le demi de mêlée supersonique du MHR a raconté son parcours dans un entretien accordé à L’Équipe. Il parle notamment de son changement de poste à l'adolescence.

Il est sud-africain, au petit gabarit, rapide comme l’éclair et il plante essai sur essai. Et non, on ne parle pas de Cheslin Kolbe, mais bien de Cobus Reinach. Cette saison, il en est à 8 essais en 15 matchs avec Montpellier. Parmi les golgoths du MHR, le numéro 9 d’1,75 m fait office de facteur X. Dans un entretien publié ce 10 avril dans L’Équipe, il revient sur ses performances athlétiques et sur son parcours rugbystique. Tout d’abord, il annonce être le joueur le plus rapide de l’effectif Cistes avec ses 36 km/h de vitesse de pointe. Quand on lui demande s’il bat l’ailier Gabriel Ngandebe à la course, il répond avec humour : “On a déjà essayé (de faire une course), mais aucun de nous deux ne vous dira qu'il a perdu.

VIDEO. Equipe de France à 7. Les appuis inouïs et la vitesse folle de Nelson Epée ont mystifié les FidjiVIDEO. Equipe de France à 7. Les appuis inouïs et la vitesse folle de Nelson Epée ont mystifié les Fidji

S’il s’est mis au rugby, c’est grâce à la mémoire de son père. Né en février 1990, il est orphelin de ce dernier juste avant de fêter ses 7 ans. Son père a connu 4 sélections en tant qu’ailier avec les Springboks. Il avoue d’ailleurs que sa vitesse “a sûrement une part de génétique” paternelle. Un profil atypique et rapide au poste de numéro 9 qui lui permait de surprendre plus d'une défense. S’il excelle désormais à son poste, le Montpelliérain détaille également son passage de l’aile à la mêlée à l’adolescence. Il raconte :

Non, j'ai commencé à l'aile, comme mon père. Au début, je ne comprenais pas grand-chose. Un ami qui jouait à l'autre aile m'avait expliqué rapidement et je passais mes matches à copier ses mouvements. Puis vers 13 ans, alors que je pesais 33 kg, on m'a fait passer en demi de mêlée. J'ai découvert ce poste, les passes, le jeu au pied et j'ai adoré. Comme je n'ai jamais grandi, je ne suis jamais retourné à l'aile.”


MHR. Sans faire trop de bruit, Cobus Reinach est probablement le meilleur joueur du Top 14 cette saisonMHR. Sans faire trop de bruit, Cobus Reinach est probablement le meilleur joueur du Top 14 cette saison

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Cobus : ah impérial !

@Garou-gorille

Joli !
Mais comme il n'y a pas Toulouse dans le titre, personne n'a pu apprécier !
Le Ministère aurait dû parler de Dupond dans le titre en comparant les 2, ça aurait pu marcher aussi...

Ben moi, on m'a mis à l'aile parce que je courrais vite mais je n'ai pas changé de poste avec mon petit gabarit, on m'a fait comprendre d'abandonner le rugby et continuer l'athlé.
A 50 ans, je suis plutôt "ultra" 😉

Derniers articles

News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
Transferts