RUGBY. CHAMPIONS CUP. ''Ce sera peut-être dégueulasse face aux Harlequins'', l'UBB entre euphorie et réalité
Après avoir éliminé les Saracens, l'UBB, sous la houlette de Yannick Bru, se prépare à affronter les Harlequins. Un match décisif pour prouver leur valeur et aspirer au titre de la Champions Cup. Crédit image : Screenshot Youtube
Après avoir écrasé les Saracens, l'UBB de Yannick Bru affronte les Harlequins. Un vrai test qui déterminera si Bordeaux peut prétendre au titre de la Champions Cup.

Champions Cup. ''La fin d’une ère'', la presse anglaise traumatisée après la dérouillée d’UBB - SaracensChampions Cup. ''La fin d’une ère'', la presse anglaise traumatisée après la dérouillée d’UBB - SaracensEn punissant les Saracens en 8e de finale, Bordeaux s'est hissé en quart de finale de la Champions Cup. Pour la deuxième fois de la saison, les hommes de Yannick Bru n'ont fait qu'une bouchée des Anglais. Ils en retrouveront d'autres la semaine prochaine avec la venue des Harlequins.

Un vrai test pour les Girondins. Autant sur le jeu que sur l'état d'esprit. Si les Sarries sont en fin de course, les Quins ont de sérieux arguments à faire valoir. Ce match doit leur servir non seulement à entrer dans le dernier carré. Mais à montrer qu'ils font partie des prétendants sérieux au titre.

Pour cela, il va falloir rapidement tourner la page du 8e et se focaliser sur ce quart à domicile sous peine de connaître une grosse désillusion. "On va faire un match de m… ", lâche Yannick Bru avec une pointe d'ironie au Midi Olympique. Néanmoins, les faits sont là, et le coach aura bien fait de rappeler à ses ouailles qu'ils ne sont pas encore champions.CHAMPIONS CUP. Spectaculaire et terriblement efficace, l'UBB est-il vraiment toujours outsider ?CHAMPIONS CUP. Spectaculaire et terriblement efficace, l'UBB est-il vraiment toujours outsider ?"Tel que je connais mon équipe depuis six mois : un coup en haut, un coup en bas. Brillant contre Toulouse, catastrophique à Lyon. Avec le pic d’émotions vécu contre les Saracens, je me dis que ce sera peut-être dégueulasse face aux Harlequins…"

Bru attend plus de consistance dans les performances de son équipe et surtout plus de constance dans les résultats. L'UBB n'a plus enchaîné deux succès de rang depuis la mi-janvier. À l'époque, la formation girondine tournait à plein régime avec huit succès de rang.

Puis il y a le Tournoi et l'absence des internationaux n'a pas été aussi bien gérée que chez la concurrence, en particulier à Toulouse. Maintenant que les cadres sont revenus, Bordeaux doit réussir à conserver un très haut niveau de jeu d'un week-end à l'autre. C'est à cette seule condition qu'ils pourront aller jusqu'au bout.RUGBY. CHAMPIONS CUP. 42 défenseurs battus, 100% de réussite… la démonstration de l’UBB face aux Saracens en chiffresRUGBY. CHAMPIONS CUP. 42 défenseurs battus, 100% de réussite… la démonstration de l’UBB face aux Saracens en chiffresEn seront-ils capables, eux qui jouent sur les deux tableaux ? "On a vécu un super moment contre les Saracens mais si on perd la semaine prochaine, on dira : "tout ça, pour ça". C’est la magie et le danger de nos compétitions.

Les Bordelais n'ont certes pas l'expérience d'autres cadors de la Champions Cup présents en quarts comme le Leinster ou la Rochelle, mais ils ont déjà goûté à la qualification en demie. Après avoir dominé le Racing 92 non sans mal en 2021, ils étaient tombés sur des Toulousains en route vers leur 5e étoile. 

En cas de victoire samedi, les hommes de Yannick Bru pourraient avoir droit à une revanche à Toulouse puisque le Stade est dans la même partie de tableau. Encore faut-il que les deux équipes s'imposent ce week-end. Ce qui assurerait au moins une formation de Top 14 en finale. Comme cela a presque toujours été le cas depuis dix ans.CHAMPIONS CUP. UBB. Brillant face aux Saracens, Matéo Garcia a prouvé qu’il était bien plus que la doublure de JalibertCHAMPIONS CUP. UBB. Brillant face aux Saracens, Matéo Garcia a prouvé qu’il était bien plus que la doublure de Jalibert

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Barraka
    7031 points
  • il y a 1 mois

Je sais bien que chaque match est différent et qu'un quart de finale de CC est plus motivant qu'un match de Premiership, mais les Sarries dits "en fin de course" ont collé une avoinée aux Harlequins il y a deux semaines.
Si les Bordeaux-Béglais restent concentrés, ça devrait passer.

Derniers articles

Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News