Champions Cup. ''La fin d’une ère'', la presse anglaise traumatisée après la dérouillée d’UBB - Saracens
Outre-Manche, les médias se sont réveillés avec la gueule de bois après la lourde défaite des Saracens à Bordeaux, en Champions Cup.
Outre-Manche, les médias se sont réveillés avec la gueule de bois après la lourde défaite des Saracens à Bordeaux, en Champions Cup.

C’est un huitième de finale qui restera dans les mémoires des supporters bordelo-béglais. À l’inverse, les amateurs des Saracens auront sûrement tendance à vouloir oublier ce douloureux revers (45-12) subi à Bordeaux. En huitième de finale de Champions Cup, ce samedi 6 avril, les triples champions d’Europe sont rentrés tête basse.

RÉSUMÉ VIDÉO. Somptueuse, l’UBB refait le coup en roulant sur les Saracens en Champions CupRÉSUMÉ VIDÉO. Somptueuse, l’UBB refait le coup en roulant sur les Saracens en Champions Cup

Après le coup de sifflet final, les médias anglais ont été choqués du visage montré par les Sarries. En effet, la BBC souligne que l’écart était de seulement 10 points à la mi-temps, avant que les Londoniens ne s’effondrent. La célèbre radio précise dans son compte rendu que “les Saracens n’ont pas su tirer les leçons” de leur lourde défaite de janvier face à ces mêmes adversaires.

Ensuite, le média britannique souligne qu’en l’absence d’Owen Farrell, une véritable panne offensive a été observée. “Goode a eu du mal à orchestrer l'attaque des Sarries, dont la défense s'est montrée plus en réussite face aux vagues d'attaques bordelaises” en première période. La BBC conclut son papier en précisant ceci : “Cette défaite, ainsi que le départ de Farrell et d'autres, marque ce qui semble être la fin d'une ère brillante pour les Saracens.

RUGBY. Bye Owen Farrell ! Les Saracens misent sur 2 cracks méconnus pour le remplacerRUGBY. Bye Owen Farrell ! Les Saracens misent sur 2 cracks méconnus pour le remplacer

Du côté du Guardian, le média revient au même constat, même s’il met aussi en avant la performance française et notamment les partitions de Louis Bielle-Biarrey et Matéo Garcia. Ils affirment que l’UBB “a écrasé” les rêves des Saracens.

La dynastie des Saracens est en train de s'éteindre. Il y a eu un peu de rage au début, un peu de sang-froid face à la domination bordelaise, mais le voyage est presque terminé pour ce qui était, il n'y a pas si longtemps, l'une des meilleures équipes de l'histoire moderne”, précise The Guardian.

RUGBY. Champions Cup. Attendus à l’UBB, les Saracens font-ils encore peur ?RUGBY. Champions Cup. Attendus à l’UBB, les Saracens font-ils encore peur ?

Pour The Rugby Paper, il n’y a rien de bon à retenir de ce huitième de finale où “ les élèves modèles de l'UBB ont enseigné le rugby aux Saracens”. Le journal spécialisé décrit ce match comme un “massacre” dans ses colonnes. Pour eux, l’envolée prise en seconde période n’a été que la traduction “évidente de la supériorité de Bordeaux-Bègles”.

Du côté de RugbyPass, c’est également la fin de l’âge d’or des Saracens qui est souligné. En préambule des notes données aux joueurs, le journaliste Josh Raisey écrit ceci :

Les Saracens avaient la lourde tâche d'essayer de battre Bordeaux-Bègles en France après leur défaite 55-15 en janvier, et ils ont encore échoué. Une défaite de 45 à 12 semble moins grave, mais les Sarries n’ont pas vraiment montré un meilleur visage qu’au premier match. Les hôtes ont pris le large en seconde période. Le club londonien a été largement battu. Cette défaite met fin à sa campagne de Champions Cup et à la carrière européenne en noir du contingent de Saracens qui s'apprête à quitter le club à la fin de la saison.”

Nouvelle Ère pour le Rugby anglais : Des Millions saoudiens bientôt injectés dans plusieurs clubs ?Nouvelle Ère pour le Rugby anglais : Des Millions saoudiens bientôt injectés dans plusieurs clubs ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • dusqual
    47251 points
  • il y a 1 mois

"Une défaite de 45 à 12 semble moins grave" alors comme j'étais au stade j'ai pas encore revu les ralentis, mais si le score semble moins grave, il y a quand même 4 (5? suis pas sûr) essais qui ont été refusés. sûrement à juste raison, mais y a pas forcément grand chose.
à mon avis, ils sont pas passés loin d'en prendre 60...
de plus, les deux essais qu'ils marquent sont dans les 10 dernières minutes quand le match est déjà gagné par l'ubb. ils auraient également pu finir fanny si le goal average avait été un enjeu.

c'est pas pour majorer la perf de l'ubb, l'adversaire était pas de taille c'est surtout ça et je rejoins les anglais sur la fin d'une ére pour les sarries.

Derniers articles

Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News