RÉSUMÉ VIDÉO. Somptueuse, l’UBB refait le coup en roulant sur les Saracens en Champions Cup
Après une victoire record lors de la phase de poules, l’UBB a réitéré sa performance magistrale en écrasant à nouveau les Saracens en Champions Cup. (BeIn Sport)
Après une victoire record lors de la phase de poules, l’UBB a réitéré sa performance magistrale en écrasant à nouveau les Saracens en Champions Cup.

Quand cela arrive deux fois en quelques mois, difficile de parler de coup de chance ou d’exploit. Ainsi, l’Union Bordeaux-Bègles a de nouveau écrasé les Saracens au stade Chaban Delmas (45-12), ce samedi 6 avril. Grâce à cette victoire XXL, les hommes de Yannick Bru filent en quarts de finale de la Champions Cup.

Champions Cup. Depoortère, Penaud, Lucu... L'UBB avec toutes ses pépites face aux SaracensChampions Cup. Depoortère, Penaud, Lucu... L'UBB avec toutes ses pépites face aux Saracens

L'UBB s'est envolé à la mi-temps

Dans un premier temps, les locaux ont dû ronger leurs freins. Pour cause, pas moins de 3 essais leur ont été refusés en une demi-heure, permettant à des Anglais dominés de rester au contact. Ensuite, Matéo Garcia a (enfin) concrétisé la supériorité française à la 37ᵉ minute de jeu.

Après une première période chaotique, les Bordelo-béglais n’y sont pas allés de main morte. En moins de 30 minutes, les joueurs de l’UBB ont inscrit 5 autres essais. Cette prestation offensive a mis en avant la jeunesse girondine, avec des doublés de Garcia, Depoortere et Bielle-biarrey.

CHAMPIONS CUP. Toulouse et l’UBB favoris, quel sort pour le reste des clubs du Top 14 ?CHAMPIONS CUP. Toulouse et l’UBB favoris, quel sort pour le reste des clubs du Top 14 ?

En l’absence de Matthieu Jalibert, le jeune ouvreur Matéo Garcia a été remarquable. En dehors de ses deux arrivées en Terre promise, il a fait tourner la tête des Sarries en envoyant du jeu de tous les côtés. Avec 2 franchissements et quelques actions de jeu intelligentes, souvent combinées à de belles courses de ses coéquipiers, il a montré que l’UBB possédait une doublure très sérieuse à son titulaire, même sur les gros matches.

Du côté des Saracens, la partition a été plus que décevante. En l’absence d’Owen Farrell, les Britanniques ont été à la peine défensivement avec environ 40 plaquages manqués. Offensivement, ils ont réussi à profiter des (rares) temps faibles de l’UBB, mais sans jamais instiguer le doute dans l’esprit de leurs adversaires.

RUGBY. Bye Owen Farrell ! Les Saracens misent sur 2 cracks méconnus pour le remplacerRUGBY. Bye Owen Farrell ! Les Saracens misent sur 2 cracks méconnus pour le remplacer

Après la lourde défaite (55-15) en janvier dernier, l’UBB confirme bien se placer parmi les favoris de la compétition. Côté anglais, la chute est dure à digérer pour les Saracens qui semblent connaître une fin de cycle houleuse, où les formations françaises leur mènent la vie dure.

En quarts de finale, l’UBB va défier un adversaire de taille en la personne des Harlequins. Encore venu de Londres, ces nouveaux adversaires proposent un jeu explosif qui pourrait répondre à merveille aux ambitions de Maxime Lucu et ses coéquipiers. La rencontre se jouera au stade Chaban Delmas, à Bordeaux.

RUGBY. ‘‘C’est difficile de savoir pourquoi Owen Farrell n’a jamais été aimé de la même manière que Jonny Wilkinson’’RUGBY. ‘‘C’est difficile de savoir pourquoi Owen Farrell n’a jamais été aimé de la même manière que Jonny Wilkinson’’

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bon, j'ai pas vu le match, hélas, mais vu les résumés, j'ai l'impression que Mateo Garcia est en train de devenir bien plus qu'une doublure, non? L'UBB va finir sa saison avec deux ouvreurs de taille patron interchangeables sans problème. Qu'en pensent les amis supporters de l'UBB? 👍 😉

Derniers articles

Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News