RUGBY. CHAMPIONS CUP. 42 défenseurs battus, 100% de réussite… la démonstration de l’UBB face aux Saracens en chiffres
Maxime Lamothe et l'UBB ont déroulé face aux Saracens, samedi dernier en Champions Cup. Crédit image : Screenshot Youtube TNT Sports
Avec une victoire 45 à 12 face aux Saracens, l’UBB a réalisé une prestation exceptionnelle lors de ce huitième de finale de Champions Cup.

Les coéquipiers de Maxime Lucu ont réalisé une des plus belles performances de cette saison en Champions Cup.

Après avoir corrigé les Saracens à domicile en match de poule (victoire 55-15), les Bordelais ont remis ça lors du match éliminatoire de ce samedi.

Les supporters de l’UBB doivent être aux anges cette saison, après une nouvelle démonstration de leurs joueurs sur la pelouse de Chaban Delmas.

Un récital offensif

Une des forces des joueurs de Yannick Bru cette année en Champions Cup, c’est l’attaque. Bordeaux est l’équipe qui franchit le plus (67 fois), marque le plus de points (217) et le plus d’essais (32).

Si on ajoute à cela Damian Penaud, qui a déjà battu 29 défenseurs cette saison, l’UBB et sa ligne d’arrière proche de celle du XV de France avait tout pour réaliser des étincelles face aux Saracens.

Avec 6 essais, dont trois doublés de Matéo Garcia, Louis Bielle-Biarrey et Nicolas Depoortère, 42 défenseurs battus et 10 franchissements, on peut dire que les Bordelais ont ébloui cette rencontre de Champions Cup.

Des bases solides

Au-delà du festival offensif réalisé contre les Sarries, l’UBB s’est appuyé sur sa conquête et son buteur pour se qualifier.

Une des plus grosses différences en termes de chiffres entre les deux équipes se trouve au niveau de la fiabilité des buteurs.

Sans leur maître à jouer Owen Farrell, les Anglais ont terminé le match avec un faible pourcentage de réussite de 33%. Tandis qu’avec la botte de Maxime Lucu et Matéo Garcia, Bordeaux enregistre une réussite de 100%, avec aucun point laissé en route.

Pour finir, la meilleure touche de la compétition n’a pas déçu ce week-end, puisque l’UBB a réussi 93% de ces touches. En tant qu’ancien première ligne, Yannick Bru a également dû être satisfait de ces avants qui n’ont pas perdu une seule mêlée.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News