RUGBY. Les Irlandais ont-ils plus de joueurs nés à l'étranger que les autres ?
Avec ses trois "Kiwis", l'Irlande ne naturalise tout de même pas plus que les autres nations.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Beaucoup de supporters néo-zélandais se plaignent du nombre de joueurs naturalisés avec l'Irlande. Et pourtant, ce cas est loin d'être unique.

Alors que beaucoup d'observateurs néo-zélandais constatent et se plaignent de la présence de nombreux joueurs nés à l'étranger dans le groupe de l'Irlande (11), le cas des Verts est dans la moyenne des autres nations du top 10 mondial. A l'heure de la globalisation et des échanges internationaux, rares sont devenues les équipes qui n'utilisent pas la règle de naturalisation de World Rugby. À vrai dire, il n'y en a que deux chez les meilleures nations. Les Pumas et Springboks, sont les seules ne possédant que des joueurs nés en Argentine ou Afrique du Sud. La Géorgie, également, dans la deuxième division mondiale, fait partie des rares exceptions. Ces pays voient même de plus en plus quelques uns de leurs compatriotes choisir une autre sélection. On pense évidemment à Paul Willemse en équipe de France, CJ Stander récemment avec l'Irlande, et Sergio Parisse qui a fait le bonheur de l'Italie pendant plus de dix ans.

VIDEO. RUGBY. Paul Willemse : ''Je suis dans la meilleure équipe du monde''VIDEO. RUGBY. Paul Willemse : ''Je suis dans la meilleure équipe du monde''

La présence de James Lowe, Bundee Aki, et Jamison Gibson-Park, a allumé les projecteurs sur l'équipe d'Irlande qui a eu recourt à pas mal de naturalisation pour étoffer son effectif et devenir compétitif. La présence de trois Kiwis en équipe d'Irlande fait grincer des dents les supporters des All Blacks. Pourtant, ces derniers comptent également 11 joueurs nés en dehors du pays. Et pas des moindres. Les ailiers Sevu Reece (Fidji), Leicester Fainga'anuku (Tonga), Roger Tuisava Sheck (Samoa) ou encore Finlay Christie (Ecosse), joueurs notables de la sélection de Ian Foster, comptent dans les rangs néo-zélandais. Ce n'est évidemment pas nouveau. 

L'Australie, l'Angleterre, l'Ecosse, le Pays de Galles comptent aussi des joueurs nés en dehors des pays en question. Les plus connus étant Taniela Tupou (Tonga), Quade Cooper (Nouvelle-Zélande), Billy Vunipola (Australie), Hamish Watson (Angleterre), Duhan Van der Merwe (Afrique du Sud), George North (Angleterre), Gareth Anscombe (Nouvelle-Zélande) etc.

La plupart des joueurs en questions ont un lien de parenté avec le pays qu'ils souhaitent représenter. D'autres, ont effectué les trois années de résidences successives pour avoir le droit de porter le maillot de leur pays d'accueil. Une concession évidemment importante pas du tout dérisoire. 

RUGBY. Aki et Lowe, Néo-Zélandais d'origine et futurs bourreaux des Blacks ?RUGBY. Aki et Lowe, Néo-Zélandais d'origine et futurs bourreaux des Blacks ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Voilà , l'Irlande est n°1 mondial...Quel match !

  • fabien81
    23013 points
  • il y a 3 semaines

parler du lieu de naissance des joueurs est ridicule, ce qui compte c'est dans quel pays ils ont grandi.
On peut pas demander à un joueur arrivé à 3 ans dans un pays de jouer dans son pays de naissance, surtout si il y a jamais mis les pieds

  • alan75
    1751 points
  • il y a 3 semaines
@fabien81

Ah bon?
Regarde l'équipe d'Algérie? Tous jouent en France et combien n'y sont pas nés?
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quipe_du_S%C3%A9n%C3%A9gal_de_rugby_%C3%A0_XV
Le Sénégal pareil.
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quipe_du_S%C3%A9n%C3%A9gal_de_rugby_%C3%A0_XVhttps://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quipe_du_S%C3%A9n%C3%A9gal_de_rugby_%C3%A0_XV
Et dans une moindre mesure les équipes d'Espagne et du Portugal.

  • fabien81
    23013 points
  • il y a 3 semaines
@alan75

et combien jouent en top 14?

  • P243151
    7573 points
  • il y a 3 semaines

Et le Japon ????

  • Sedulos
    2112 points
  • il y a 3 semaines

Citer les bénéficiaires, c'est pointer les pays pillés. Imaginons les îles du Pacifique avec leurs joueurs ! Pas sûr que le classement mondial soit le même ...

@Sedulos

C'est vrai et c'est dramatique parce qu'avec toutes leurs forces les 3 nations du Pacifique joueraient probablement les quarts, au minimum, à chaque coupe du monde. Au lieu de ça ils font de la figuration quand leurs meilleurs joueurs jouent des finales avec l'Angleterre, des demies avec le pays de Galles ou la nouvelle Zélande ou des quarts avec la France. Autant de pays qui ne manquent pourtant pas de licenciés pour constituer une équipe nationale.

@Eirikr121

Ont-elles pour autant les moyens logistiques , financiers et humains pour encadrer leurs joueurs dans leurs îles..??
Quid de leurs jeunes..??
Les Samoa et Tonga n'ont pas un développement économique mirobolant, à part le tourisme, la pêche et encore, quel avenir pour leurs jeunes..?? Le rugby local ?
Les nations du nord ont l'argent et la France par ex, avec ses clubs , a lancé beaucoup de partenariat avec ces îles...pour les piller..?
Seul les Fidji peuvent s'en sortir sans être trop pillé de ses joueurs car plus peuplé que les autres îles du sud , presque 900 000 habitants pour les Fidji , pour 106 000 les Tonga et 199 000...
On le voit , sans avenir économique pour les îliens, l'exil est la seule solution pour eux...

@pascalbulroland

Pas faux. Mais le rugby a tout intérêt à soutenir économiquement et logistiquement ces nations. Parce qu'il n'y a pas tant de pays que ça dans le monde dont le rugby soit le sport national.

  • alan75
    1751 points
  • il y a 3 semaines
@Sedulos

Pas besoin d'aller si loin, Clermont a un "partenariat" avec une école aux Fidji, ce qui permet de les compter comme Jiffs... Passez muscade!

@Sedulos

C'est delicat dans le cas de la nz, une partie de leurs joueurs nes a l'etranger sont arrives au pays pendant leur enfance, ils ont appris a jouer en nz, dans ces cas la on ne peut pas vraiment parler de pillage.
Au final je pense que les joueurs etrangers les plus representes dans les autres selections sont les nz et les sudafs, on parle pourtant pas de pillage

  • dusqual
    36271 points
  • il y a 3 semaines

ils sont bien drôles les néo z...
ça fait des décennies qu'ils récupèrent les meilleurs joueurs du pacifique, privant des équipes qui en auraient bien besoin de leurs meilleurs éléments.
et quand les irlandais, qui ont commencé bien après eux, récupèrent des joueurs qui, cela dit en passant, auraient jamais été all blacks s'ils étaient restés au pays, ils râlent.

ça tape à peu prêt aussi haut qu'eddie jones...

  • fabien81
    23013 points
  • il y a 3 semaines
@dusqual

ils sont trop forts les NZ, ils vont dans les écoles maternelles des îles du pacifique pour chercher des futurs internationaux, et ils arrivent à convaincre leurs parents de venir habiter en NZ

Il y a pas plus de mauvaise foi qu'un supporter 😀 Les recruteurs de NZ écument le pacifique depuis des années sans compter la forte immigration vers ce pays qui a le mérite d'être accueillant (par contraste avec l'Australie, je pense à l'affaire Quade Cooper, quelle honte !).

  • Jaliber
    6078 points
  • il y a 3 semaines

Les NZ l'ont mauvaise car ils se sont fait détruire par l'Irlande... Donc ils cherchent la petite bête. Mais comme dit dans l'article, s'il y a bien un pays qui accueille des dinationnaux c'est bien eux! Des exemples il y en a à la pelle.
Le match de demain risque d'être explosif!

Plus globalement, je trouve que les dernières réformes à ce sujet (durcissement des règles pour jouer dans un autre pays, possibilité de jouer dans son pays d'origine assouplie) bien car permettent à des pays de 2eme zone de se renforcer. Et d'augmenter le niveau général

@Jaliber

Pas d'accord, cette possibilité de retour en arrière possible sur les sélections va encourager les jeunes joueurs à tenter de jouer dans une équipe de premier plan car ils auront toujours la possibilité de changer.
Les nations plus faibles seront encore plus le deuxième choix et récupèreront les joueurs plus sélectionnés car moins performants...

  • Jaliber
    6078 points
  • il y a 3 semaines
@Gonze à l`eau t`es fada !

C'est une façon de voir les choses et c'est intéressant. C'est vrai que ça fait du choix de sélection quelque chose de plus léger.
Après, on peut aussi se dire que des jeunes joueurs auront plus envie de se tourner vers leur pays d'origine vu que ces derniers ont gagné en niveau avec ces "nouveaux" joueurs et sont donc plus compétitifs

@Jaliber

Jouer avec des "noms" mais sur le déclin ne fait pas progresser. Il n'y a qu'à voir ce qu'ont fait les Tonga avec Piutau, Fekitoa ou encore Folau (36-0 pour les Fidji). Au contraire ils jouent à la place de jeunes qui ne peuvent que progresser.
Durcir les conditions d'éligibilité ok, mais la possibilité de revirement c'est du pain béni pour NZ et Aus.

La notion de ne a l'etranger est trop reductrice. Dans le cas de l'irlande on a par exemple carbery et aki, les deux nes en nouvelle zelande, le premier a un pere irlandais et est en irlande depuis qu'il a 11 ans, le 2e est arrive en irlande pour etre joueur de rugby pro, c'est quand meme pas la meme chose

@Yionel ma star

exact.
Et puis etre né a l'etranger ne defini pas une nationalité.
Beaucoup de gens se deplacent + ou - temporairement pour leur vie pro et les enfants d'expats naissent "un peu partout" (excusez l'expression) sans pour autant ni avoir la nationalité du pays de naissance, et parfois ni la "culture" (du fait du peu de temps passé là, ou si les parents y ont eux-meme peu d'attaches)
C'est un sujet delicat en fait

Derniers articles

News
News
Transferts
Transferts
News
News
News
News
News
Vidéos
News