RUGBY. Billy Vunipola tasé et arrêté : quel impact sur son transfert à Montpellier ?
Billy Vunipola, tasé lors d'une arrestation, ne voit pas son futur à Montpellier compromis. Le club confirme son arrivée malgré les frasques. Crédit image : Screenshot Youtube
Malgré son arrestation, le 3e ligne Billy Vunipola devrait bien rejoindre Montpellier. L'incident filmé ne remet pas en cause son avenir au club.

Billy Vunipola, le 3e ligne des Saracens, s'est récemment trouvé au cœur d'un incident qui aurait pu ébranler sa future carrière à Montpellier. Mais selon les dernières nouvelles, son transfert au MHR n'est pas compromis malgré son arrestation spectaculaire. 

"Tout va bien", a déclaré une source proche du club français, rapporte le site anglais The Telegraph. "Personne en France n'en parle", selon cette dernière. L'information a pourtant fait le tour des médias ce lundi avant que la vidéo de son arrestation ne soit divulguée. On peut y voir le 3e ligne international anglais, torse-nu, se faire taser.

L'incident aurait pu sceller son sort d'une manière peu glorieuse. Pourtant, Montpellier reste confiant quant à l'arrivée du solide joueur des Sarries. L'incident semble être perçu comme un faux pas isolé plutôt qu'un marqueur de caractère.

Cette approche contraste fortement avec des cas précédents où Montpellier a réagi différemment. L'an dernier, le club avait annulé le transfert de Luke Cowan-Dickie suite à des frasques extrasportive, une décision qui souligne la particularité de ce nouveau choix. À Montpellier, il retrouvera des figures telles que Mohamed Haouas, lui-même non étranger aux controverses.

TRANSFERT. TOP14. ''Conditionné par un comportement exemplaire'', Mohamed Haouas fait officiellement son comeback au MHRTRANSFERT. TOP14. ''Conditionné par un comportement exemplaire'', Mohamed Haouas fait officiellement son comeback au MHRVunipola, qui a reconnu son implication dans "un malheureux malentendu", a été rapidement jugé et a écopé d'une amende. De retour au Royaume-Uni, il se prépare à s'expliquer avec les Saracens pour clarifier l'incident, en présentant ses excuses à ceux affectés par ses actions.

Contrairement aux reportages des médias, il n'y a pas eu de violence, pas de combat et je n'ai menacé personne à aucun moment, avec des bouteilles ou des chaises ou quoi que ce soit d'autre.

Le joueur doit encore faire face à d'éventuelles sanctions disciplinaires tant de la part de son club actuel que de la fédération anglaise de rugby. Cependant, son arrivée à Montpellier semble se poursuivre sans entrave. Le MHR compte en effet sur son expérience pour relancer la machine après une saison 2023/2024 plus que compliquée.

En pleine furia catalane, l'USAP peut-elle vraiment se qualifier pour les phases finales du TOP 14 ?En pleine furia catalane, l'USAP peut-elle vraiment se qualifier pour les phases finales du TOP 14 ?Battus par l'USAP, les Cistes ne sont pas encore assurés de jouer en Top 14. Après quatre défaites de rang, la formation héraultaise occupe toujours la 13e place, synonyme de barrage face au finaliste de Pro D2. Il reste encore suffisamment de journées à Montpellier pour sortir de la zone rouge.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est le genre de mec à filer un coup de pouce à nos impôts locaux. On est impatients.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News