RUGBY. Sa famille menacée après France/Afrique du Sud : Wayne Barnes a failli tout plaquer
Wayne Barnes a été très touché par la déferlante qu'il a subi sur les réseaux sociaux suite à son dernier match international.
Vivement critiqué après la rencontre du mois dernier, Wayne Barnes a confié s'être interrogé sur la suite de sa carrière.

Wayne Barnes est une légende de l'arbitrage. D'ailleurs, nul doute que tous les lecteurs qui verront ces quelques lignes connaîssent au moins soit le nom, soit le visage du référent britannique. Il faut dire qu'après plus de 20 ans dédiés au sifflet, l'Anglais a par exemple arbitré plus de 100 rencontres internationales : un record. Pourtant, tout aussi respecté qu'il soit, Barnes a bel et bien failli mettre un terme à sa carrière tout récemment. Vivement critiqué par le manitou des Springboks Rassie Erasmus, mais aussi par les réseaux sociaux à l'issue du dernier France vs Afrique du Sud, le natif du Gloucestershire a admis les encaisser avec un certain détachement, dans le podcast "The Good, The Bad and The Rugby". Mais celles à l'encontre de son épouse réprésentaient tout simplement trop pour lui : "C'est le monde dans lequel nous vivons. Ce sont les médias sociaux. Si je prends la décision d'être arbitre, je prends la décision d'être sur les réseaux sociaux. Mais Polly, ma femme, ne prend pas la décision d'être arbitre. Cela ne me dérange pas que les gens critiquent ma performance et, s'ils veulent m'insulter directement, c'est leur choix. Mais une limite a été franchie."

RUGBY. Afrique du Sud. Rassie Erasmus encore suspendu après ses propos sur l'arbitrage, va-t-il trop loin ?RUGBY. Afrique du Sud. Rassie Erasmus encore suspendu après ses propos sur l'arbitrage, va-t-il trop loin ?

En effet, certains courageux derrière leurs écrans ont été très injurieux et même menaçant envers les proches de Barnes, qui jusqu'à preuve du contraire, n'ont pourtant aucun lien avec l'arbitrage. Ce que "WB" a pris avec très à coeur. Dans ce même podcast, il avouait songer à arrêter l'arbitrage et à se concentrer entièrement à son autre métier, au sein d'un cabinet d'avocats. "J'ai cet autre travail où aller. Je suis associé dans un cabinet d'avocats et ils souhaitent que je revienne à plein temps. Bien sûr, vous vous remettez en question, et c'est une conversation constante que vous avez avec votre famille". À l'heure d'écrire ces lignes, M. Barnes n'a toujours rien annoncé concernant son futur et reste donc, jusqu'à nouvel ordre, un arbitre professionnel. Qui vient d'ailleurs de recevoir une récompense en or par sa fédération, pour le féliciter d'être devenu centurion.

INSOLITE. String éléphant et streaker, l’anecdote folle de Wayne BarnesINSOLITE. String éléphant et streaker, l’anecdote folle de Wayne Barnes

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Si vous parlez anglais, Barnes s'exprime sur ces faits ici :
https://www.ruck.co.uk/threats-against-the-kids-wayne-barnes-ready-to-quit-after-horrific-abuse/

et @vevere nous nvite à écouter le podcast "Entre Les Potos" avec Mathieu Raynal...

https://radioenlignefrance.com/podcast/entre-les-potos

très intéressant

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
News