RUGBY. À la conquête du jeu au pied : Le parcours inspirant de David Lacoste
David Lacoste nous parle de l'importance du jeu au pied dans le rugby moderne.
Dans le rugby moderne, le jeu au pied est en perpétuelle évolution, en témoigne les dernières règles mises en vigueur. Avec un œil d'expert, David Lacoste nous livre son expérience.

Une carrière fournie 

Nous sommes aujourd'hui à la rencontre de David Lacoste, passionné de rugby et spécialisé dans le jeu au pied depuis plusieurs années. Avant de rentrer dans le vif du sujet, un petit tour du propriétaire s'impose ! 

Comme plusieurs entraîneurs passionnés, David Lacoste a été avant cela un joueur de rugby rempli de qualités, et notamment dans l'exercice du tir au but. À l'instar d'un Dimitri Yachvili, ce dernier a commencé par le ballon rond, puis l'appel du rugby a été trop fort : "Je ne suis allé au rugby qu'à l’âge de 14 ans, j’étais un footeux à la base. J’ai attaqué à Brive en minime, puis j’ai eu la chance de continuer l’aventure au CAB et j’ai intégré le sport étude d’Ussel avec un des entraîneurs les plus inspirants en la personne de Pierre Perez".

Il revient également sur la suite de son parcours : "Je suis resté ensuite à Brive jusqu’à mes 22 ans, en espoir, l’année 1997 où la première est championne d’Europe. Après, je suis allé jouer à Blagnac, Mazamet, puis Villefranche-de-Lauragais. À l’arrivée de mon premier enfant, j'ai joué à Bergerac, en 2002, j’ai continué à Vergt, au pays de la fraise ensuite et c’est là où j’ai fini ma carrière de joueur."

Passionné et en quête de transmission, David Lacoste décide naturellement de passer de l'autre côté du carré vert, et tarde même à raccrocher les crampons. Néanmoins, l'ancien buteur trouve rapidement du succès dans sa nouvelle vie : 

"À Blagnac, j’ai eu la chance de jouer avec Marc Dantin, qui est un éducateur dans l’âme, il a le cerveau ovale et il m’a poussé à passer mes brevets fédéraux… J’ai été éducateur dans plusieurs catégories jeunes, entraîneur / joueur puis entraîneur uniquement, même co-président de l’école de rugby de Vergt. En contact pour m'occuper de Périgueux, j’ai sollicité Marco (Dantin) et on a repris le club en Fédérale 1. Dès notre première saison 2010/2011, on a eu le bonheur de monter en Pro D2, mais j’ai dû faire un choix entre ma carrière professionnel à la banque et ma carrière d'entraîneur, un choix plutôt sage."

RUGBY. L'incertitude plane : La Champions Cup bientôt absente des écrans britanniques ?RUGBY. L'incertitude plane : La Champions Cup bientôt absente des écrans britanniques ?

La création du Pôle Buteurs

En 2010, au sein des rangs du Club athlétique Périgueux Dordogne, David Lacoste est en charge des trois-quarts de l'équipe fanion. Désireux d'apporter toujours plus de savoir, l'ancien de Blagnac créé le "Pôle Buteurs", une structure qui permet aux jeunes du CAP d'apprendre les bases du tir au but, du drop, mais aussi aux joueurs plus aguerris de peaufiner leur technique, sous son œil attentif. 

Il nous raconte une petite anecdote, avec un joueur que vous connaissez sans doute très bien :"J’ai toujours eu cette passion pour le jeu au pied, donc j’ai ouvert le Pôle Buteurs du CAP aux juniors de Périgueux, mais aussi aux séniors. Dans nos effectifs, pour la petite histoire, il y avait un jeune joueur qui s’appelait Jérome Bosviel, qui avait de belles qualités et on a beaucoup travaillé ensemble. Au final, c’est lui qui nous fait monter en Pro D2, dans les derniers instants de la demi-finale retour contre Massy sur un coup de pied de plus de 50 mètres, un très beau souvenir." 

" De suite, la devise du Pôle Buteurs a pris tout son sens « Favoriser la réussite individuelle du buteur pour valider un succès collectif ! » "

Originaire de Corrèze et plus particulièrement de Brive, David Lacoste revient ensuite sur ses terres, accompagnées de sa femme et de ses deux enfants. Naturellement, Tanguy et Gabin font leur gamme au CAB, sous l'œil du papa qui garde un pied dans le monde du rugby. À tel point, qu'il décide de structurer encore plus, en 2018, le Pôle Buteur. Il signe un premier contrat d'intervenant avec le CAB et le Pôle Espoirs FFR, explications : 

"Après quelques très bons retours pendant plusieurs années, j’ai voulu structurer le Pôle Buteurs, et tout d’abord enregistrer et protéger le concept sur la protection des données à l’INPI. J’ai donc créé la marque Pôle Buteurs, avec plusieurs ressources comme « le tir au but idéal » et le « cahier d'entraînement ». Avec le CAB, je suis d’abord intervenu exclusivement sur le tir au but, puis sur tous les autres types de coup de pied."

Les nouvelles règles, la Data... 

Par chance, notre sport est en perpétuelle évolution et de nouvelles règles viennent l'agrémenter de saison en saison. Si certaines ne plaisent pas aux amateurs du ballon ovale, David Lacoste se régale devant le 50-22, par exemple... 

"Aujourd’hui, le jeu au pied est essentiel. Ce que j’aime avec ces nouvelles règles comme le 50-22, c’est que ça ne se limite pas au poste, un trois-quarts doit savoir utiliser le pied quel que soit son poste. L'importance du jeu au pied des postes charnières (9 et 10) a pris une importance considérable. Le drop d'en-but demande aussi de nouvelles compétences et il est aussi devenu primordial de le réussir. Pour moi, ces nouvelles règles sont géniales, mais on les subit encore trop, selon moi. Il faudrait être plus acteur, notamment dans la formation et dans le haut niveau jeune, en intégrant davantage de séances spécifiques consacrées au jeu au pied pour maîtriser ces nouvelles règles et performer."

Avec l'émergence des nouvelles technologies, du professionnalisme et tout ce qu'il s'ensuit, les Data ont pris une place à part entière dans chacune des équipes professionnelles. Si Galthié est convaincu de leur importance, d'autres restent plus sceptique. Pour le jeu au pied, David Lacoste nous raconte son lien avec cet outil :

"Ce que j’aime dans les Data, c'est que c’est factuel, pas seulement pour le staff, mais aussi pour que le joueur s’auto-corrige, qu’il voit les axes de progrès et ses gros points forts, qui sont aussi importants que les moins bons. Dans la Data, je mets toutes les localisations de tes frappes, quand tu as frappé, ton niveau de fatigue, pour travailler avec précision. Les Data peuvent aussi permettre à tous les membres d’un staff de s’accorder sur un joueur et son état de forme. Ça enlève de la subjectivité, on peut être traditionnel, et je le suis en partie, mais aussi se servir de ces outils pour progresser et performer."

Pour être totalement complet dans son enseignement, il mise aussi sur l'aspect mental, qui joue un rôle primaire dans la tête d'un buteur : "Je suis très curieux, je ne lis pas beaucoup, mais les méthodes de managements me fascinent. L’aspect mental est devenu très important aujourd’hui, et un préparateur mental peut être un gros atout. Je suis donc allé chercher des ressources moi-même, avec des formations certifiées, suivies à distance, mais efficace. J’ai pris mes petits comme cobayes, et nous avons avancé ensemble sur cet aspect-là."

TRANSFERT.  Après George North, Provence Rugby confirme son ''projet TOP 14'' avec une nouvelle star internationaleTRANSFERT. Après George North, Provence Rugby confirme son ''projet TOP 14'' avec une nouvelle star internationale

Le premier stage dédié exclusivement au jeu au pied

Toujours dans une quête de transmission, David Lacoste a créé, cet été, en collaboration avec le club de rugby de Malemort, les premiers stages dédiés exclusivement au jeu au pied pour la jeune garde, en France. Il explique son projet : "Cette idée de stage germe depuis de nombreuses années, puis la force des réseaux sociaux m’a permis de voir que ça pouvait toucher plus de personnes qu’espérer. Je voulais organiser ce stage d’abord pour partager tout ce que j’avais appris depuis ces années, avec les entraîneurs et éducateurs qui seront présents par exemple."

"Ce stage, nommé Summer Camps Pôle Buteurs, c’est une première, un pilote, c’est pour voir qui pourrait être intéressé pour des futures éditions. Ce sont deux stages de deux jours sur une même semaine, accessible à tous les jeunes licenciés de 13 à 18 ans, garçon et fille, avec une séance d'entraînement sur chaque demi-journée. C’est une formule en demi-pension également, avec un traiteur pour les repas du midi, compris dans le prix du stage. Il y a aussi un beau pack Pôle Buteurs qui permettra d’avoir la tenue du Summer Camp avec aussi plusieurs goodies comme le cahier d'entraînement du buteur, le sac à crampons et plein de surprises."

Stage Summer Camp Pole Buteur

Ouvert par ailleurs aux jeunes joueurs plus aguerris, ce stage aurait donc pour but de travailler spécifiquement trois types de jeu au pied, qui sont les plus utilisés dans le rugby moderne : "Dans ce stage, on va travailler les trois principaux types de jeu au pied, celui d’occupation, celui de pression et celui de récupération. Ces trois formes sont bien différentes, et on va aussi axer une partie des entraînements sur le tir au but et le drop. À la fin du stage, ce sera ludique avec un challenge pour élire le meilleur buteur du stage, pour que l’aspect compétition soit aussi présent."

Pour donner un mot de la fin, David Lacoste nous parle de ses futures ambitions, non loin du rugby, avec de nouveaux challenges en tête, comme le rugby professionnel : "J’aimerais intégrer ce monde-là, même si j’ai pu l’approcher avec mes expériences passées, et je suis persuadé qu’il y a la place d’amener de la compétence spécifique sur le jeu à pied dans un staff dédié à part entière. D’amener aussi ce lien entre la formation du joueur et le plus au haut niveau, c’est une continuité primordiale pour moi. Il y a aussi l’analyse de l’adversaire qui me passionne, et je pense qu’aujourd’hui, il y a la place dans un staff pour un spécialiste jeu au pied. Ça arrive petit à petit, comme en équipe de France, au RCT… Il y a aussi des intervenants qui sont de plus en plus nombreux, mais pour moi, une des clés du succès, c'est la répétition. Alors oui, si l’opportunité d’intégrer un staff sur le jeu au pied se présente, je serai prêt à la saisir."

RUGBY. Top 14 et Champions CUP ? Une suprématie qui s'installe dans le temps !RUGBY. Top 14 et Champions CUP ? Une suprématie qui s'installe dans le temps !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jièl
    14011 points
  • il y a 1 mois

Très intéressant cet article, ça sort du lot !
Vivement d'autres du même acabit !

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News