RUGBY. 6 Nations. La presse transalpine impatiente face à la naissance d’une grande équipe d’Italie
Dans le pays de la botte, les médias italiens ont salué la performance de leurs joueurs face à l’Irlande et commencent à croire à un renouveau.
Dans le pays de la botte, les médias italiens ont salué la performance de leurs joueurs face à l’Irlande et commencent à croire à un renouveau.

Ce samedi 25 février à Rome, l’Italie a failli battre la meilleure équipe du monde. La défaite 20 à 34 ne reflète en rien le contenu du match qui s’est déroulé dans la capitale transalpine. À moins de 10 minutes du terme, l’Irlande ne gagnait que de 7 petits points. À la 67ᵉ minute, la mauvaise lecture de jeu du centre Juan Ignacio Brex empêchait les Italiens de revenir à égalité. Tout cela avant d’être crucifié par un offload magistral de Murray qui sert Hansen au cœur de la défense adverse. Le constat est cruel et le score n’est pas mérité, mais l’Italie a bel et bien gagné quelque chose lors de cette journée du Tournoi des 6 Nations : l’espoir des Italiens pour le futur de leur sélection.

La dernière fois que l'Italie a battu l'Irlande ? Capuozzo n'avait que 13 ans et dansait le Harlem Shake !La dernière fois que l'Italie a battu l'Irlande ? Capuozzo n'avait que 13 ans et dansait le Harlem Shake !

Dans la presse italienne, certains canards iconiques ont loué les qualités de leur équipe nationale. Par exemple, la Gazzetta dello Sport que son équipe nationale “est sur la bonne voie” et doit être fière “d'avoir tenu tête aux Verts pendant les 80' du match.” En parallèle, l’article dédié donne également rendez-vous à ses prochains adversaires en déclarant : “L'Italie reporte la tentative de victoire au match contre le Pays de Galles, également prévu à l'Olimpico dans deux semaines.” De son côté, le média en ligne RugbyMeet explique que “les Azzurri sont entrés sur le terrain face à une Irlande déjà gagnante sur le papier, mais qui a dû transpirer pour obtenir le scalp des Italiens.” Le résumé du match va encore plus loin et explique que les Italiens “ont confirmé, voire dépassé, le match joué contre la France”. Il précise que “malheureusement, cette prestation a eu lieu face aux numéros 1 mondiaux.

Dans les années 90, l’équipe d’Italie impressionne. En 1995, elle gagne pour la première fois contre une équipe du Tournoi des 5 nations, 22 à 12 contre l’Irlande 0 Trévise. Par la suite, ils gagneront contre l’Angleterre, la France et l’Écosse avant d’intégrer finalement la prestigieuse compétition européenne. Depuis, les résultats de la formation latine peinent à convaincre. Entre exploits occasionnels et série de défaites régulières, l’Italie passe de géant en devenir à éternel dernier de la classe du Tiers 1 des nations World Rugby. Mais depuis un an et cette fameuse victoire sur le sol gallois, la donne semble avoir changé. Bien aidé par une génération qui s’annonce particulièrement prometteuse, l’Italie fait de nouveau rêver petits et grands.

VIDÉO. Une défaite cruelle, l’Italie était aux portes de l’exploit face à l’Irlande !VIDÉO. Une défaite cruelle, l’Italie était aux portes de l’exploit face à l’Irlande !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • alan75
    6462 points
  • il y a 1 an

Le problème italien c'est qu'il n'y a d'assise solide. Sans l'apport de joueurs étrangers, formés à l'étranger, le château de carte s'écroule.
Alors certes il y a de belles individualités et un sélectionneur qui sait les mettre en œuvre mais derrière le roi est nu, voir les prestations des clubs dans les coupes d'Europe.
Battre Galles est dans ses cordes. L'Ecosse ce sera un autre défi...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News