''Plus facile aujourd’hui d’être homo dans le rugby féminin que dans le rugby masculin''
Laure Sansus va participer à la coupe du monde de rugby féminin avec sa compagne Pauline Bourdon.
Concurrentes, mais partenaires dans la vie, les Bleues Laure Sansus et Pauline Bourdon n'ont pas eu à se cacher. Mais assumer sa sexualité peut être compliqué dans le rugby.

RUGBY. Coupe du monde féminine. ‘‘Nous sommes prêtes à saisir notre chance’’ assure Gaëlle HermetRUGBY. Coupe du monde féminine. ‘‘Nous sommes prêtes à saisir notre chance’’ assure Gaëlle HermetLa coupe du monde féminine débutera samedi avec le match entre l'équipe de France et l'Afrique du Sud. Les Bleus font partie des nations qui peuvent soulever le trophée, à l'instar de l'Angleterre ou de la Nouvelle-Zélande, qui jouera devant son public. Pour parvenir sur le toit du monde, les Tricolores pourront compter sur les éléments de talents comme Laure Sansus et Pauline Bourdon. Un moment particulier pour les deux joueuses qui seront en concurrence pour une place de titulaire. Mais elles en ont l'habitude. En effet, elles évoluent toutes les deux à Toulouse et ont déjà été confrontées au roulement non seulement en club, mais aussi chez les Bleues. Deux joueuses du même club en concurrence au même poste en équipe de France, c'est rare. Mais ce qui l'est encore plus, c'est que Laure Sansus et Pauline Bourdon sont aussi partenaires dans la vie de tous les jours. RUGBY. VIDEO. La FFR présente un court-métrage contre l'homophobieRUGBY. VIDEO. La FFR présente un court-métrage contre l'homophobieSi on a l'habitude de voir des fratries dans le rugby, un couple d'internationaux évoluant au même poste, c'est sans doute du jamais vu au niveau international. Du mois officiellement, car assumer sa sexualité au grand jour dans le sport professionnel n'est pas si facile, même en 2022. "Il n’y a jamais eu de réflexion déplacée, ni aucune gêne ou aucun besoin de se protéger", confie l'ancienne joueuse de Bayonne Pauline Bourdon au Midi Olympique. Et heureusement serait-on tenté de dire. Mais on sait que le rugby a encore du chemin à faire en ce qui concerne l'homosexualité et la lutte contre l'homophobie. Très récemment, des joueurs ont refusé d'évoluer avec les couleurs LGBT sur leur maillot dans le championnat de rugby à XIII australien. Inutile de revenir sur les propos homophobes de l'ancien Wallaby Israel Folau. C'est sans doute ce type de comportement qui a poussé l'ancien international australien Dan Palmer à avoir des pensées noires quant à la révélation de sa sexualité.''Ma propre mort aurait été préférable à la découverte de mon homosexualité''''Ma propre mort aurait été préférable à la découverte de mon homosexualité''Il y a un peu plus d'un an, le pilier rouennais Jérémy Clamy-Edroux avait expliqué sur le plateau du Canal Sports Club qu'il était encore compliqué pour un sportif masculin d'assumer son homosexualité en plein jour. "Je pense tout de même qu’il est plus facile aujourd’hui d’être homo dans le rugby féminin que dans le rugby masculin, estime Laure Sansus. Chez les filles, les esprits sont sûrement plus ouverts. La même chose chez les garçons, ce serait plus compliqué de l’assumer à mon avis." Clamy-Edroux n'est pourtant pas le premier rugbyman professionnel à "sortir du placard". L'ancien capitaine du Pays de Galles Gareth Thomas a été sans doute l'un des premiers à l'assumer. Du côté des arbitres, son compatriote Nigel Owens ne s'en est également jamais caché. Mais il y a sans doute encore beaucoup de joueurs qui ont du mal à en parler du fait de certaines remarques de leurs coéquipiers ou de supporters dans les tribunes. Heureusement, des joueurs et joueuses osent prendre la parole et s'affirmer afin de montrer la voie. Nul doute que les performances des Bleues sauront inspirer des rugbymen et des rugbywomen partout en France.RUGBY. Après son coming out, cet ancien pro espère que son message sera libérateur pour d'autres joueursRUGBY. Après son coming out, cet ancien pro espère que son message sera libérateur pour d'autres joueurs

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • jojo7
    12310 points
  • il y a 1 an

Je me régale ! 😊 😊 Tout d'abord un petit coucou à celui ou ceux qui ne m'ont pas agressé . J'ai voulu donner une réponse aux deux ou trois redresseurs de torts , voire même donneurs de leçons mais , le modérateur m'a bloqué au prétexte que j'étais irrespectueux . Je veux bien mais il faudra , lui aussi , qu'il me donne des explications . Censurer , oui , mais à bon escient ! Donc , pour conclure , les meilleures choses ont une fin , j'invite les deux ou trois excités à relire le message qui a déclenché leur ire . Ils verront , s'ils comprennent ce qu'ils lisent , que mon intervention était uniquement une pierre dans le jardin du rugbynistère et non un réquisitoire contre les homosexuels pour lesquels je ne nourrit aucun intérêt ni animosité . Peu me chaut ! Rien à foutre !
Messieurs les écorchés vifs , cherchez vous une autre cible et essayez à l'avenir de ne pas extrapoler ! ! 😊 😊

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News