La méthode PSA contestée en Angleterre...
L'héritage de PSA contesté à Sale

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
L'entraîneur des avants de Sale se montre critique vis à vis de la politique de recrutement de Phillipe Saint-André, qui a été à la tête du club de 2004 à 2009.
Bourgoin, Gloucester, Toulon... partout où il est passé, Philippe Saint-André a obtenu des résultats jugés plutôt satisfaisants en tant que manager. Mais sa plus grande réussite demeure sans doute à Sale, où il a conquis le titre de champion d'Angleterre en 2006, et un Challenge Européen en 2005.

Pourtant, aujourd'hui, l'héritage de l'ère PSA est contesté. Depuis le départ de l'actuel sélectionneur du XV de FRance, le club de Sale est rentré dans le rang et a connu des années difficiles, flirtant avec la relégation. Une période compliquée qui est peut-être aujourd'hui derrière les Sharks, qui ont terminé 6èmes du dernier championnat et qui vont retrouver la Heineken Cup cette année.

Mais que reproche t-on à PSA au juste ? Selon le coach des avants des Sharks, Pete Anglesea, l'ancien ailier international aurait beaucoup trop misé sur le recrutement de joueurs étrangers (Juan-Martin Fernandez Lobbe, Sébastien Chabal, Sébastien Bruno, Lionel Faure, Rory Lamont, Luke McAlister...) au dépend de la formation. Résultat, quand le club a dû baisser son train de vie après la crise financière et l'instauration du salary cap anglais, le niveau de jeu de l'équipe a dramatiquement chuté.

« Phillippe a eu du succès pendant un moment et le style de jeu qu'il avait adopté était une réussite, mais il a probablement recruté trop de joueurs étrangers et pas assez regardé du côté de la formation (…) Nous n’avons accordé aucune attention aux jeunes gars, ni cru en eux. Nous avons seulement sorti le chéquier, et résultat, quand les recrues sont parties, il y a eu un grand vide quand les gars du coin, l’âme du club, n'ont pas tenu leurs promesses. »

Des critiques qui iront sans doute conforter ceux qui trouvaient que PSA avait recruté trop de joueurs étrangers lors de son court passage à Toulon (2009-2011). En tout cas, Sale a bien mal débuté la saison (malgré quelques recrues de prestige comme Danny Cipriani ou Richie Gray) en se faisant écraser à Exeter sur le score de  43 à 6. Rappelons aussi que cette année, les Sharks seront les adversaires de Toulon et Montpellier en Heineken Cup. L'équipe de Cardiff complète cette poule 6 qui s'annonce relevée.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 8 ans

Contestee, contestee...ils ne se plaignaient pas quand les resultats etaient la, hein...
M'est avis qu'ils ont peur de Toulon, plutot 🙂

Derniers articles

Vidéos
News
News
Vidéos
News
Transferts
Vidéos
News
Vidéos
Transferts
Vidéos