Ecrit par vous !
La mayonnaise serait-elle enfin en train de prendre à Toulon ?
A Toulon, un groupe est en train de se former.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Passé les galères, le club varois semble en mesure de retrouver de sa gloire d’antan. Dès ce vendredi face à Bristol en finale de la Challenge Cup ?

Ah Toulon et l’Europe, quelle romance ! Vendredi soir, à Aix-en-Provence, le RCT a rendez-vous avec son histoire lors de la finale de Challenge Cup face à Bristol, la troisième à son actif. Défaite en 2010 et 2012 à pareil niveau de compétition, juste est aussi de rappeler que la machine toulonnaise des années Laporte a par la suite remporté trois titres consécutifs en Champion’s Cup de 2013 à 2015, un exploit unique en son genre. Et si, depuis ces derniers, les résultats et l’euphorie ont bien sûr diminués sur les bords de la Rade, la ferveur et le collectif semblent aussi quelque peu y être revenus depuis la fin de l’année dernière. La force d’un groupe batti par Patrice Collazo sur la durée et à la sueur de son front depuis son arrivée au pied du Faron à l’été 2018.

Sous l’impulsion du nouveau président Bernard Lemaître, l’ancien pilier de Gloucester -ayant compris que la politique All-Stars n'était financièrement plus envisageable- aide désormais le club a réinventer son modèle et à repenser sa philosophie. « Ça fait beaucoup de bien au club de se recentrer sur quelques valeurs que nous partageons tous. Je pense que durant les trois ans qui ont suivi le dernier titre nous avons perdu une partie de la fameuse « toulonnitude ». On s'est dispersé et Patrice a tenté de remettre cette culture au centre du club, abondait dans ce sens l’entraîneur des 3/4 Sébastien Tillous-Bordes pour Rugbyrama en février dernier. Ça passe par des attitudes sur le terrain, du combat, un état d'esprit, de la formation... Ce tout fait partie de l'identité du club ! Et les fruits de ce travail commencent à apparaître. Puis il était important que le public se retrouve à travers cette équipe. Je pense que c'est en train de prendre. »Challenge Cup - RCT : Facundo Isa assoit Dan Jones sans aucune pitié ! [VIDÉO]Challenge Cup - RCT : Facundo Isa assoit Dan Jones sans aucune pitié ! [VIDÉO]

Une équipe qui se dessine

Des mots qui trouvent un écho particulier quand on sait que même après un intermède de 6 mois sans rugby, la tendance semble se confirmer à Toulon. Malgré un match de reprise catastrophique à la Rochelle lors de la 1ère journée de championnat et outre le match-sans à Toulouse et avec une équipe remodelée il y a deux semaines, les Varois ont retrouvé de l’allant avec une qualification en finale de petite coupe d’Europe et des victoires à domicile assurées face à Lyon et Montpellier, malgré l’adversité.Dakuwaqa sauve la patrie toulonnaise face à Rattez après un match de costauds [VIDEO]Dakuwaqa sauve la patrie toulonnaise face à Rattez après un match de costauds [VIDEO]D’autant que dans le sillage d’un Gabin Villière étincelant ces dernières semaines et appelé à Marcoussis, un XV type semble se dégager à l’approche de cette finale de Challenge Cup. Eben Etzebeth et Gervais Cordin sont de retour au meilleur des moments, au centre, l’inoxydable Isaia Toeava (bientôt 35 ans) a montré de belles dispositions aux côtés de Duncan Paia’aua face à Montpellier en attendant Ma’a Nonu, quand la charnière rouge et noire s’affirme rencontre après rencontre. Avec la blessure longue durée d’Anthony Belleau, cette dernière est amenée à prendre définitivement les clés du camion provençal. « La charnière de Toulon a été plutôt en vue avec Baptiste Serin et Louis Carbonel qui a réussi à concrétiser les temps forts toulonnais. C’est un joueur qui monte en puissance, il est jeune et il ne faut pas l’oublier. Il a su répondre présent sur ce match pour libérer les Toulonnais », corroborait Fred Michalak sur le plateau du Canal Rugby Club dimanche dernier.Toulon pourrait à nouveau entrer dans l'histoire en remportant la Challenge CupToulon pourrait à nouveau entrer dans l'histoire en remportant la Challenge CupVendredi soir, le RCT a donc là de sérieux arguments pour s’avancer sûr de ses forces et sans vaciller face à l’ogre des Bears. Et si les Anglais devancent jusqu’ici les Toulonnais sur le plan statistique, les hommes de Charles Ollivon pourront toujours compter sur les 1000 supporters finalement autorisés par l’EPCR dans les tribunes de Maurice-David, malgré le huis clos longtemps envisagé. Et quoi ? Cerise sur le gâteau, à quelque 75 kilomètres de là, le projet ultra-moderne du RCT Campus connaît ses dernières heures de travaux et devrait être complètement sorti de terre dans les jours à venir. En cas de victoire en finale, Toulon ferait alors coup-double…

Théo Fondacci
Théo Fondacci
Cet article est rédigé par Théo Fondacci, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Funfact : Si vous tapez le "Bernard Lemaître" sur google image, une photo sur deux c'est Mourad ou BL et MB.

Depuis le départ de Mourad, j'ai moins de mal a le dire alors : ALLEZ TOULON.

  • Tchou63
    4032 points
  • il y a 1 semaine

C'est tout le mal que je leur souhaite. En plus, ils vont pouvoir bénéficier de l'absence de plusieurs joueurs à Bristol et c'est Piutau bien pour eux.
Allez le RCT (c'est pas souvent que j'écris ça) et cartonnez Bristol 😉

  • Yonolan
    78323 points
  • il y a 1 semaine

En tous cas l'aïoli lui il prend et espérons qu'il laissera un gout amer dans les bouche des anglais ...

Mais non Théo... Monsieur Garou va être déçu de cette opportunité manquée de jeu de mot facile.

Aller, je la refait: "La mayollaise serait-elle enfin en train de prendre à Toulon ?"

@Axthyrasil

À condition qu'il ne manquent pas de bol

@lelinzhou

lelinzhouniouzes
Pour parodier Verlaine : "Du pognon avant toute chose..."
https://www.la-croix.com/Rugby-six-matches-but-pas-creer-precedent-selon-directeur-Six-nations-2020-10-13-1301119242

Le bon docteur SS a trouvé la solution au conflit FFR- LNR : faire comme s'il n'existait pas.
https://www.lanouvellerepublique.fr/sports/rugby-conflit-ligue-federation-on-va-trouver-une-solution-promet-serge-simon

  • Yonolan
    78323 points
  • il y a 1 semaine
@lelinzhou

Quel sens de la négo ce brave docteur SS....
Il continue sur son mensonge sur la décision du conseil d'état
Comme disait Goebbels Plus le mensonge est gros, mieux il passe.
Espérons qu'il ne s'agit que de propos pour sauver la face devant la presse et que la réunion d'aujourd'hui sera d'une autre tenus....

  • Yonolan
    78323 points
  • il y a 1 semaine
@Yonolan

autre tenue ...

@Yonolan

Tu as raison, rendons a Cesar ce qui est a Cesar.
SS a quand meme un certain talent pour le mensonge et la propagande

  • Yonolan
    78323 points
  • il y a 1 semaine
@Le Haut Landais

et aussi pour les coups bas....

Derniers articles

News
Ecrit par vous !
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News